Revue des transferts : Tamou , Koutché , Seibou, Houngbédji , Naim , les nouveaux visages de l’Aspac

 

A 24 heures du lancement de la saison 2013-2014, dans notre revue des transferts nous faisons un zoom spécial sur l’Aspac et ses nouveaux visages.

Exit Emile Enassouan, après sept ans de service sur le banc portuaire, Edmé Codjo , contre tout en attente s’engage. Avec un projet bâtit sur la jeunesse, on bien vu les prémices lors du match amical contre les nigérians de Dodan Warriors. On également découvert les nouveaux visages de l’effectif. Qui sont-ils ?

 

Edmé Codjo : Le refondateur

Alors qu’il était directeur technique d’une académie cotonoise où il formait des jeunes minimes et cadets, Edmé Codjo est sollicité par  l’Aspac pour remplacer Emile Enassouan dont le contrat venait d’expirer. Codjo expose son projet et pose ses conditions et accepte le contrat. L’Aspac va entrer dans une nouvelle ère.

Les six rescapés…

Edmé Codjo a bien notifié à l’effectif laissé par son prédécesseur que seuls les méritants resteront. L’ex-sélectionneur décide de dégraisser, certains vont craquer dès les premières semaines de travail. Au finish, de la trentaine de joueurs sous contrat six seront retenus. Le gardien international, Saturnin Allagbé, l’arrière droit Lazadi Fousséni et l’ailier-buteur, Johnson Onwuka. Les trois autres viennent de reprendre, il s’agit du prometteur défenseur Nabil Yarou et de l’intenable Adam Wahidi tous deux opérés du genou il y a quelques lois et de l’arrière gauche Antonin Kassa , qui était touché à une cuisse. Tout le reste de l’effectif n’a pas été jugé à la hauteur.

Tamou – Kouché , premiers arrivées

Les premières recrues de l’ère Edmé Codjo sont deux ex-pétroliers: L’attaquant Afissou Tamou Nanti et le milieu offensif polyvalent Kabirou Koutché. Le premier a fini meilleur buteur de la saison écoulée avec 10 buts. Le second a inscrit un seul but mais a réalisé une très bonne saison également. D’ailleurs ils tous deux marqués lors du premier match amical officiel contre les nigérians de Dodan Warriors.

Seibou , Naim , Houngbédji , le pari de la jeunesse

Edmé Codjo n’a pas cherché loin pour reconstituer son milieu de terrain. Il a recruté deux jeunes joueurs qu’il connait très bien pour les avoir eu au Cifas puis en équipe nationale cadette. Mama Seibou , l’international junior et A, le milieu relayeur aguerri de ses deux années de championnats  (Buffles et Uss Kraké). Meme profil  pour Djibril Naim, le meneur de jeu, passé par Onze Créateurs et l’As Police. Quant au jeune prometteur défenseur ou milieu défensif Gaston Houngbédji issue de la génération des cadets 2012, il découvrira la ligue 1. Lui aussi avait été lancé en sélection nationale par Codjo. Les anciens élèves retrouvent donc leur maître

Comme autre perle habitué aux pelouses du championnat, Edmond Anoumou Agbossou aussi s’est engagé après quelques semaines d’essai, l’ailier gaucher passé par Dadjè Fc puis Tonnerres découvrira un des clubs les plus huppés du pays. Même chose pour le défenseur international Brice Gozo, après une saison moyenne à l’Uss Kraké. Thierry Ahovè, arrière gauche ou milieu, transfuge d’Onze Créateurs est aussi présenté comme l’une des valeurs sûres du dispositif d’Edmé Codjo.

Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *