ASO Chelf (Algérie) : Nana Nafihou Badarou, le roc, élu meilleure recrue du club

 

Arrivé cet été, il a été élu meilleure recrue de l’ASO Chlef. Au pays de Bouteflika, depuis quelques mois, Nana Nafihou Badarou  s’est imposé en D1 algérienne. Pourtant son parcours ne prédisait pas une telle éclosion à 22  ans. Retour sur ses traces

 

En atterrissant en Algérie en aout dernier, à 21 ans, Nana Badarou découvrait ainsi son quatrième pays footballistique. Guerrier à la base, Badarou a vite quitté sa terre natale béninoise direction : le Cameroun. Le jeune défenseur encore innocent va y parfaire sa formation avant de découvrir le championnat sous les couleurs de l’Union de Douala en première division camerounaise.

 

Le retour gagnant au bercail

Il a grandi au Cameroun où il a passé une toute son enfance. Il y a fait se ses premiers pas dans le foot. Badarou décide de rentrer au Bénin en 2010. Il s’engage avec l’Aspac (champion du Bénin) mais ne joue pas beaucoup cette saison. Très courtisé, on l’annonce en Afrique du Sud mais c’est finalement chez les voisins swazis de Mbabane Swallows qu’il passera une bonne saison.

Après cette expérience exotique, « le roc » comme on le surnomme est de retour à l’Aspac au Bénin. En 2012-2013, Emile Enassouan va lui accorder sa confiance. Il monte en puissance en championnat et surtout ligue des champions africaine. Badarou devient un cadre de l’arrière-garde des bleus et blancs du port. Il réalise une superbe saison et est considéré comme l’un des meilleurs arrière centraux locaux.

Consécration avec les Ecureuils

Supervisé à plusieurs reprises, par Manuel Amoros (ex-sélectionneur du Bénin) et son adjoint, Badarou a convaincu le technicien français. Il sera retenu pour la première fois avec la sélection nationale pour la quatrième journée des éliminatoires du mondial 2014 contre l’Algérie à Porto-Novo en juin 2013. Titulaire surprise, il a rendu une copie propre jusqu’à son expulsion sur un rouge direct à la 67e minute. Il conserve sa place dans le groupe lors des prochaines journées même s’il doit faire face à une rude concurrence à son poste avec Seidou Barazé (HUS Agadir) et Réda Johnson (Sheffield Wednesday). Il ne cache pas son ambition et son envie de se battre «  Jouer avec la sélection nationale était l’une des raisons pour lesquelles j’étais rentré au Bénin. J’y suis arrivé, c’est bien. Je ne vais pas m’arrêter la je sais que je dois me battre et je suis prêt » analyse t-il.

ASO Chlef le tremplin vers l’Europe

A quelques heures de la fermeture du marché des transferts, l’Aso Chelf se renforce en signant, le néo-défenseur international béninois pour trois ans. Alors que les rumeurs envoyaient l’ancien portuaire en Europe de l’Est ou même au Maroc.

Le nouveau N° 6 de Chlef ne veut pas s’arrêter la « Comme tous les jeunes footballeurs du monde entier, je rêve de jouer en Europe, je n’ai pas choisi Chlef par défaut bien au contraire. C’est un club ambitieux et leur projet m’a séduit. La preuve nous sommes dans le trio tête  du championnat. Je veux me battre et m’imposer encore plus »

A l’issue de la phase aller du championnat il a été élu meilleur recrue du club « Je suis très fier de ce titre, c ‘est ma première distinction personnelle au haut niveau. Ce n’est que le début. Je remercie tous mes coéquipiers, le staff et aussi les supporters ils sont magiques ici » confie-t-il tout ému.

Polyvalent ou sapeur-pompier

Badarou est un défenseur central de formation mais il est capable de joueur à tous les postes de la défense et même en milieu défensif. D’ailleurs à Chlef il est régulièrement aligné arrière droit. Alors qu’il a déjà officié dans l’axe de la défense et sur le coté gauche aussi.

1.82m, 78 kilos, Badarou est un défenseur dur comme on le dit. Difficile à prendre dans les duels, toujours aussi fougueux et énergique, il ne laisse rien passer. Souvent comparé à l’ivoirien Kolo Touré. Outres ses attributs athlétiques et physique, il a aussi la fluidité qui va avec dans le jeu notamment sur les relances et le jeu vers l’avant « J’essaye de progresser chaque jour à l’entrainement c’est très important c’est comme ca que j’évolue ».

Géraud VIWAMI

Fiche

Nana Nafihou Badarou

Nationalité : béninoise

Date de naissance : 18/07/1991

Taille : 1.82m

Poids : 78 kg

Poste : défenseur  (polyvalent centre ou arrière droit)

Club actuel : Aso Chlef (Algérie-D1)

Clubs precedents: Aspac (Bénin), Mbabane Swallows (Swaziland)

Statut: International A

Championnat nationaux (D1 et D2) : On prend presque les mêmes et on recommence, le retour des Requins

Ce dimanche lors du lancement de la nouvelle saison, la liste des clubs autorisés à participer a été rendu public. La configuration est identique à celle des deux dernières saisons seul surprise, le retour des Requins de l’Atlantique.

 

 

La ligue professionnelle est de retour, présidé par Valère Glèlè, elles ont rendu public hier la liste des clubs devant prendre part au championnat de première et deuxième division.

En ligue 1, on notera le retour d’Energie, promu. Habitué à la D1 le club avait été rétrogradé en 2010 lors de la première ligue pro parce qu’il ne s’était inscrit qu’en troisième division. Elle a assuré sa montée en terminant deuxième de la ligue 2 la saison dernière. Ayéma,   champion surprise de la ligue 2 aussi fera ses débuts en première division. Les douze autres clubs sont les mêmes qui ont réussi à se maintenir la saison dernière. Ils ont donc 26 journées pour succéder à la JAP, le champion en titre.

 

  Un nouveau départ pour les Awissi-Wassa

 

La fédération avait lancé le mois dernier l’appel pour l’acquisition des cahiers de charge pour les clubs en vue de leur participation aux championnats de ligue 1 et 2. On pensait que la configuration serait chamboulée comme ce fut le cas en 2009 avec la première ligue professionnelle. On attendait surtout le retour des clubs ayant boycottés les deux dernières saisons. Dynamo d’Abomey, Mambas Noirs, Cifas, Dynamo de Parakou, Caimans du Zou, Zazira, Espoirs de Savalou et Requins Fc. Seul ces derniers se sont alignés pour le championnat et ils ont été admis en ligue 2.

Athanase Boco , le coordonnateur du club affirmait il y quelques mois qu’il avait une vision africaine pour le club c’est le moment de s’offrir une base de renom. Evidement les légendaires rouges et blancs de Cotonou repartent presque de rien après deux saisons mortes. Ils repasseront par la ligue 2 objectif urgent : remonter en ligue 1.

Espoirs de Savalou aussi retrouvera la compétition après deux ans d’absence.

Autre petite surprise à noter la présence d’un nouveau JS Agonlin. Une région très populaire dans le centre du Bénin qui n’avait jamais eu de club dans un championnat national. Les dix autres clubs n’ ont pas changé comparé à la saison dernière.

 

Les défis de la nouvelle ligue pro

La FBF a annoncé une nouvelle ligue professionnelle. Après l’épisode des primes non-payées à l’Ufoa. On se demande tous si la fédération ou la ligue aura les moyens de tenir un championnat fiable. Le comité exécutif s’est rendu en France récemment, cette nouvelle expédition de prospection aurait abouti sur des accords de sponsoring pour le foot pro béninois. Le président Valère Glèlè et son équipe ont bien la lourde tâche de redonner vie au foot local. Sans moyen ce sera bien compliqué.

Ligue 1: Afissou Tamou lance les portuaires (Aspac – Uss Kraké 2-1)

L’ Aspac s ‘est imposé 2-1 en ouverture de la saison 2013-2014 contre l’Uss Kraké. Un petit succès garantit avec  une réalisation de sa recrue phare Tamou Afissou. Le meilleur buteur de la saison dernière envoie un bon signal à ses concurrents. Le second but a été inscrit par Ezékiel Okotou , transfuge d’Akanké.

Revue des transferts : Tamou , Koutché , Seibou, Houngbédji , Naim , les nouveaux visages de l’Aspac

 

A 24 heures du lancement de la saison 2013-2014, dans notre revue des transferts nous faisons un zoom spécial sur l’Aspac et ses nouveaux visages.

Exit Emile Enassouan, après sept ans de service sur le banc portuaire, Edmé Codjo , contre tout en attente s’engage. Avec un projet bâtit sur la jeunesse, on bien vu les prémices lors du match amical contre les nigérians de Dodan Warriors. On également découvert les nouveaux visages de l’effectif. Qui sont-ils ?

 

Edmé Codjo : Le refondateur

Alors qu’il était directeur technique d’une académie cotonoise où il formait des jeunes minimes et cadets, Edmé Codjo est sollicité par  l’Aspac pour remplacer Emile Enassouan dont le contrat venait d’expirer. Codjo expose son projet et pose ses conditions et accepte le contrat. L’Aspac va entrer dans une nouvelle ère.

Les six rescapés…

Edmé Codjo a bien notifié à l’effectif laissé par son prédécesseur que seuls les méritants resteront. L’ex-sélectionneur décide de dégraisser, certains vont craquer dès les premières semaines de travail. Au finish, de la trentaine de joueurs sous contrat six seront retenus. Le gardien international, Saturnin Allagbé, l’arrière droit Lazadi Fousséni et l’ailier-buteur, Johnson Onwuka. Les trois autres viennent de reprendre, il s’agit du prometteur défenseur Nabil Yarou et de l’intenable Adam Wahidi tous deux opérés du genou il y a quelques lois et de l’arrière gauche Antonin Kassa , qui était touché à une cuisse. Tout le reste de l’effectif n’a pas été jugé à la hauteur.

Tamou – Kouché , premiers arrivées

Les premières recrues de l’ère Edmé Codjo sont deux ex-pétroliers: L’attaquant Afissou Tamou Nanti et le milieu offensif polyvalent Kabirou Koutché. Le premier a fini meilleur buteur de la saison écoulée avec 10 buts. Le second a inscrit un seul but mais a réalisé une très bonne saison également. D’ailleurs ils tous deux marqués lors du premier match amical officiel contre les nigérians de Dodan Warriors.

Seibou , Naim , Houngbédji , le pari de la jeunesse

Edmé Codjo n’a pas cherché loin pour reconstituer son milieu de terrain. Il a recruté deux jeunes joueurs qu’il connait très bien pour les avoir eu au Cifas puis en équipe nationale cadette. Mama Seibou , l’international junior et A, le milieu relayeur aguerri de ses deux années de championnats  (Buffles et Uss Kraké). Meme profil  pour Djibril Naim, le meneur de jeu, passé par Onze Créateurs et l’As Police. Quant au jeune prometteur défenseur ou milieu défensif Gaston Houngbédji issue de la génération des cadets 2012, il découvrira la ligue 1. Lui aussi avait été lancé en sélection nationale par Codjo. Les anciens élèves retrouvent donc leur maître

Comme autre perle habitué aux pelouses du championnat, Edmond Anoumou Agbossou aussi s’est engagé après quelques semaines d’essai, l’ailier gaucher passé par Dadjè Fc puis Tonnerres découvrira un des clubs les plus huppés du pays. Même chose pour le défenseur international Brice Gozo, après une saison moyenne à l’Uss Kraké. Thierry Ahovè, arrière gauche ou milieu, transfuge d’Onze Créateurs est aussi présenté comme l’une des valeurs sûres du dispositif d’Edmé Codjo.

Géraud Viwami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ligue 1 : Aspac – Uss Kraké en ouverture demain

La saison 2013-2012 du championnat national de première division sera lancé demain, dimanche 29 décembre au stade de l’amitié de Kouhounou. L’Aspac accueillera l’Uss Kraké. Ce sera la seule affiche qui se disputera ce weekend. Toutes les autres rencontres de la 1ere journée se joueront le weekend du 04 janvier.

Algerie 15e J: Aoudou frappe fort !!!

Mohammed Aoudou ne sait plus marquer un but dans un match avec la JS Saoura mais deux. Ce samedi contre CABB Arrerifj à l’extérieur, l’attaquant international béninois s’est offert un doublé à la 54e puis à la 80e pour un succès 3-0. Une belle manière de se rattraper aux yeux des supporters après le penalty manqué contre le JS Kabily lors de la journée précédente. Au classement Saoura remontre à la 10e place avec 19 points. Personnellement Aoudou compte désormais 6 buts en 15 journées de championnat
Pour rappel , il a inscrit ses six réalisations en 3 doublés. A

Ligue 2: Koukou buteur contre son ancien club!

Niort a battu hier soir Creteil lors de la 18e journée de ligue 2. Les doivent en partie leur succès 2-1, au 2e but inscrit á la 81e minute par Djiman Koukou. En plus de devenir un titulaire indiscutable depuis le début de la saison, l’international béninois se montre décisif. Une très bonne premiêre moitié de saison pour l’ancien cristolien.
Geraud Viwami.

La revue des transferts: Dassagaté à l’essai au Stage Gabesien (Tunisie) , Dossou-Gbété signé en France, Carlos Johnson proche d’un club turc, Dossou vers l’Allemagne.

 

 

Retrouvez désormais chaque mercredi sur votre site préféré le point complet sur le mercato des joueurs béninois à l’étranger comme au Bénin.

 

William Dassagaté à l’essai au Stade Gabésien (Tunisie)  

Après une saison de relance sous les couleurs du Mogas, le milieu offensif international béninois, William Dassagaté (20 ans)  a été mis à l’essai depuis la semaine dernière par le Stade Gabésien, club de première division tunisienne. L’ancien joueur de joueur de l’Asec a jusqu’à a la fin du mois pour séduire le staff.

 

Jodel Dossou (photo) prêté en Allemagne ?

Après un bras de fer avec le Club Africain de Tunis qui a abouti sur une prolongation de son contrat, Jodel Dossou a finalement trouvé un accord avec ses dirigeants. L’ailier international béninois (21 ans) sera prêté en deuxième division allemande dès cet hiver. Pour rapppel Dossou avait déjà effectué un essai concluant en Outre-Rhin l’été dernier mais le Club Africain s’était opposé à son départ. Espérons que cette fois son départ sera confirmé puisque le joueur lui-même a annoncé que les deux clubs était déjà tombés d’accord.

 

Régis Dossou-Gbété à Yzeure (CFA)

Disparu des radars nationaux depuis plusieurs mois maintenant, le jeune milieu offensif du Mogas 90 évolue désormais en France. Enrôlé récemment par Yzeure, club de CFA. Milieu offensif axial, Dossou-Gbété peut également jouer en attaque. Espérons que le neveu de la légende Expédit Dossou-Gbété puisse vraiment faire décoller sa carrière lui qui attend encore ses premières apparitions officielles en championnat.

Carlos Johnson serait très proche d’un club turc

Débarqué en Turquie depuis quelques mois, le jeune milieu polyvalent du Mogas, Carlos Johnson serait proche de s’engager avec un club de deuxième division turque. Selon nos informations, l’essai du joueur a déjà été concluant et il devrait parapher son contrat dès l’ouverture officielle du mercato hivernal.

 

 

En bref

Gabon : Jean Ogounchi rejoint  Djamal Fassassi

Le défenseur international d’Avrankou Omnisport Jean Ogounchi a été prêté une saison au club de première division gabonaise de l’A.O Centre Mbéri Sportif. Il rejoint un autre international béninois , Djamal Fassassi recruté , la saison dernière.

Félicien  Singbo signe au Gabon

Le défenseur international béninois Félicien Singbo (33 ans) a quitté l’Europe, il s’est engagé avec le club d’élite gabonais du Fc Missile.

Géraud Viwami

FBF: Ahouanvoébla, entre explorations et nominations

Pus de 100 jours après son élection, Augustin Ahouanvoébla, avec à ses côtés le vice-président Valère Glèlè et le secrétaire Général Bruno Dossou, a fait le point de ses activités devant la presse, jeudi après-midi à Porto-Novo au siège de la Fbf.

 

Le président de la Fédération après plusieurs séjours à l’étranger et à la veille d’un autre séjour  a donc décidé de reprendre le contact ave les médias et donc le peuple du football.  Depuis sa prise de fonction, Augustin Ahouanvoébla, s’est donc rendu en Côte d’Ivoire et au Ghana en Afrique de l’Ouest. Des voyages de prise de contact avec ses homologues de la sous-région. Le but étant surtout de s’inspirer de leurs expériences en matière de football professionnel, confie le président de la Fbf. Le mode d’organisation et de financement des championnats étant les aspects qui l’ont intéressé. Les futurs contrats médias, les droits tv et le sponsoring des championnats nationaux professionnels ont également été abordés par le président de la Fbf lors de sa conférence de presse.

Il a aussi évoqué son audience à Zurich au siège de la Fifa où il a rencontré le président de l’institution, Sepp Blatter.

Autre sujet important, l’audit de la gestion des 8 années (2005-2013) passées par Moucharafou Anjorin à la tête de l’institution. Années pendant lesquelles, il faut le rappeler, l’actuel président de la Fédération béninoise de football était Trésorier général.

 

Les hommes-clés présentés, un DTN attendu

Valère Glèlè, présent aux côtés d’Augustin Ahouanvoébla a été présenté comme président de la ligue du football professionnel du Bénin. Patron du football professionnel, le président de Tonnerres de Bohicon a pris un premier contact avec la presse. Ce contact reste sommaire. Les prochains jours, le président de la ligue professionnelle fera une conférence de presse pour expliquer les ambitions de son institution.

Augustin Ahounvoébla a ensuite présenté les présidents des différentes commissions. Enfin, il a annoncé la nomination prochaine par le ministre des sports du Directeur technique national, sur proposition de la Fbf.

Les Requins peuvent encore attendre

Autres sujets survolés, le retour des Requins Fc en D1. Les supporters du club historique de Cotonou devront attendre avant de savoir la position de la Fbf sur le sujet. Augustin Ahouanvoébla n’a pas vraiment donné de réponse concernant un retour des Awissi Wassa ou des Mambas Noirs.

Il a par contre annoncé pour janvier 2014 le nouveau bus des Ecureuils commandé il y a quelques temps et qui attend toujours en Chine.

Aubay

Transfert: Jean Ogounchi rejoint l’ A.O Centre Mberie Sportif (Gabon D1)

Le défenseur central international béninois d’Avrankou Omnisport Jean Ogounchi a été prêté une saison dans le championnat gabonais. Il a rejoint l’Association Omnisports Centre Mberie Sportif, 5e de la saison 2012-2013. A noter que le championnat au pays d’Aubameyang est passé pro depuis deux saisons. Chez les bleus de Libreville , Ogounchi retrouvera Djamal Fassassi, l’ancien meneur de jeu des Dragons qui a rejoint le club l’année dernière. Pour rappel , Ogounchi a été l’une des révélations du dernier championnat béninois 2013, il a été découvert par le grand public lors de ses premières apparitions avec les Ecureuils locaux lors du tournoi de l’Uemoa à Abidjan puis l’Ufoa à Kumasi au Ghana.

Transfert : Félicien Singbo signe au Missile Fc (Gabon)

 

Le défenseur polyvalent international béninois Félicien Singbo (33 ans, 1.80m) a signé pour deux ans avec le club gabonais du Missile Fc 8e du dernier championnat et basé à Libreville. Il sera comme un éclaireur pour ses jeunes coéquipiers ” j’ai signé ici pour un nouveau challenge et apporter mon expérience à la ligue professionnelle gabonaise”. Le championnat gabonais passé pro depuis deux saisons fait partie des pays les mieux payeurs d’Afrique subsaharienne. Singbo a évolué pendant une dizaine d’année  en Europe. Il est passé par la France , l’Ecosse, l’Albanie , la Chypre , la Grèce et la Bulgarie. International béninois depuis 2002, il compte plus d’une vingtaine de sélections et deux participations à la Can en 2004 en Tunisie et 2010 en Angola.

Géraud VIWAMI

Ligue 1 : Le championnat annoncé , des doutes à l’horizon !

La fédération béninoise de football , après plusieurs réunions viens d’annoncer la reprise du championnat national de première division pour le 28 décembre prochain. Tous les clubs y compris ceux qui étaient inactifs depuis la crise de décembre 2010 se sont inscrits en attendant , la publication des clubs retenus pour la ligue 1, la ligue 2 et la troisième division nationales. En attendant d’autres inquiétudes subsistent.
En difficulté financière , aucune information officielle n’a encore filtré sur les conditions d’organisation? le retour de la ligue professionnelle ? et les sponsors?

Le public attend un championnat certes pas n’importe lequel. On attend plus de réponses, Ahouanvoebla et les siens ont du pain sur la planche.

Victoire en amical 2-0 contre Dodan Warriors (Nigéria) : L’Aspac affiche ses nouveaux visages

 

Une après-midi tranquille, environ 700 spectateurs présents au stade René Pleven et une victoire nette de l’Aspac 2-0 face aux Dodan Warriors du Nigéria. On retiendra un match de préparation avec des imprécisions, mais surtout une équipe rajeunie et un coach Edmé Codjo content de son groupe.

Aubay

Edmé Codjo plus de trois mois après sa nomination a donc présenté hier au stade René Pleven de Cotonou son équipe. On y retrouve plusieurs internationaux connus, quelques perles cachées du championnat et de jeunes pousses inconnues au bataillon.

La partie débute avec quelques actions précipitées, mais toujours une envie de poser le ballon au sol. Dès la 4e minute, l’adversaire concède un premier corner sur lequel le jeune Thierry Ahovè (ex-Usp) va toucher le montant droit. Première alerte et puis une deuxième avec Ezéchiel Okotou dont la tête passe au-dessus des buts vides (8e minute). Des imprécisions du genre, on en aura tout au long de la partie. Lazadi qui met le pointu au moment de délivrer un centre, verra son ballon finir au 3e poteau (12e). Edmé Codjo de temps en temps fait signe à son équipe de calmer le jeu.

 

Tamou en évidence

Le premier quart d’heure passe et l’équipe portuaire va trouver la faille. Une série de passes dans le camp adverse, un décalage de Tamou à droite et ce dernier qui va adresser un centre dans les 16 mètres en direction d’Okotou. Ce dernier laisse exprès le ballon pour Kabirou Koutché qui reprend du pied droit, mais le gardien nigérian repousse. La deuxième tentative est la bonne, cette fois-ci du gauche Koutché trouve les filets. C’est au fond. (1-0 ; 17e). Le centreur et le buteur, tous deux transfuges du Mogas se congratulent. Le public découvre les nouveaux visages de l’Aspac.

L’Aspac contrôle le match. Yolou Gérard au cœur du jeu, joue bien la contre-attaque et sert Okotou qui choisit de frapper dans l’angle fermée. Le gardien adverse met en corner (23e).

Après la demi-heure de jeu, Mama Seïbou balle au pied va trouver plein centre Afissou Tamou. L’attaquant file droit battre le gardien d’un crochet et marque. Le passeur du premier but se mue ainsi en buteur pour la joie des siens (2-0 ; 34e minute).

 

Une domination, de l’envie, mais des imprécisions…

La seconde période va laisser entrevoir plus de déchets dans le jeu. Précipitations, envies de bien faire et évidemment découverte d’un nouvel environnement pour des recrues soumis pour une première fois au poids du maillot portuaire.

Le public va encore demander plus, mais n’aura plus de but dans cette deuxième période. 5 remplacements sont effectués par Edmé Codjo. Les occasions, pourtant, l’Aspac en a eu. A l’instar de cette accélération de Tamou qui centre pour Djindo dont la reprise à bout portant est détournée au-dessus de la cage.

On notera également l’expulsion de Kabirou Koutché en fin de partie pour une obstruction en milieu de terrain. Un deuxième carton jaune du néo-portuaire qui a montré beaucoup de fougue dans le jeu. Au chapitre des anciens visages, seuls Allagbé, Lazadi et Yolou sont restés dans le Onze entrant. C’est une nouvelle ère.

 

Edmé Codjo se montre confiant

Edmé Codjo peut avoir des regrets sur ce point précis. « On aurait pu en marquer bien plus que deux ce soir, dira l’ex-sélectionneur. » Pour lui,  « son équipe a réussi à fermer les espaces devant un adversaire resté sans solutions. » Ceci est l’une des satisfactions du nouveau coach de l’Aspac qui confie également qu’il reste à son équipe à être moins crispée dans le jeu et à jouer plus libérée.

Le coach portuaire qui s’est dit content de ses joueurs n’a pas voulu citer un seul qui serait au-dessus du lot, car « il ne faudrait pas que cela leur donne la grosse la tête. »

Pour y arriver le reste, le plus capés des entraîneurs béninois dit « attendre la mise au vert du club portuaire qui pourra ainsi permettre au club de répéter ses gammes », certainement loin de ses adversaires. »

 

 

 

Stade René Pleven – 700 spectateurs

4 décembre 2013

Onze entrant de l’Aspac : Saturnin Allagbé (Mayouz)- Lazadi Fousséni, Marc Blé, Bric Gozo, Zounhon Elysée (Gaston Houngbédji 45e) – Mama Seïbou (Djibril Naïm), Gérard Yolou (Anoumou Agbossou), Thierry Ahovè – Afissou Tamou, Ezéchiel Okotou (Aboubakar Djindo), Kabirou Koutché (Expulsion)

Coach : Edmé Codjo

 

Maroc –D1/11e J : Barazé exclu, Agadir s’offre le Raja et devient co-leader

Seidou Barazé a fait sa 8e apparition d’affilé en tant que titulaire en milieu défensif. Il a rendu une copie très propre jusqu’à son expulsion à la 72e minute. Sur un deuxième carton jaune pour simulation très sévère et dénoncé sur le site du club. L’HUS Agadir recevait le Raja Casablanca en match en retard mardi dernier et s’est imposé 1-0 sur un but de Laabidi à la 79e minute. Effet immédiat au classement, avec 20 points, les rouges partagent désormais la tête du championnat avec le MA Tetouan qui a une meilleure différence de buts. Barazé sera suspendu pour la prochaine journée, Agadir se déplacera à Berkane.

UFOA: Suanon dans l’équipe type, Dossou et Salomon sur le banc

Trois joueurs béninois figurent dans l’équipe du dernier tournoi de l’UFOA à Kumasi. Homme du match suite à son doublé contre le Burkina Faso, Fadel Suanon y figure dans le onze type. L’attaquant avait fini le tournoi avec trois réalisations. Double homme du match contre le Ghana et le Togo , Jodel Dossou est remplacant tout comme le défenseur Junior Salomon auteur d’un bon tournoi aussi.

Le milieu sénégalais Roger Gomis a été désigné meilleur joueur et l’attaquant togolais Saibou Badaraou , meilleur buteur du dernier championnat togolais avec 14 buts a prouvé son talent dans le tournoi avec 4 réalisations.

Equipe type:

Gardien: Ousmane Mané (Senegal)

Défenseurs: Godfred Saka (Ghana) – Mamadou Mbodji (Senegal) – Kwabena Edusei (Ghana) – Thylor Mbaye Seck (Senegal)

Milieux: Richard Sagna (Senegal) – Sapol Mani (Togo) – Roger Gomis (Senegal) – Abdul Latif Mohammed (Ghana)

Attaquants: Abdel Fadel Suanon (Benin) – Saibou Badarou (Togo)

Subs: Stephen Adams (Ghana), Alassane Sango (Burkina Faso), Junior Salomon (Benin), Oumarou Alio Youssouf (Niger), Aboubacar Sidiki Traoré (Burkina Faso), Jodel Dossou (Benin), Talla N’Diaye (Senegal)

MVP : Roger Gomis (Senegal)

Rennes : Cédric Hountondji “je suis fier de signer pro dans mon club formateur”

Présent dans le groupe professionnel depuis le début de la saison , Cédric Hountondji (19 ans , 1.94m, 7 matches en ligue 1 cette saison) a finalement signé son premier contrat professionnel ce 02 décembre. Défenseur central ou milieu défensif , formé au club , où il avait passé la saison dernière avec les amateurs en CFA , il a signé pour trois saisons et il ne cache pas sa satisfaction “c’est un grand jour, je suis fier de signer pro dans mon club formateur”.  Toutefois il garde bien la tête sur les épaules , il va devoir justifier la confiance du coach Phillipe Montanier en lui  “je vois ce contrat comme une étape importante. J’espère que ce sera le commencement et non l’aboutissement”

Né en France , Hountondji est régulier avec les espoirs francais de Willy Sagnol depuis octobre dernier. Il est plus remplaçant et compte une seule apparition. Il faut rappeler qu’il a déjà porté les couleurs françaises avec les -16, -17 et 18. Contacté en 2010 par Alain Gaspoz pour les juniors à l’époque, il n’a plus eu signe de vie des autorités béninoises concernant une quelque conque sélection. Un nouveau cas à la Rod Fanni ?