Uemoa: Bénin – Sénégal : Tamou et Allagbé , les points forts

 

A quelques heures de son entrée en lice dans la sixième édition du tournoi de l’Uemoa, les Ecureuils ont rallié Abidjan depuis vendredi. Dans ce match d’entame qui sera déterminant le Bénin peut compter sur deux points forts son gardien Saturnin Allagbé et le meilleur buteur du championnat Affissou Tamou.

 

 

Allagbé : Le gardien du temple !

Les sélections nationales n’ont plus aucun secret  pour lui à 18 ans il est déjà titulaire dans les buts des A. Saturnin Allagbé (1.91m) le dernier rempart n’est est pas un comme les autres. Très suivi par les recruteurs depuis sa prestation remarquée à la dernière Can junior, le gardien formé à Tanéka reste concentré sur son tournoi « J’ai déjà été remplaçant sur deux tournois à Niamey et à Dakar celui-ci sera comme une grande première pour moi et je serai à cent pour cent. Je sais qu’il y a des gens qui seront là pour me superviser certainement mais je ne perdrai pas de vue ma mission première »  Sa lucidité n’étonne plus  avec son éclosion précoce. De 2009 à 2013 il est passé du rang de simple numéro 2 à celui de cadre de  son club l’Aspac qu’il a fièrement mené à deux titres de champions du Bénin en 2010 et en 2012. Il a presque tout prouvé dans le championnat local dont il est le gardien le plus régulier sur les trois dernières saisons. Son assurance, ses détentes et ses arrêts réflexes seront l’un des atouts premiers de l’équipe béninoise dans ce tournoi. Les Ecureuils peuvent compter sur Allagbé. Premier test  ce dimanche après-midi à 14h temps universel. Rencontre à suivre en direct sur Bjfoot.com

Tamou : ça va vite et ça marque !

« Je veux prendre du plaisir, être à mon meilleur niveau, surprendre les adversaires » c’est  dans cet état d’esprit de conquérant qu’Affissou Tamou (photo) compte aborder son premier tournoi avec la sélection nationale béninoise. Meilleur révélation du championnat national cette saison dont il a fini meilleur buteur avec 10 réalisations sous les couleurs du Mogas. Tamou a déjà bien la tête dans son tournoi «  Nous avons eu une bonne préparation, c’est vrai que je n’ai pas marqué en préparation mais l’essentiel c’était dans les bonnes choses réalisées. Ça va se débloquer dans le tournoi parce que j’ai très faim ». Explosif et dribleur, ses appels en profondeurs et ses accélérations laissent peu de chance aux adversaires. Polyvalent, il peut évoluer sur tout le front de l’attaque. Dans le 4-4-2 de Moussa Latoundji , Tamou est souvent positionné à droite en position d’ailier « J’ai déjà mes repères à poste là , même en club je jouais régulièrement là ça m’empêchait pas d’être efficace, dès que je sens le jeu ça va » Tamou sera sans aucun doute le joueur le plus suivi pendant ce tournoi. A l’été dernier  il avait été très proche  d’un club marocain. Des français également sont venus aux renseignements « mon boulot c’est sur le terrain. J’espère que  d’ici là les choses seront conclues mais en attendant je dois réaliser un tournoi c’est mon objectif ».  Il connait sa mission les sénégalais sont prévenus !