Uemoa/portrait (3/4): Naim le nouveau guide (Les milieux)

Bjfoot vous présente en exclusivité les profils résumés des 20 joueurs locaux retenus pour le tournoi de l’Uemoa. Voici les milieux.  

 

Iréké Agonhossou (As Tonnerre) /milieu offensif: ce sera le tournoi de la renaissance pour lui. Etincelant en 2009 à Cotonou, ce milieu offensif sera l’une des attractions de l’animation de l’attaque des Ecureuils. Disponible et très mobile sur la ligne avancée. Il a une vista digne des grands, sans compter sa qualité technique dans ses passes et contrôles et aussi son sens poussé du drible. A suivre.

 

Fèmi Adjaï (JAP) /milieu offensif : révélé cette saison en étant meneur de jeu de l’équipe championne du Bénin, il reste un élément intéressant. Il a un style assez unique a mi-chemin entre la puissance et la finesse son jeu. Grosse frappe de balle, il a aussi une bonne expérience internationale puisqu’il était à la Can junior en mars dernier.

Cédric Coréa (Dragons) / milieu relayeur: très brillant à Cotonou en 2009 puis ralenti par une blessure qui l’empêche de signer au Portugal. Corea va connaitre son quatrième tournoi d’affilé. Milieu relayeur de grande qualité avec un jeu très orienté vers l’avant. Habitué à une grosse activité dans l’entrejeu, sa science de la passe peut faire des merveilles et il peut se révéler décisif aussi sur coup franc direct. International A depuis 2010 il sera très suivi à Abidjan.

Brice Gozo (ASPAC) / milieu défensif-défenseur central : stagiaire à Arles-Avignon en mars dernier, il est le prototype idéal du milieu récupérateur. Très grosse activité, infatigable et toujours juste dans ses relances. Il sait très bien ratisser des ballons devant la défense et peut aussi bien décrocher des boulets de canon des 30 mètres il en a placé souvent en championnat. International A depuis 2011, il aussi connu le tournoi de l’Uemoa la même année. Polyvalent il joue parfaitement en défense centrale aussi.

Jérôme Bonou (11 Créateurs) / milieu défensif: son centre de gravité très bas, ses coups de hanches pour orienter le jeu , sa justesse technique et son jeu tête toujours levé font indéniablement penser aux milieux espagnoles. Sauf que ce petit gabarit (1.66m) aime aussi tout autant travailler. Ami de David Djigla (Bordeaux) avec qui il était au centre de l’US Plage et en club à Onze Créateurs dont il est le capitaine il est très appliqué dans son jeu. Buteur lors des matches de préparation il est l’un deux joueurs issus de la D2 et retenu de la sélection. Ce sera son premier tournoi.

Djibril Naïm (Aspac) /milieu offensif – meneur de jeu: lui c’est un prodige un vrai. Sans aucun doute la meilleure qualité technique, capable d’évoluer en meneur de jeu ou encore plus bas. Très bonne vision de jeu et insaisissable balle au pied il sait délivrer des caviars aux attaquants et marquer de loin aussi. Il ne manque pas d’aussi d’éliminer ses adversaires au besoin. Un mélange de Pastore et d’Iniesta. Il a presque tout, il faut juste du temps de jeu pour prouver. Il était remplaçant lors du tournoi de 2011 à Dakar. Les clubs se renseignent déjà sur lui. Il a été en stage à Arles-Avignon aussi en mars dernier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *