Elections à la Fédération béninoise de football, la dernière ligne droite

 

Deux listes, deux groupes d´acteurs connus depuis 12 ans pour avoir joué des rôles importants dans le football ces dernières années. Une chose est sure, un groupe perdra au profit d´un autre. Est-ce que le football en pâtira? C´est la question cruciale. Au moment où des voix ont souhaité l´union des acteurs du football, ce combat s´inscrit clairement dans une autre logique. La division. Une main tendue entre acteurs a été souhaitée par la Fifa, mais Moucharafou Anjorin a échoué en cela. Ne réussissant qu´à se retirer pour soutenir un groupe contre un autre.

Les deux camps qui vont s´affronter le 24 août prochain sont issus du groupe qui a affronté le duo Attolou-Ajavon. Chaque mois qui passe voit donc le football se subdiviser comme les partis politiques. Chaque groupe qui vient aux affaires étant encore plus affaibli que le précédent.

Le vrai enjeu des élections à venir reste la grandeur de la fractre entre vainqueurs et vaincus. Le fair play n´ayant jamais prévalu, on peut craindre la poursuite du mauvais cycle pour notre football.

Aubay

 

Encadré1

LISTE Renouveau du Football

 

Président : Augustin Ahouanvoèbla (membre du CE sortant)

 

Premier Vice Président : Valère Glèlè (membre du CE sortant)

 

2ème VP: Magloire OKE (USS Kraké)

 

3ème VP: Pedro Ayema Alphonse (VP Ligue Atlantique-Littoral et Président Ayema FC)

 

4ème VP: Gbian Kotto Francis (Bèkè FC Bembèrèkè)

 

5ème VP : Koutonnin Amoussou Rigobert (Président Ligue du Zou)

 

6ème VP : William Fangbedji (Président AS Tado)

 

Membres : Honorable Adam Bagri Moumouni (Energie FC), Honorable Faustin Godovo (Président Ligue Mono-Couffo et Vautours FC), Soumanou Lamidy, Bouraïma Imorou Guiwa, Anastase Dantekpon, Ildevert Gnikpo (membre du CE sortant), Assouma Imourana, Mme Issifou Sahada.

 

 

LISTE LE RENOUVEAU

 

Président : Bruno Didavi (Membre sortant du CE)

 

1er VP: de Chacus Mathurin (Membre sortant)

 

2ème VP: Oussou Saka (Membre sortant)

 

3ème VP : Adam Chabi Waham (Membre sortant)

 

4ème VP: Quentin Didavi (Membre sortant)

 

5ème VP : Soumanou Radji (Panthères de Djougou)

 

6ème VP: Adéchian Clément (Membre sortant)

 

Membres : Guy Marie d’Almeida (Ligue Atlantique-littoral), Sidikou Karim (Buffles de Parakou), Agonkan Bertin (membre sortant), Liassou Ehourou (Antilopes de Kouandé), Djégou Hyppolyte (Membre sortant), Gounoun Gilbert (Espoir de Cotonou), Affoutou Floriane (Membre sortant) , Okévè Noël (AS Police).

 

 

 

 

La dernière ligne droite pour deux listes

Deux listes vont donc s´affronter sans aucun cadeau. Dans chaque camp, on compte et recompte ses voix, les votants étant connus. Il reste à savoir les variables.

Augustin Ahouanvoébla contre Bruno Didavi. C´est réducteur par rapport aux autres membres de chacune des listes. Mais les deux têtes de pont sont à la fédération depuis 2001. 12 ans donc qu´ils se connaissent et reconnaissent chacun les traces de l´autre. Le combat intime s´annonce âpre. Les délégués de chaque camp sont courtisés à l´heure actuelle et le seront jusqu´à la dernière minute samedi 24 août. Les postes à promettre et aussi les différentes sortes de motivations vont circuler!

A 72 heures du vote, les clés sont désormais dans les mains du comité électoral et des deux leaders de chaque camp.

Aubay

 

 

Où sont les projets?

 

Un débat entre candidats aurait été un bon moyen de savoir ce que les 4 prochaines années à la Fbf nous montreront. Seulement voilà, la guerre des coulisses est plus importantes que celle devant les caméras, dans ce genre de batailles entre ennemis intimes.

En 2005, le programme de Moucharafou Anjorin avait circulé, celui de Martin Adjagodo aussi: Même si au final tout le programme prévu par le président sortant de la Fbf n´a jamais été exécuté. Les belles promesses électorales, comme toujours…Et puis, 8 années sont passées sans qu´à part les Ecureuils, la fédération ne nous montre que sa mauvaise face. Cette fois-ci, on aurait espéré mieux. Mais il n´y aura vraiment pas grand-chose. Tout sera une surprise, et toute navigation à vue dans les mois à venir, serait une forme de programme. Deux listes ont été déposées, mais les programmes sont inexistants. Les deux camps ont mieux à faire que de noircir des pages. Et puis, à quoi bon, si c´est pour un électorat qui comprend plus vite le langage de l´argent, et pour un public déjà tellement lassé de tout cela? La bataille est plus dans les couloirs des commissions électorales, dans les hautes sphères de la république, que dans un débat sain entre visionnaires pour un football meilleur.

L´autre réalité est qu´après 12 ans d´exercice du pouvoir par une même clique à la fédération, tout le monde sait que la grande révolution ne serait pas pour le lendemain du 24 août. A se comparer au pire, on peut se contenter d´être juste mauvais et ce sera déjà bien apprécié. C´est cela le vrai problème de notre football. On aura tant vu du pas beau et du très mauvais que plus rien ne devrait nous surprendre.

A notre avis, le programme des quatre prochaines années est bien simple. Faire 4 championnats sérieux et ce serait déjà bien mieux que les 12 années passées! Tout cela tient en deux lignes, pour le reste, la bagarre continue…dans les coulisses.

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *