Ligue du Bénin / 20e journée : La Jap chute, Kotchoni enfonce le Mogas

 

 

La 20e journée de la ligue du Bénin s’est jouée ce weekend. Comme fait marquant on  note la première défaite du leader, Jap à Porto-Novo devant l’Asos .

 

Le derby de l’Ouémé-Plateau entre, un leader invaincu, Jap, et l’Asos, une équipe en plein renouveau a tourné l’avantage des amis d’Ismael Adjibadé. Les jaunes de Porto-Novo grâce à un doublé d’Alain Hounsa ont fait chutés la Jap 2-1. Le club de Pobè enregistre sa première défaite de la saison mais conserve son fauteuil. L’Asos grimpe en milieu de tableau.

A Kouhounou , il y avait le derby cotonois entre l’As Police et  le Mogas. Les pétroliers ont ouvert le score à la 42e minute grâce Tamou Afissou, qui domine le classement des buteurs avec six buts désormais. Mais les dix dernières minutes seront décisives pour les policiers. D’abord à la 84e minute, ils égalisent sur pénalty transformé par Djibril Naim puis Christian Kotchoni plaçait un coup de tête victorieux à la 89e minute .Score final 2-1, le hold up parfait pour les bleus qui se pointent 2e position pendant que le Mogas concède sa troisième défaite d’affilé.

L’Aspac n’y est plus !

Après avoir chuté a domicile face à la Jap, le weekend dernier à domicile les portuaires ont une fois encore courbé l’échine hier à Bohicon. L’As Tonnerre a juste eu besoin d’un but de Dramane Traoré à la 10e minute pour  sortir victorieux du duel 1-0.

Autre résultat, la bonne opération des Panthères vainqueurs de justesse à domicile devant l’Uss Kraké 1-0. Et le nul vierge entre Avrankou et Buffles.

A noter qu’en ouverture, de cette 20e journée, les Dragons ont battu à domicile Akanké 2-1. Cédric Coréa a fait le boulot tout seul. En ouvrant le score sur pénalty puis en offrant la passe décisive du second but à David Louté, le cadet d’Isaac.

Tous les résultats

Asos – Jap 2-1

Dragons – Akanké 2-1

Tonnerre – Aspac 1-0

Mogas – As Police 1-2

Avrankou – Buffles 0-0

Panthères – Uss Kraké 1-0

Adjobi au repos

Transfert : Ulrich Quenum attendu par Manchester City

La rumeur a circulé il y a plusieurs semaines sur une signature du jeune Ulrich Quenum avec l’académie anglaise Right to Dream. Selon nos informations, cette académie a agi pour le compte de Manchester City où le jeune béninois est attendu pour un stage de plusieurs semaines…
Formé par les soins d’Edmé Codjo au Cifas, Ulrich Quenum a égayé la sélection cadette durant les éliminatoires de la Can 2013. Repéré lors des premières rencontres disputées durant la campagne par les scouts du club anglais, affilié à l’académie basée au Ghana, le jeune Quenum a été approché, affirme une source proche du dossier, dès novembre 2012. Dès lors, les choses semblent avoir été très vite entre la famille, le jeune milieu de terrain et les anglais. Fin décembre, deux accords ont été signés, confirme-t-on des deux côtés afin de faciliter l’éclosion du jeune béninois. Depuis, Ulrich Quenum est à Cotonou, la coupe d’Afrique juniors étant. Au lendemain de cette compétition, le jeune béninois ira-t-il enfin visiter les installations du club Anglais champion de la Premier League en 2012 ? Difficile à dire, au vu des pressions d’un certain environnement.
(cliquer ici pour voir l’invitation)
(A suivre)

Eliminatoires Mondial 2014 / Bénin : Amoros tente de rassurer avant les deux chocs de juin…

Après 14 mois à la tête de la sélection nationale qu’il n’a pu qualifier pour la Can 2013, Manuel Amoros voit du bon dans son bilan….

 

Manuel Amoros espère avoir tout son groupe en juin pour battre l’Algérie. C’est ce qu’a confié le technicien français à la télévision nationale samedi dernier. Plutôt satisfait de son bilan d’une défaite sur 6 matches malgré une élimination dans les qualifications de la Can 2013 par l’Ethiopie, il est revenu sur l’arbitrage en Algérie et d’autres facteurs externes. C’est un Manuel Amoros convaincu que son équipe a fait un bon match à Blida qui est apparu aux téléspectateurs béninois. L’expulsion de Fabien Farnolle, et un supposé hors jeu de position sur le 3e but algérien sont autant de points évoqués par le coach des Ecureuils du Bénin. Sans réellement analyser les failles de son équipe et les errements défensifs d’Arsène Ménessou, tout comme la petite forme d’Omotoyossi entré en 20 minutes de la fin, Amoros a réfuté la thèse d’un boycott du match par Sessègnon. Le capitaine des Ecureuils avec lequel il est en contact « régulièrement » était réellement blessé confirme le sélectionneur national. Amoros a ainsi tenté de désamorcer toutes les polémiques ambiantes. Seul test pour le technicien français et son groupe, le mois de juin avec deux matches contre les deux premiers du groupe. Des tests majeurs pour lesquels le soutien de tous les béninois est souhaités par le technicien français.

Aubay

Abdel Bouraima signe au BK Hacken (Suède)

L’attaquant international junior béninois, Abdel Bouraima (19 ans)  s’est engagé avec le club suédois du BK Hacken en première division. Passé par le centre Red Bull puis Right to Dream du Ghana, Bouraima a très vite convaincu le club scandinave. Il avait notamment participé aux éliminatoires de la Can junior 2013 avec les Ecureuils mais il n’a pas pris part à la phase finale en Algérie. Bouraima sera le deuxième attaquant béninois à évoluer dans le championnat suédois après Razack Omotoyossi passé par Helsinborg , GAIS Goteborg  et Syrianska. Dans son nouveau club, Bouraima retrouvera cinq joueurs d’origine africaine, Drissa Diarrassouba, ivoirien, mondialiste au Mexique en 2011 chez les cadets, également passé par  Reuben Ayarma et Nasiru Mohammed, des ghanéens,  Dominic Chatto , nigérian et le congolais René Makondélé.  Les couleurs du club sont le jaune et le noir. L’équipe a d’ailleurs participé à l’Europa League cette saison. Elle est entrainée par le suédois Peter Gerhardsson. A noter que la première journée du championnat s’est disputé

Djibril Naim et Brice Gozo testés par Arles –Avignon

Remarqués pendants la préparation de la can junior à Marseille en février dernier, Djibril Naim (17 ans)  et Brice Gozo (19 ans) ont effectué un essai de quelques semaines à Arles – Avignon, club de ligue 2 française. Le premier est un milieu offensif créateur formé au Cifas et qui évolue actuellement avec l’As Police en ligue du Bénin. Le second est un milieu défensif polyvalent, formé à l’Union Sportive de Plage et qui porte les couleurs de l’Uss Kraké en première division béninoise. Aucune information officielle n’a encore filtrée sur l’issue de la décision du club de ligue 2 française concernant ses internationaux juniors qui ont déjà rallié Cotonou.

Noel Séka proche du Mogas

Après la Can 2008 au Ghana, on l’avait perdu de vue, on a retrouvé Noel Séka (1.84 m, 28 ans). L’ancien défenseur des Requins est à l’essai au Mogas depuis plusieurs semaines déjà. Acolyte de Stéphane Sèssegnon et Abou Maiga au début des années 2000, il avait rallié Créteil avec ses deux copains en 2004. Après une saison il va rompre son contrat, il tente de se relancer au Danemark en vain (FC Fyn , 2005-2009). Il est également passé par  Oman, Al Nasr Salalah en 2009.  De retour au Bénin, Séka aurait déjà séduit Stanislas Akélé  et serait tout proche de s’engager avec les pétroliers

Christian Kotchoni à l’As Police pour se relancer

 

Après un bref passage en Oman, l’attaquant international béninois Christian Kotchoni (1.95m, 24 ans) est de retour au Bénin. L’ancien buteur de Denizlispor  (Turquie) va joueur la relance sous les couleurs de l’As Police en première division locale. Kotchoni avait déjà réussi son come-back en 2009 avec les Requins, il avait fini la saison avec 13 buts en 16 matches. Il avait contracté une grave blessure au genou qui l’avait éloignée des terrains pendant plus de six mois et l’avait empêchée de répondre aux ses nombreuses sollicitations (Maroc, Belgique, Angleterre). Espérons que cette fois-ci sera la bonne.

Ismael et Tidjani Barazé rejoignent Onze créateurs

Ils faisaient tous deux partie des 22 jeunes footballeurs béninois qui ont effectué le stage de formation de neuf mois à Botafogo au Brésil. Ismaël et Tidjani, les frères cadets de Seidou Barazé l’international A, ont rejoint Onze Créateurs, club de deuxième division béninoise.  Ismaël,  est un milieu offensif ou relayeur, Tidjani quant à lui est défenseur central. Ses deux pépites poursuivront leur formation avec l’Union Sportive de la Plage centre affilié au club.

G.V