Eliminatoire Mondial 2014 : Algérie – Bénin 3-1 , Les Fennecs ramassent les Ecureuils à Blida

 

Les Ecureuils de Manuel Amoros ont été battus hier, 3-1 par l’Algérie de Vahid Halliodzic  à Blida pour le compte de la 3e  journée des Eliminatoires du Mondial 2014. Une défaite qui complique la tâche des béninois dans le groupe H.

Les buts

9e minute : Ghoulam déborde à gauche et centre parfaitement à ras de terre au second poteau. Fegouhli surgit et marque parfaitement du plat du pied 1-0.

33e minute : Coup franc béninois des 25 mètres, Gestede enroule sur la droite du mur algérien. Mbolhi n’a pas la main ferme et ça passe. Egalisation béninoise, premier but en première sélection pour l’attaquant de Cardiff. 1-1

59e minute : offensive algérienne dans le camp béninois, Taider, auteur d’un bon match profite du contre – favorable et bat Farnolle 2-1.

91e minute : Slimani est lancé dans le dos de défense béninoise. Il lobe  parfaitement Bèmenou , un peu avancé. 3-1  

Autre temps forts.

85e minute : Soudani est lancé seul face à Farnolle. Hors de sa surface le gardien béninois sort au pied et récupère le cuir. Mais l’arbitre mauricien revient sur l’action et expulse injustement le clermontois sous prétexte qu’il aurait manié le cuir hors de sa surface. Le Bénin a terminé le match à 10.

 

L’avis : Le Bénin a coulé, l’Algérie a déroulé

C’était le match à ne pas perdre, malheureusement les écureuils n’ont pas été à la hauteur du défi. Les Algériens ont vite pris le contrôle de la rencontre. L’organisation de jeu béninoise était approximative et l’équipe en 90 minutes n’aura rien fait de convaincant. Avec une défense à la rue et une attaque sans leader et combinaison. L’Algérie a mérité son succès. Farnolle a comme souvent sorti le grand jeu sur sa ligne pour limiter l’effondrement.  Seul point positif, la rentrée plutôt intéressante de Gestede même s’il a été transparent après son but et le match plein d’envie réalisé par Mouri Ogounbiyi , capitaine d’un soir.  Le Bénin reste bloqué aux quatre obtenus en juin.  Pour passer au tour suivant de ces éliminatoires il faudra réaliser un sans-faute lors des manches retour.  Ce n’est pas du beurre.

Les onzes de départ :
Algérie : Mbolhi – Mostefa, Belkalem, Medjani, Ghoulam – S.Taïder, Guedioura – Feghouli, Brahimi, Soudani – Djebbour.
Bénin : Farnolle – Menessou, Adéoti, S.Junior, Imorou – Ogunbiyi, Boco, Koukou, Bello – Gestede, A.Maïga.

Classement provisoire : 1. Algérie, 6 points (+5). 2. Mali, 6 points (+1). 3. Bénin, 4 points (-1). 4. Rwanda, 1 point (-5).

Algérie – Bénin , la compo probable des béninois

Manuel Amoros alignera une équipe inédite ce soir. Le technicien français devra faire face à plusieurs absences de taille. En défense Khaled Adénon suspendu et plus haut Sèssegnon et Poté sont forfaits. Salomon Junior , devrait être titularisé dans l’axe de la défense. En milieu de terrain Boco sera relayeur à coté de Koukou. L’attaque sera animée par la paire débutante composé de Gestede , qui fêtera sa première sélection et Abou Maiga qui n’a plus été titulaire en sélection depuis 4 ans.
compo : Farnolle – Adéoti , Salomon, Menessou , Imorou – Koukou , Boco , Babatundé , Ogounbiyi- Gestede , Maiga

Algérie – Bénin : Sèssegnon et Poté forfaits, Mouri et Omotoyossi rappelés

Le capitaine de la sélection béninoise , Stéphane Sèssegnon, blessé de dernière minute sera absent face aux algériens ce soir , tout comme l’attaquant Michael Poté. Manuel Amoros devra composer sans son meneur de jeu et son meilleur attaquant disponible. Le brassard pourrait aller à Mouri Ogounbiyi , rappelé de dernières minutes. Notons qu’ Omotoyossi aussi a rejoint le groupe.

BENIN / D.KOUKOU : « La pression sur l’Algérie »

Appelé par Manuel Amoros pour le déplacement de mardi prochain en Algérie, Djiman Koukou fait figure d’ancien parmi les Ecureuils du Bénin. En exclusivité pour Footafrica365.fr, le milieu défensif de Niort analyse le défi qui attend son équipe contre un adversaire qu’elle n’a jamais battu.

http://www.footafrica365.fr/infos-pays/algerie/article_627097_exclu365-benin-d.koukou-La-pression-est-sur-l-Algerie-.shtml

Pour nous, le Bénin est quand même en tête du groupe, avec un coach qui est en froid avec le président de la fédération depuis l’élimination du pays de la Can 2013. Donc les deux équipes ont la pression. Si le Bénin perd lourdement, je pense que Manuel Amoros sera viré avec des indemnités…, à 9 mois du terme de son contrat.

Algérie – Bénin Mardi 26 mars 2013

Ecureuils seniors/ Eliminatoires Mondial 2014

Algérie – Bénin  Mardi 26 mars 2013

Les deux équipes s’affrontent un jour inhabituel en Afrique. Cette date permet aux Ecureuils seniors de disposer d’une semaine pleine pour mieux se préparer.

Can juniors / Bénin – Egypte à 17h30 : Un très mince espoir…

 

Cette équipe a 9 mois de vie commune, mais ne dégage pas l’âme de celle de 2005 pour aller chercher un exploit, une victoire, celle du genre qui vous propulse en coupe du monde. En tout cas, jusque-là, elle n’a pas montré de tripes. Avec des joueurs diminués ou carrément blessés, les Ecureuils juniors ont eu du mal à afficher quoique ce soit de chatoyant dans ce tournoi. Cet après-midi, c’est à 17h30 que les Ecureuils juniors ont rendez-vous avec l’Egypte déjà qualifiée, mais si peu rassasiée. Les jeunes béninois semblent avoir laissé des plumes aux deux matches précédents et ont montré des limites physiques d’abord, et si peu de cohésion entre les lignes. Ce match est celui dans lequel il faudrait bien figurer, à défaut de réaliser l’espoir, tant les organismes vont souffrir dans un 3e match en 6 jours toujours aussi délicat.

Gagner ? Cela reste possible dans l’ordre général, mais si compliqué que ce serait un exploit. Il faudra ensuite compter sur le résultat du match Algérie-Ghana pour espérer quoi que ce soit. Ce n’est ni le moment, ni le lieu de condamner les juniors béninois. Ce dernier match, ils devront le disputer comme une finale pour ne pas avoir des regrets en fin de compte.

Aubay

 

 

 

16-03-2013 Algérie

00

Bénin

16-03-2013 Ghana

1 – 2

Egypte

19-03-2013 Bénin

0 – 1

Ghana

19-03-2013 Egypte

1 – 0

Algérie

22-03-2013 Algérie

17:30

Ghana

22-03-2013 Bénin

17:30

Egypte

17-03-2013 Nigeria

0 – 1

Mali

17-03-2013 RD Congo

00

Gabon

20-03-2013 Mali

17:30

RD Congo

20-03-2013 Gabon

20:30

Nigeria

23-03-2013 Nigeria

17:30

RD Congo

23-03-2013 Mali

17:30

Gabon

 

 

Ghana – Bénin 1-0 : Intuitifs, instinctifs et improductifs !

 

La défaite 0-1 est flatteuse pour le Bénin bien accompagné par les dieux du stade. Le Ghana aurait pu l’emporter 6-0 que personne n’aurait crié gare.

Le but

55e minute : Coup franc joué rapidement par les ghanéens à trente mètres des buts béninois. Ofori plombe le cuir dans le dos de la défense béninois, devancé par Assifuah qui place une tête victorieuse. 1-0. Ouverture du score logique.

Le Bénin n’y était pas du tout

Le coach Ulrich Alohoutadé a effectué  trois changements dans ses onze entrants. Mama Seibou a été préféré à Femy Adjayi dans l’entrejeu. Antonin Kassa forfait au poste d’arrière gauche, Frédéric Hounkponou, a été replacé sur le flanc. Enfin en attaque, le jeune Ulrich Quenum a été titularisé au lieu de Daniel Lanignan.

Le comportement de l’équipe béninoise est similaire au match d’ouverture face à l’Algérie. En première période les écureuils juniors entrent bien dans le match, Quenum (4 ballons pour 55 minutes) et Djigla entreprennent beaucoup sans pour autant se créer des occasions franches. L’arrière garde à vite montrer ses limites surtout sur le défi physique. Sur deux errements de capitaine Koukpéré, les ghanéens se créent deux grosses occasions par Assifuah (19e et 23e). Le match était plutôt équilibré.

A la reprise les béninois rendent les armes physiquement comme face à l’Algérie. Les ghanéens ouvrent logiquement le score.  Derrière aucune réaction d’orgueil, Adjayi et Lanignan prennent leurs chances sans succès. La défense ghanéenne n’a pas tremblé. Les béninois étaient trop bas et n’ont rien fait de dangereux, et même quand le gardien de but ghanéen rend le ballon à Djigla, ce dernier peine à frapper à 20 mètres des buts. Le Ghana plus appliqué s’impose en toute logique.

La dernière rencontre face à l’Egypte sera encore plus difficile. Les chances de qualifications sont presque éteintes, le rêve reste mathématique. Sur le terrain, ce sera tout autre…

 

Encadré

L’équipe béninoise.

1-Allagbé – 6- Yarou , 18- Koukpéré © , 12- Hounkponou , 13- Fousséni – 5- Mama , 17- Bonou , 7- Kola (20- Adjayi  51e ), 14- Djigla – 11- Quenum (Lanignan 57e) , 9- Okotou (19- Bessan 70e)

Les statistiques du Bénin

Tirs cadrés : 6

Tirs non cadrés : 4

Fautes commises : 23

Fautes subies : 11

Corners : 6

Le top : Dans un match aussi instinctif, intuitif et improductif, sans projet de jeu, on ne saurait trouver un joueur ayant survolé quoi que ce soit.

Le flop : Alohoutadé, le coaching est digne de la cour de récréation. Sortir un attaquant pour un milieu défensif alors que son équipe est menée, révèle bien le manque d’ambition du professeur d’Eps chargé de diriger les Ecureuils juniors.

 

Can juniorn 2013 : Bénin – Ghana 0 – 1; les Ecureuils à coté de la plaque

Pour leur deuxième match, les Ecureuils se sont inclinés 1-0 sur un but d’Assifuah à la 55e minute contre le Ghana. Le duel à venir entre l’Algérie et l’Egypte nous dira s’il y a encore de réels chances de qualifications.
L’équipe béninoise.
1-Allagbé – 6- Yarou , 18- Koukpéré © , 12- Hounkponou , 13- Fousséni – 5- Mama , 17- Bonou , 7- Kola (20- Adjayi  51e ), 14- Djigla – 11- Quenum (Lanignan 57e) , 9- Okotou (19- Bessan 70e)

Can U20 / Bénin – Ghana : derby décisif

En panne de créativité et comptant trop sur le défi physique, les Ecureuils juniors devront sortir leur meilleur match contre le Ghana pour ne pas avoir des regrets.

Aubay

Dans un tournoi des jeunes, on cherche des éclats de génie, des perles, du talent. Cette équipe béninoise a laissé tout le monde sur sa faim. Le point remporté face à des jeunes algériens évoluant en 3e division dans leur pays reste un service trop minimum. Le moment maintenant est venu de se frotter aux deux favoris de ce groupe A. Ce mardi, les Ecureuils juniors ont rendez-vous avec le Ghana. Habitué à cette compétition, le Ghana défait 1-2 au match précédent sait qu’un mauvais résultat le renverrait à la maison. C’est un derby de l’Afrique de l’Ouest aux allures donc de 1/8e de finale, le vaincu étant déjà proche de la maison à peu de choses près.

Le Bénin qui durant tout son parcours n’a jamais marqué plus d’un but en dehors de Porto-Novo et Cotonou devra sortir un réel exploit pour passer cette étape ghanéenne.

Dans ce genre de match, l’équipe béninoise plus ancrée dans un jeu physique trouve chaussure à ses pieds. Mais attention, avec plusieurs joueurs qui ne sont pas à 100% de leurs capacités physiques, dans la zone arrière, les Ecureuils devront se montrer ingénieux, et surtout efficaces. Il est rare en effet de passer un tour à la Can sans marquer de but. L’animation offensive sera donc la clé de ce derby. Il faut marquer, et marquer encore pour espérer gagner.

 

 

Dates, Affiches et Résultats

16-03-2013   Algérie  0 – 0 Bénin    

 16-03-2013   Ghana  1 – 2 Egypte    

 19-03-2013   Bénin  17:30 Ghana    

 19-03-2013   Egypte  20:30 Algérie    

 22-03-2013   Algérie  17:30 Ghana    

 22-03-2013   Bénin  17:30 Egypte    

 17-03-2013   Nigeria  0 – 1 Mali    

 17-03-2013   RD Congo  0 – 0 Gabon    

 20-03-2013   Mali  17:30 RD Congo    

 20-03-2013   Gabon  20:30 Nigeria    

 23-03-2013   Nigeria  17:30 RD Congo    

 23-03-2013   Mali  17:30 Gabon    

Can junior 2013 : Algérie – Bénin 0-0 , Un point et c’est tout !

 

En ouverture de la Can junior 2013, les juniors béninois et algériens se sont neutralisés, score final 0-0.  Les Ecureuils entrent dans la compétition avec un petit point.

 

Les temps forts

19e minute : La première grosse occasion de la rencontre sera pour les jeunes fennecs. Sur un centre, d’Abdelaoui venu de la gauche, Ouali devance la sortie d’Allagbé au point de pénalty. Son coup de tête lobé passe juste au-dessus. Première frayeur dans le camp béninois.

27e minute : Le Bénin va réagir sur coup de pied arrêté. Corner bien tiré par Djigla à gauche sur la tête d’Okotou, seul au point de pénalty, il décroise trop sa tête.

43e minute : Le Bénin passe près de l’ouverture du score. Remise d’Adjayi  pour Djigla à l’entrée des seize mètres. L’ailier place un pointu vicieux, le gardien algérien est à la parade mais c’est insuffisant. Le ballon finira sa course sur le poteau. Derrière Adjayi et Lanignan sont l’affut mais manquent de compréhension. L’Algérie s’en sort bien avec un corner finalement.

80e minute : Longue remise en touche d’Antonin Kassa à gauche, Mama tente la reprise acrobatique instantanée, le ballon finit dans le petit filet. Beau geste !

Défense acceptable, attaque à la peine

Les Ecureuils sont progressivement bien rentrés dans le match. Après un début à tâtons, les jaunes béninois ont une fois encore prouvé leur solidité défensive. La paire Koukpéré-Yarou a tenu bon, mais n’a pas été excellent dans ses relances. En première période, Lanignan et Djigla bien enthousiastes ont porté  l’équipe sur des offensives plutôt intéressantes. La seconde période sera moins bonne, les béninois étaient trop bas et ont laissé le ballon aux algériens. Offensivement, l’équipe n’a rien produit. Le nul en ouverture sonnait déjà comme un résultat suffisant. Même si l’adversaire bien que tranchant était prenable.

Le Bénin a conservé sa réputation de bonne défense, face à des algériens qui étaient bien entreprenants. L’équipe a également confirmé sa triste réputation d’équipe impuissante offensivement à l’extérieur. C’est bien de démarrer avec un point au compteur. Le jeu pratiqué ne donne pas envie de croire à un exploit devant l’Egypte et le Ghana. Seul l’état d’esprit pourrait faire la différence.

L’Homme du match : Saturnin Allagbé

Sa première prise de balle dès la 2e minute a d’ores déjà montré qu’il était dans son match. Le gardien de l’Aspac est resté concentré et a réalisé quelques sorties et arrêts décisifs même s’il a semblé paniquer  à un moment donné. A noter sa double sortie décisive à la 82e.

L’équipe béninoise

1-      Allagbé- 6- Yarou, 18- Koukpéré ©, 8- Kassa , 13- Fousséni – 20- Adjayi (19-Bessan), 17- Agossa, 7- Raimi (5- Mama 65e ) , 14- Djigla- 10- Lanignan (Quenum 80e ) , 9- Okotou

 

Les statistiques du Bénin

Tirs cadrés : 07

Tirs non cadrés : 07

Coners : 04

Fautes commises : 18

Fautes subies : 15 

Le flop : Okotou, l’attaquant d’Akanké a été le joueur béninois qui a commis le plus de fautes, six fautes à mettre à son actif. Pour un attaquant ce n’est pas un mérite.

Le top : Lanignan, l’attaquant-meneur de jeu d’Avrakou a été le joueur béninois qui a cadré plus de tirs. 3 sur 6 tentatives.

Résultat

Groupe A

Algérie – Bénin 0-0

Egypte – Ghana 2-1

Can junior 2013: Algérie – Bènin 0-0 (mi-temps).

Après les 45 premières minutes score nul et vierge entre le Bénin et l’Algérie. Une grosse occasion à mettre à l’actif de chaque équipe. Le Bénin est passé près de l’ouverture en fin de partie , le pointu de David Djigla a fini sur le poteau. Globalement la défense des écureuils est solides mais les milieux et les attaquants ont du mal a trouver le ryhtme. Match équilibré á la pause.

Can junior 2013: Le onze probable pour l’Algérie.

Selon les dernières infos, Mama Seibou et Antonin Oussou seront forfaits. Adjai Femy et Daniel Gbenga seront titulaires contre l’Algérie dans quelques minutes.
Le onze beninois: 1-Allagbé.- 6-Yarou-18-Koukpere- 8-Kassa-13-Fousseni – 20-Adjai, 17- Bonou- 14- Djigla,7-Raimi-10-Lanignan,9-Okotou. Coach; Ulrich Alohoutade.

Can Junior 2013: Algérie – Bénin, présentation.

A 17h30 , les écureuils feront leur entrée en lice à la Can contre le pays organisateur l’Algérie. Un match inaugurale déjà décisif!

Pour sa deuxième participation à la Can junior , le Benin jouera en ouverture comme en 2005 à domicile face au Nigéria (3-0). Cette fois-ci, les Ecureuils jouent le pays organisateur, un facteur de pression pour les jeunes béninois. Le groupe d’Ullrich Alouhatade est bien solide. Fort de ses exploits en éliminatoire face à la Cote d’Ivoire et au Sénégal, les Ecureuils devront confirmer. Le plan de préparation déposé a été respecté, avec un premier stage à Cotonou, puis deux mini stage au Nigéria puis au Gabon ponctués par des matches amicaux. Le groupe a eu le temps d’être bien rodé.

Mama, Oussou forfaits?
Pour ce premier match, le Benin sera probablement privé de deux éléments vitaux. Mama Seibou, le milieu relayeur et son meilleur buteur Antonin Oussou tous deux blèssés. A leur place , Alohoutade devrait titulariser , Giscard Tchato du Mogas au milieu et Daniel Lanignan d’Avrankou Omnisport en attaque. Le premier atout de cette équipe reste sa solidité défensive et la solidarité entre les lignes. Autre points forts, l’équipe peut miser sur ses individualités, Ulrich Quenum, David Djigla et Raimi Kola sont capables de faire la différence tout seul.
Évidemment, rien n’est joué d’avance, parce que les Algériens auront le soutien du public et surtou, Jean-Mar Nobilo, le coach des jeunes fennecs connaît bien le foot béninois.

CAN U20 2013: En route pour le mondial en Turquie juin prochain

Le championnat d’Afrique des nations de football des U20 organisée pour cette édition par l’Algérie, débute samedi prochain à Aïn Témouchent pour les équipes du groupe A et à Oran pour celles du groupe B. Les écureuils juniors (groupe A), arrivés hier en provenance de Marseille ont été accueillis par les autorités locales ainsi que le comité d’organisation avant de rallier Aïn Témouchent par la route.

La sélection béninoise se frottera dans le groupe A à l’algérie, pays organisateur entrainé par Jean Marc Nobilo qui connait le Bénin pour être passé à la tête de la sélection. Si pour ces deux nations, l’objectif affiché est clairement l’accès aux demies finales, synonyme de qualification pour la coupe du monde (voir la conférence de presse de Nobilo ci-dessous), pour le Ghana et l’Egypte grands favoris du groupe A et à égalité parfaite en participation (9) et en consécration (3) il s’agira d’aller décrocher le titre.

La tâche s’annonce très difficile pour les protégés de Ulrich Alohoutadé très lucide sur la position d’outsider de ses poulains: « On vendra chèrement notre peau. L’équipe est en train d’affûter ses armes pour aborder cette phase finale de la CAN-2013 dans de bonnes conditions. Mon équipe est prête pour défendre crânement ses chances et jouer sur ses valeurs ».

can junior 2013: Naim out, Quenum et Debourou in

Les 21 joueurs qui representeront le Benin á la Can junior en Algerie sont desormais connu. Trois gardiens, six defenseurs,sept milieux et cinq attaquants. Dans la composition du groupe deux joueurs evoluent á l’extèrieur. Il s’agit de Wallis Debourou et Raimi Kola exilé au Mali. C’est d’ailleurs la seule surprise du groupe. Autre présence remarquée celle du jeune cadet surclassé Ulrich Quenum. Dans le rang des recalés on notera Djibril Naim , le meneur de jeu de l’As Police et Brice Gozo le dèfenseur de Kraké.
Gardiens: saturnin allagbè (aspac), steev glodjinon (kraké), harriston hessou (dragons)
Défenseurs: dine koupkere (krake),nabil yarou (aspac),fréderic hounkponou (asos), adjai femi (jap), lazadi fousseni (aspac), antonin kassa
(Aspac)
Milieux: jerome bonou (onze createurs), giscard tchato (mogas),mama seibou (krakè),tokoumbo bamidele (jap),kola raimi (onze createurs/Mali), david djigla (onze createurs), daniel gbenga (avrankou)
Attaquants:ezekiel okotou (akanke),jacques bessan (krakè), antonin oussou (asos) , ulrich quenum, wallis debourou.

Le Benin entrera en competition le 16 mars contre l’Algerie.

Can juniors : Le programme Coup d’envoi le 16 mars

 

Can Juniors 2013

Groupe A

Algérie

Benin

Ghana

Egypte

 

Groupe B

Nigeria

Mali

RD Congo

Gabon

 

 

 

Le programme

16-03-2013         Algérie                17:30     Bénin

 

16-03-2013         Ghana                 20:30     Egypte

 

19-03-2013         Bénin   17:30     Ghana

 

19-03-2013         Egypte                20:30     Algérie

 

22-03-2013         Algérie                17:30     Ghana

 

22-03-2013         Bénin   17:30     Egypte

 

17-03-2013         Nigeria                17:30     Mali

 

17-03-2013         RD Congo           20:30     Gabon

20-03-2013         Mali      17:30     RD Congo

20-03-2013         Gabon                 20:30     Nigeria

23-03-2013         Nigeria                17:30     RD Congo

23-03-2013         Mali      17:30     Gabon

 

 

 

 

 

Can junior : Les 21 Ecureuils retenus connus ce jour

 

En France depuis un peu plus d’une semaine, les Ecureuils juniors vont y séjourner jusqu’au 12 mars prochain pour la dernière phase de leur préparation. La liste des 21 Ecureuils qui prendront part la Can en Algérie sera révélée dans le courant de la journée. En  effet ce  mercredi 06 mars c’est la date butoir pour  l’envoi des listes des joueurs retenus pour la Can junior  à l a CAF. La compétition débute le 16 mars prochain en Algérie.  Actuellement 30 joueurs sont encore encadrés par Ulrich Alohoutadé , neuf devront faire leurs valises en fin de journée. Le suspense est encore total. Le staff tranchera après la rencontre amicale prévu contre les U-19 de Nice en fin de matinée.

Géraud Viwami.