Noël Oké-Vè, Président de l’As Police : « Nous ne sommes pas monté en D1 pour faire de la figuration »

Le championnat national de transition de football de la deuxième division a connu son épilogue depuis un moment déjà. Au terme de la saison sportive, deux équipes ont pu accrochés le wagon de l’élite (D1). Il s’agit bien sûr de l’As Police et Akanké Fc. Classés 1er au terme de la saison, les policiers ont finis avec un total de 46 points pour 23 buts marqués contre 9 encaissés. Président de l’As Police, Noël Oké-Vè fait le point de la saison passée et lève un coin de voile sur les nouvelles ambitions de son club. Ceci, dans une interview qu’il a bien voulu nous accorder. Lisez plutôt !

Mr le Contrôleur Général Noël Oké-Vè, en tant que Président de l’As Police, quel bilan faites-vous de la saison écoulée ?

Je ne ferai pas un bilan exhaustif de la saison. Cette saison qui vient de s’achever n’est pas été du tout facile. Au départ, nous nous sommes donné comme objectif, la montée en 1ère division et avons mis les moyens qu’il faut pour y parvenir. Mais, cela n’a pas été sans difficulté. Ce qui compte maintenant, c’est cette montée en division d’élite. Tout le monde nous a vus lors des championnats passées. L’As Police tutoyait toujours le bas du classement à la fin. Mais, cette fois-ci, nous avons eu le soutien du Directeur Général de la Police Nationale Anki Dosso Osséni Maïga, qui à tout moment a donné les instructions qu’il faut pour les moyens qui doivent accompagner l’équipe puissent être dégagés. Cela nous a permit de faire autant que ce peut, de continuer les rencontres, de les prendre l’une après l’autre et de prendre la tête du championnat de 2ème division. Ce qui nous a valu cette montée en 1ère division pour la première fois de l’histoire de la Police Nationale.

 

Selon vous, qu’est ce qui a été à la base  de cette belle prestation des joueurs ?

Je peux dire que c’est d’abord la motivation des joueurs. La Direction de la Police Nationale a parlé, le staff technique de même. Et les joueurs ont compris le message.

 

Quel était ce message ?

Ce message n’était rien d’autre que l’objectif que nous nous sommes fixés. Qui est la montée en 1ère division au terme de la saison. Ils ont saisi ce message et l’ont internalisé. Ce qui leur a permis de se donner la gagne qu’il faut et nous sommes aujourd’hui au sein de l’élite du football au Bénin. Tout ça, c’est à leur honneur.

Pour la première fois, une équipe policière atteint ce niveau de la compétition qui plus est en vôtre temps. Impressions ?

Je suis content. Tous les Policiers le savent. C’est la 1ère fois qu’une équipe de la Police Nationale accède à un tel niveau de compétition. As Police en 1ère division, je peux dire que c’est la cerise sur le gâteau. C’est vraiment en notre temps; mais il faut féliciter les uns et les autres. Le staff technique et le bureau de l’As Police en occurrence le Commissaire de Police Hugues Alain qui a été de toute la bataille, le Secrétaire Générale Edouard Kiti qui a fait aussi office de Directeur Technique et qui a su encourager les joueurs lorsqu’ils se démotivaient. Merci aussi à notre médecin qui a toujours suivi l’équipe pour les petites blessures et notre trésorier Serge Ahandéssi. Cette victoire est l’œuvre de tout ce monde que je viens de citer. Mais il y a une personne qu’on se saurait oublier. On peut tout dire ; si le Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général de Police Anki Dosso Osséni Maïga n’été pas là, je ne sais pas ce que nous aurions pu faire.

On aurait appris que vous avez en poches les arbitres. Qu’en dites-vous ?

Les arbitres ! Pour quoi faire ? Je ne sais vraiment pas si on a pu approcher des arbitres pour faire quoi que ce soit. Les arbitres ne me connaissent pas, je ne connais pas non plus d’arbitres. De plus, je ne suis souvent pas au terrain lors des matches. Il n’y a que mon adjoint, c’est-à-dire le Vice Président et le Secrétaire Général Adjoint qui suivent l’équipe partout où elle va. Et je sais que ces deux ne peuvent pas commettre ces actes dont vous faites allusion. J’attends les preuves pour sévir.

L’avenir de l’As Police en 1ère division et ses nouvelles ambitions?

Nous n’allons pas dire que nous avons damé le pillons à toutes les équipes. Les équipes nous ont vues jouer. Elles ont constaté que nous avions une certaine ascendante sur elles tout au long de nos matches. Ce que je peux vous dire est que nous ne sommes pas venus en 1ère division pour faire comme dans une pièce de théâtre. C’est-à-dire, faire un tour et s’en aller. Non. Nous sommes venus pour nous y maintenir le plus longtemps possible et jouer si possible les premiers rôles. C’est vrai que c’est pour la première fois que nous rentrons dans la cours des grands, mais nous savons à quoi nous en tenir. Nous allons jouer comme les grandes équipes.

De quels moyens disposez-vous pour faire vos armes en 1ère division ?

Nous savons qu’il nous faut assez de moyens pour jouer en 1ère division. Et c’est pour cela que nous avons déjà transmis au Directeur Général de la Police Nationale et informé le Ministre de l’Intérieur de la Sécurité Publique et des Cultes de notre programme d’activité. Le Ministre Benoit Dègla a d’ailleurs promis nous recevoir après les festivités du 1er Août. Ce qui est certain, nous aurons les moyens. Nous taperons à toutes les portes. Je profite en même temps pour demander aux sociétés qui veulent nous accompagner d’être prêtes quand vous viendront les voir.

Le Ministre de l’Intérieur n’est jamais arrivé au stade ?

Vous avez raison. Mais il n’avait pas besoin de venir au terrain pour accompagner l’équipe. Il nous appelle souvent pour nous encourager. Il sait que cette équipe, en 1èredivision,  va améliorer d’avantage l’image de la Police Nationale et partant, l’image du ministère de l’intérieur. Le Directeur Générale sait déjà à quoi s’en tenir la saison prochaine. Il est conscient que cette équipe a besoin de beaucoup de moyen et il se bat pour ça.

Un appel et votre conclusion ?

Je vous remercie pour être venu vers nous. Je ne peux terminer sans lancer un appel à l’endroit des sociétés de la place. Lorsque nous viendrons vers elles, je leur prie de bien vouloir nous ouvrir leurs portes et qu’elles nous accompagnent pour que nous puissions faire de l’As Police un grand club.

 ARK

Noel Oké-Vè, Président de l’As Police de Cotonou

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *