Eliminatoires 2014/Rwanda – Bénin : Acte 2, Amoros comme Nobilo ?


Cet après-midi à partir de 14H30 (Heures de Cotonou), la rencontre sera en direct sur votre site préféré Bjfoot.com, le Bénin défiera le Rwanda à Kigali, une terre bien connue de la bande à Sèssegnon puisqu’elle s’y était imposée avec Nobilo lors des éliminatoires 2012 (3-0). Un exploit pas si aisé que ça à rééditer pour Amoros, qui a un souvenir amer du dernier match des Ecureuils à l’extérieur en compétition officielle.

Géraud Viwami

Les Ecureuils ont vaincu le signe indien face au Mali, dimanche dernier à Cotonou, une bonne entame pour cette campagne quand on sait qu’on doit jouer l’Algérie derrière. Les joueurs ont montrés une grande motivation même s’ils étaient à bout de souffle à l’image de Sèssegnon en fin de rencontre.

L’euphorie de l’exploit est à présent terminer, l’atmosphère n’est déjà pas la même, c’est un match à l’extérieur, en altitude en plus. On se souvient tous du piteux nul ramené d’Ethiopie. D’aucuns pourraient évoquer l’étonnante victoire décroché par Nobilo, lors des Eliminatoires 2012. Mais il faudra rappeler aussi, que dans le match, les Rwandais ont été dominateurs et que les Béninois avaient juste eu plus de réalisme avec Tchomogo Omotoyossi et Sèssègnon. Donc méfiance, les amis !

Effet Amoros attendu !

Dimanche dernier, le technicien français était bien au chevet de son équipe, toujours près de la ligne de touche à replacer, les siens. A Kigali, Amoros devra encore prouver qu’il a encore de quoi motiver les Ecureuils et surtout qu’il peut rester dans une dynamique positive. Il ne connait peut-être pas encore très bien tous ces éléments, mais le Bénin est avide de résultats et d’espérance.

L’effet Amoros sera encore attendu comme face au Mali.

Les Rwandais, battus à Blida il y a sept jours, savent eux déjà que c’est un tournant décisif ; la victoire est donc impérative. Pour les Béninois, ne soyons pas minimalistes, si l’objectif c’est Brésil 2014, seul la victoire comptera, la manière peut-être… Enfin pour l’instant, l’équipe est encore en chantier…

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 réflexion sur « Eliminatoires 2014/Rwanda – Bénin : Acte 2, Amoros comme Nobilo ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *