Ethiopie – Bénin 0-0 / Ecureuils : il n’ y avait que Farnolle…

Publié le: 29/02/2012 17:41:44 UTC

 

fabien-farnolle

 

 

 

La rentrée béninoise sur la scène africaine fut laborieuse en première période avec les 95% des occasions pour l’équipe éthiopienne. Au finish, c’est un nul 0-0 miraculeux et illogique qui sanctionne un mauvais match des Ecureuils malgré les quatre fantastiques…

 

Aubay

Désolé si dans ce compte-rendu il y a autant de « Farnolle ». Ce n’est ni le nouveau Ronaldo, ni le nouveau Messi, c’est juste le nouveau gardien de but et surtout monsieur 95% des Ecureuils qui a caché les tares d’une équipe à la rue hier à Addis-Abeba.

 Le début de la partie est béninois avec trois situations intéressantes. Un centre de Poté repoussé, un autre centre revient, mais au-dessus des buts (1e). Omotoyossi met la pression sur la défense adverse qui parvient à dégager (2e). Faute sur Ogunbiyi empêché de frapper dans les 30 mètres. Coup franc. Deux fois mal tirés, une fois par Sessègnon, une deuxième fois par Ogunbiyi (4e). Le Bénin va ensuite peu à peu disparaître…

 

Chaude alerte contre le Bénin

9e minute : Le ballon revient vite avec un dégagement en catastrophe d’Ahouéya en corner.

13e minute : Longue balle dans le dos de la défense centrale qui contraint Farnolle à sortir hors de sa surface pour dégager. 15e minute Farnolle va encore revenir à la rescousse de sa défense.

 

Un timide réveil avec Omotoyossi puis Sessègnon

24e Omotoyossi va se signaler sur une frappe cadrée, mais le gardien est sur la trajectoire. Cela réveille le Bénin. Sessègnon sert Poté qui décale Imorou trop en arrière pour essayer de centrer.

 

Farnolle repousse une énième fois

29e minute. Deux fois devant deux attaquants dans la surface, Fabien Farnolle repousse le ballon qui vient droit sur lui.

31e minute. Farnolle dans un angle fermé va repousser une frappe puissante venant de la droite.

32e minute : Un attaquant part encore dans le dos et seul face à Farnolle, le gardien béninois bloque parfaitement.

 

44e Une passe dans le dos, un centre dans la surface et l’attaquant éthiopien qui bute sur Farnolle qui avait mis son corps en opposition.

 

Coup franc béninois encore mal tiré

36e Ogunbiyi subit une faute et le Bénin bénéficie d’un coup franc excentré dans les 25 mètres. C’est au-dessus.

 

Rien ne change à la reprise…

50e Deux corners éthiopiens. Farnolle à chaque fois parvient à dévier la trajectoire du ballon. Le Bénin se remet à souffrir après 5 minutes.

55e Farnolle est sur la bonne trajectoire et dégage du poing cette frappe puissante dans les 20 mètres. 60e Sessègnon tente un raid et frappe dans les pieds d’un adversaire…

 

Un coup franc et un  carton pour Sessègnon

64e Sessègnon est séché et obtient un coup franc, mais va écoper d’un carton pour comportement violent. Ogunbiyi tire pour personne finalement…

68e Barazé perd son ballon et Johnson va couvrir et commettre la faute à l’angle des 16 mètres.

Coup franc au-dessus. 75e Frappe lointaine sur les buts de Farnolle, c’est juste au-dessus. Le ballon traîne dans la zone dangereuse des Ecureuils. Il n’y aura pas de but.

 

Johnson sauve deux fois, et Farnolle encore…

80e Farnolle sort à 30 mètres de ses buts et se rate. La frappe lointaine vers les buts est dégagée par Reda Johnson.

84e Un centre passe devant les buts de Farnolle avec comme cible un attaquant au second poteau. Reda Johnson va s’interposer et mettre de justesse en corner.

87e Farnolle à nouveau va capter le centre venu de la droite à la barbe de l’avant-centre éthiopien…

 

 

Encadré

8 corners contre, zéro pour

1ere partie : 3 corners

2e partie : 5 corners

L’Ethiopie a dominé son match, sans avoir la lucidité et le niveau pour marquer. C’est la preuve que le Bénin qui n’a pas eu le moindre corner a eu de la chance.

 

 

Encadré

Farnolle, on ne peut tout avoir

Quand vous jouez pour marquer, il vous faudrait forcément des relances propres. Seul problème, Fabien Farnolle a été absent dans ce secteur. Le point.

2e Dégagement raté de Farnolle. 8e Dégagement raté de Farnolle qui remet directement sur le gardien adverse. 11e Troisième dégagement de Farnolle qui est contrôlé par un défenseur central adverse qui relance proprement. 25e Farnolle dégage à nouveau sur un adversaire qui relance l’équipe adverse. 78e dégament de Farnolle, à rebonds et Sidoine Oussou qui peut courir derrière, en vain.

 

 

Equipe béninoise

Farnolle ; Arsène Ménessou, Junior Salomon, Reda Johnson, Emmanuel  Imorou (Seydou Barazé 33e) ; Jocelyn Ahouéya, Djiman Koukou, Stéphane Sessègnon ; Mickaël Poté (Sidoine Oussou 66e), Razack Omotoyossi, Mouri Ogunbiyi (Pascal Angan 87e).

 

Avertissements

Sessègnon, Ogunbiyi, Salomon

Author: Rolland

journaliste sportif…


Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.