Valère Glèlè, président de Tonnerres Fc : « L’As Garde est prenable à Cotonou »

 

En notant la bonne qualité du jeu de son équipe, Valère Glèlè règle aussi ses comptes avec les supporters dont il regrette l’absence à Niamey. L’arbitrage a été passé au crible : cela a été de la merde », a lâché le président de l’As Tonnerres sur Océan Fm.

Propos transcrits par Virgile Mêgnito

« C’est avec désolation que je parle. Nous méritions mieux que ça. Nous pensons gagner le match retour. Vu tout ce que nous avons fait, nous méritions mieux. Je vais les remonter  pour qu’il gagne. Nous avons affronté une grande équipe qui nous a un peu sous-estimés. On n’a pas pu jouer la seconde mi-temps. A chaque contact il y avait un coup de sifflet. C’est à la dernière minute qu’in a encaissé un but fatal. On a joué contre une équipe qui compte beaucoup de nationalités et qui n’est pas championne pour rien. Cela a été de la merde et c’est grave. Ceux qui ont vu le match ont été surpris de notre qualité de jeu.

C’est une équipe prenable à Cotonou. Nous pouvions la contenir. On a lâché un peu. Je veux faire de Tonnerres de Bohicon une grande équipe avec de grands joueurs. C’est un pincement au cœur que je constate qu’aucun supporter ou responsable fondateur du club ne s’est déplacé. J’ai du remord pour cela. Dans le foot, il faut suivre son équipe. Le fait de supporter, c’est important. L’argent n’est rien. Il faut que les gens montrent qu’ils veulent construire au lieu de détruire.»

 

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *