Talent Camp 2011 : Plus de 400 footballeurs et 40 matches supervisés

 

Lundi mardi, jeudi et vendredi, c’est sur les installations de l’academie Right to dream que se déroulent des parties de football en n’en plus finir. Si lundi et mardi, seuls les recruteurs de Manchester City supervisaient 50 joueurs invités, les 3 autres jours de la semaine, c’est quelques 15 scouts de clubs étrangers qui ont assisté à plus de 40 matches.

Mercredi a été une journée charnière durant laquelle plusieurs clubs ghanéens de différentes divisions ont disputé une demi-heure voire une heure en fonction du planning. Le principe étant de superviser un maximum de joueur. Cette journée qui s’est déroulée au centre des sports Tema aura vu évoluer une première sélection d’african sports management composée de 16 joueurs invités choisis parmi la cinquantaine.

Dans la suite de la semaine, jeudi et vendredi ont donné lieu à une sorte de boulimie du foot ! De 7h à 17h, joueurs, présidents de clubs ou d’académies  et recruteurs se croisent dans une ambiance studieuse devant les envoyés des Celtics Glasgow, Espanyol de Barcelone, le Havre, Young Boys de Berne, Manchester City et d’autres grands clubs européens. Les matches s’enchaînent et ne durent qu’une demi-heure. Un tournoi réservé au moins de 20 ans a vu 9 académies réparties en 3 poules s’opposer durant deux jours. Simultanément, les 50 joueurs invités venus du Liberia, Sénégal, Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Tanzanie, Cameroun et du Mali se sont affrontés dans des matches où les équipes sont modifiées chaque jour en fonction des performances.

Evalués sur une base mondiale

Nombreux sont les observateurs et agents de joueurs qui étaient pressés de savoir si leurs joueurs étaient retenus par les recruteurs ou pas. Mais dans ce genre d’opération, les plus grands clubs au monde ont des méthodes dignes des recensements de population ! En effet, selon les informations que nous avons pu glaner à la fin de la semaine, les recruteurs pour la plupart font des fiches sur les joueurs les plus talentueux repérés et vont ensuite comparer les qualités à celles d’autres joueurs repérés dans le monde, en Amérique du Sud par exemple. Ce qui fait que les « heureux élus » de ce « Talent camp » devront attendre une semaine voire deux avant d’être fixés. Chaque club opérant en fonction de ses besoins dans chaque compartiment de jeu, du talent du joueur et du coût de l’opération. Autant de paramètres qui font comprendre que le football mondial est devenu un marché où la sélection du produit est minutieuse et la guerre économique fait rage !

Réalisée entre Old Akradé, Akusé et Tema (Ghana), par Aubay

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *