Ecureuils :Le chemin de la reconstruction passe par Bujumbura

Les espoirs de qualification s’étant envolés après l’humiliation de juin à Cotonou. Sous la houlette d’Edmé Codjo, les Écureuils se lancent sur le chemin de la reconstruction. Et ça commence cet après-midi à Bujumbura les Ecureuils défieront les Hirondelles Burundaise à partir de 14h 30 heures de Cotonou.


Face aux Burundi, Edmé Codjo n’ pas la pression du résultat, mais une mission plus délicate. Reconstruire une équipe compétitive pour les échéances à venir. 2014 peut-être ? Il a déjà su anticipé sur le manque de compétition des joueurs locaux avec le stage de Natitingou. C’est un bon début.

Après l’humiliation, subit face à la Cote d’ivoire, certains internationaux ont annoncé leur retraite anticipée. Pour reconstruire Edmé Codjo a fait un choix. Celui de la jeunesse et de la compétence.  Sans être exigeant, à Bujumbura à défaut du résultat, la manière comptera.

Et pour mieux conduire cette reconstruction, il faudra d’autres mesures pour accompagner. Comme remettre en place un championnat local bien régulier. Une organisation plus souple et efficace. Et un plan d’action réel avec des objectifs bien définis.

Le public veut juste tourner la page, des crises et des conflits d’intérêt, et croire à nouveau en cette maison jaune.  Et ça commence à Bujumbura.

Géraud Viwami

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *