Ecureuils: Le groupe complet pour Bujumbura !

Gardiens : Guillaume Bèmènou (Chambéry/France), Saturnin Allagbé (Aspac)
Défenseurs : Khaled Adénon (Lemans/France), Arsène Mènessou, Emmanuel Imorou (Sc Braga/Portugal), Reda Johnson (Sheffield Wednesday /Angleterre), Salomon Junior (Aspac), Guy Akpagba (Dragons), Fabrice Gozo (Union Sportive de la Plage) ,
Milieux de terrain : Seidath Tchomogo (Al Ourouba/Oman), Stéphane Sèssegnon (Sunderland/Angleterre), Alain Hounsa (Uss Kraké) , Daniel Lanignan Gbenga (Avrankou Omnisports)
Attaquants : Mickael Poté (Dynamo Dresde/ Allemagne), Mohammed Aoudou (As Tonnerres), Sidoine Oussou (Valerenga/Norvège), Isaac Louté (Soleil), Jacques Bessan (Soleil).

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

7 pensées sur “Ecureuils: Le groupe complet pour Bujumbura !”

  1. Ce groupe nous rapportera quoi? Imorou sera absent et qui pourra le remplacer à son poste? Et le défenseur de Tonnerre FC pourquoi il est laissé à la maison? Arsène Ménéssou ne joue pas et il évolue en CFA en france. Quelles sont ses potentialités à tenir la défense?
    Salomon, Akpaga et Gozo vont ils tenir le coup de la haute compétition avec des mois sans championnat?
    En milieu de terrain, un Mouri en CFA titulaire et buteur le week end passé vaut mieux que Hounsa, et lanignan sans championnat.
    En attaque, Poté n’a joué que quelques minutes à Nice avant de quitter la france pour la D2 allemande où il a joué le week end dernier que 20 minutes. Il n’a pu faire grande chose et son équipe a perdu. Sidoine OUSSOU ne joue toujours pas depuis le début du championnant en Norvège. Louté, Aoudou et Bessan sont sans championnat depuis des siècles. Louté et Aoudou sont allé mème faire des tests non concluants respectivement en Europe et au Maroc.
    Alors, quels sont les armes dont dispose le bénin pour aller en Burundi? peut etre encore une déculotté attend les notre. Je ne voudrais pas etre un oiseau de mauvais ogure, mais vu cette composition je ne crois pas à grande chose, peut etre un miracle ou un exploit personnel de Seseegnon.
    Au moins une arme est à notre portée et qu’on peut exploiter. La presse internationale l’a annoncé au début du mercato et au bénin nos dirigeants ne sont pas au courant. Un joueur béninois du nom de KOSSOKO qui vient de signer à Auxerre en france après une saison en CFA. il a montré de belles chose depuis le début du championnat. Sa première sélection peut nous apporter quelque chose.
    Chers compatriotes croisons les doigts et espérons une fois de plus un exploit avant le dernier match à domicile. bonne chance!!!!

  2. On a toujours dénoncé une équipe de crise sous Glèlè, et là que nous fait E CODJO une nOuvelle équipe de crise, aucun joueur de cifas, ni mamba, ou sont les fassassi, macarimi, alla,adaoumè,et autres? ce sera une nouvelle déculotté c’est sur oh le BÉNIN pays maudit? OU SIMPLE BENINOISERIE? de toute façon nos sélectionneurs locaux n’ont aucun niveau, on l’a souvent dénoncé.

  3. Dossa, nous pouvons voir le problème sous l’angle que vous décrivez ou prendre une approche tout autre.
    Les matches restants dans le cadre des qualifications à la coupe d’afrique, ne nous “servent” pas à grande chose, étant donnée que nous sommes dores et déjà éliminés. De ce point de vue, ne serait-il pas mieux de laisser jouer des joueurs qui ne sont pas souvant appellés en équipe nationale (ou n’y sont pas titulaire ), afin de leur donné de l’expérience internationale, les voir evoluer a ce niveau. Cela permettrait de contribuer à leur évolution en tant que joueur et peut-etre que certains d’entre eux pourront attirer l’intérêt de club européens ou autres et ainsi lancer leur carrière. Ceci ne sera que bénéfique pour la sélection, car nous aurons plus de choix de joueurs. N’oublions pas que nous devons reconstruire l’équipe nationale.
    En même temps, je suis däaccord avec vous, qu’il faudrait contacter des joueurs prometteurs comme KOSSOKO, mais mais je ne crois pas que seul le sélectionneur est en charge de cela. Et il faut aussi que le joueur veuille jouerpour nous.
    Moi sincèrement, je m’en fous si nous perdons ou pas, du moment que les joueurs apprennent quelque chose et que cet apprntissage nous servent lors des qualificatifs à venir. Comme vous dites, bonne chance a eux!!!

  4. Je partage vos observations mais seulement, j’estime qu’un match officiel de qualif quelque soit l’enjeu (toujours en course ou déjà éliminé) ne doit pas servir de match test ou de match d’observation de nouveaux joueurs. Autant solliciter des matchs amicaux et expérimenter toutes sortes d’imaginations.
    J’ai toujours par le passé remis en cause le niveau de Fortuné Glèlè pour entrainer la Sélection A et je me réjouis de l’arrivée de Edmer CODJO qui me paraît un cran au dessus sans être l’entraineur idéal.
    Je me permet de justifier l’absence de certains joueurs (ALLA, MAKARIMI,…) par l’inexistence de championnats et je pense que CODJO a dû faire le meilleur choix au vue de l’état de forme actuelle des joueurs convoqués.
    Souhaitons vivement la résolution de cette crise pour continuer d’expérer des lendemains meilleurs pour notre team.
    Courage et Bonne chance à nos écureuils!

    Papa Yan.

  5. MARTIAL, je suis pas d’accord, il faut impérativement gagner pour éviter les matchs de barrages des prochaines éliminatoires, si nous finissons avant dernier ou dernier de ce groupe nous aurons peut être aucune chance de se qualifier pour les prochaines éditions après celui de 2013 car il va falloir battre une grande équipe pour rentrer en poule et là je vous laisse imaginer la suite.

  6. ce pense que ce n”est pas parce que nous sommes déjà éliminer qu’il faut former une équipe bidon qui ira humilier le pays au Burundi. Certain joueurs comme POTE ne devrait plus revenir dans la sélection

  7. mes frères vous avez tous raisons mais qu’est-ce qu’on peut faire c’est justement le sort qui est réservé à nous tout le peuple béninois mais je veux simplement savoir pour quoi un TEL SORT?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *