Angleterre: Des débuts prometteurs pour Sèssegnon et les Black Cats.

Angleterre : Sunderland tient Liverpool en échec 1-1.

Des débuts prometteurs pour Sèssegnon et les Black Cats.

 

C’est dans l’antre d’Anfield Road que Sèssegnon et les Black cats ont  démarrés la saison samedi dernier en arrachant un nul 1-1 grâce à un but magnifique de Sébastien Larsson. Sèssegnon reconverti en attaque a bien entamé sa saison.

 Le premier footballeur béninois a évolué en Premier League Anglaise a logiquement retenu l’attention de tous ce samedi.  Première journée de championnat, Sunderland se déplaçait à Anfield pour y défier Liverpool. Ce n’était pas gagné d’avance. D’ailleurs les Black Cats étaient vernis puisqu’à la 5e Luis Suarez manquait son pénalty qu’il s’était lui-même crée. Mais ce n’était que partie remise puisqu’il ouvrira le score à la 11e.  .Sunderland va répliquer en seconde période grâce à un but somptueux de Sébastien Larsson 56e.

Sèssegnon en attaque ça marche !

Suites aux nombreuses blessures des attaquants en fin de saison dernière, Steeve Bruce avait replacé Sèssegnon en attaque. Et ce dernier a bien répondu. Ainsi il a effectué toute la pré saison comme avant-centre. Encore que Wellbeck, en fin de prêt, est retourné à Manchester United. Il y a de la place plus haut sur le terrain.

Samedi dernier, Sèssegnon était positionné sur le front de l’attaque avec le Ghanéen Asamoah Gyan qui était plus en pointe. L’international Béninois a  joué dans une position de neuf et demi où il acquiert des repères. Mais il a surtout démontré qu’il avait de la matière. Par ses appels, sa capacité à décrocher puis à porter le jeu vers l’avant. Il a surtout impressionné, comme d’habitude, par sa technique et son sens du drible. Enfin on remarque aussi un instinct de buteur naissant chez lui en témoigne ses deux tirs cadrés et ses quatre tentatives manquées.

Lucas Leiva s’en souviendra !

Voici un récapitulatif des actions de Sèssegnon dans ce match contre Liverpool. Il a donné le coup d’envoi avec Gyan. 02e, son tir contré provoque le premier coner de la partie. Sunderland va connaitre un début de match très difficile. 23e Sèssegnon offre la première occasion aux Black Cats, en servant Gyan met le Ghanéen à l’entrée des seize mètres ne cadre pas. A la 27e, il réussira malgré sa taille une déviation arienne encore pour Gyan. Ensuite il enchaine son premier tir cadré du match. La première période va s’achever  sur une tête manquée de l’ancien manceau qui aurait pu faire but puisqu’il était dans les six mètres (42e). Sèssegnon entame aussi bien la seconde manche par une démonstration technique sur le coté droit. Avec un sombrero sur son adversaire avant de coulisser pour un partenaire (46e). Dix minutes plus tard, Sunderland égalise et Sèssegnon y a contribué indirectement. En effet sur un centre d’El Mohammady venu de la droite, Sèssegnon bien placé au premier poteau a captivé l’attention de Jamie Carragher qui s’employait à le plaquer pendant que le centre était superbement repris par  Larsson seul au second poteau. Un joli travail discret. Deux minutes après l’égalisation, Sèssegnon s’appuie sur Gyan dans les seize mètres mais sa tentative passe au dessus. Cet orage passé, Sunderland va encore subir, Sèssegnon aussi s’épuisait. Mais cela ne va l’empêcher de réaliser une bonne fin de match. 83e, il prend une bonne initiative à la lisière de la surface de réparation sert Ji qui est malheureusement repris. Dans la foulée son âme de dribleur se réveille et la victime se nomme Lucas Leiva. L’international Brésilien encaisse, impuissant, le coup de hanche de Sèssegnon, à 25 mètres des buts sa frappe croisé sera à coté. Une belle action pour l’ex-joueur des Requins qui va remettre ça dans les arrêts de jeu. Sèssegnon enchaine une accélération sur 30 mètres avec trois Reds enrhumés. Derrière Cattermole va gaspiller la belle passe du Béninois.

Avec un match plein dans les jambes, et un nul obtenu à l’extérieur  face à un club du « Big Five ». On peut dire Sèssegnon et les Black Cats sont : Ready for the fight !

Géraud Viwami

2 réflexions sur « Angleterre: Des débuts prometteurs pour Sèssegnon et les Black Cats. »

  1. Vivement que son coach le replace à son meilleur poste afin de profiter pleinement de toute sa potentialité. Dans une position d’avant centre bis aux coté de Gyan, le rendement ne peut etre que passable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *