Ecureuils : Edmé Codjo siffle la fin de la crise sur le terrain !

 

Si Fortuné Glèlè n’avait pas de solution crédible de rechange, c’est bien parce qu’il se cantonnait à convoquer des joueurs issus de Tonnerres, Avrankou ou encore Soleil et Aspac, clubs qui se retrouvent du côté de Moucharafou Anjorin. Revoilà enfin les joueurs des Requins, du Cifas club de Ligue1 et du centre de formation, mais aussi des Buffles de Parakou et de l’Us Kraké. Voilà qui apaisera la crise tout au moins sur le terrain. L’union espérée autour de la sélection devant commencer par l’union des talents locaux.

Auteur : Rolland

journaliste sportif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *