Affaire Mtn – Fbf / Moucharafou Anjorin en prison : « En matière pénale, la Fifa ne peut même pas parler d’une ingérence »

  

 (Dixit Moustapha Issiaka, avocat des plaignants)

 

Depuis l’arrestation de Mouchjarafou Anjorin, les amalgames se multiplient dans son camp pour faire intervenir la Fifa et faire pression sur le juge en charge de l’affaire. Après un énième fax venu de Zurich pour soutenir « l’ami » Anjorin, maître Moustapha Issiaka, avocat des plaignants à tenu à préciser vendredi dernier, que les fonds en cause sont les 300 millions offerts à la Fbf en guise de sponsoring par Mtn.

Aubay

 

Eviter de semer la confusion dans l’opinion

L’avocat qui depuis 2 ans est dans les arcanes du foot national précise d’emblée en début d’interview : « si ce n’est pas à cause de la confusion qu’on tente de semer dans l’opinion publique, je n’aurais pas accepté intervenir parce qu’il s’agit d’un dossier qui est en instruction. Et lorsque le dossier est en instruction, il est frappé du sceau du secret de l’instruction. Donc on n’est pas autorisé à en parler, encore moins devant la presse. »

Il accepte néanmoins de faire la genèse de la plainte sans aller dans les détails. «Tout le monde est au courant, c’est un secret de polichinelle qu’il y a une crise à la Fédération béninoise de football. Le 20 décembre 2010, il y a eu 12 membres  du comité exécutif qui ont démissionné. Entre autres raisons, ils ont parlé de la gestion financière de la Fédération béninoise de football. »

Les circonstances de la plainte

« A la suite de cette démission, une plainte a été déposée par un certain nombre d’entre eux  auprès du procureur de la République. Celui-ci, après  avoir examiné le contenu  de la plainte et les pièces qui y sont jointes, a saisi une unité de police pour faire une enquête préliminaire à l’issue de laquelle, une information a été requise. Évidemment au départ, Monsieur Anjorin  était  poursuivi sans mandat. Mais par la suite, il y a eu des éléments qui ont permis au juge de le placer en détention. Moi je ne peux pas vous révéler ses éléments. Mais je peux vous dire que la procédure a suivi normalement son cours. Et c’est ce qui a abouti à son arrestation. Il s’agit d’une détention préventive (…) il n’est pas encore condamné et l’enquête se poursuit. Ce n’est qu’à l’issue  de  l’enquête, s’il y a des charges suffisantes contre lui qu’il sera renvoyé devant une juridiction de jugement pour être jugé. » (…) La plainte est essentiellement relative à la gestion des fonds mis à la disposition de la Fédération béninoise de football  par la société Spacetel, Mtn. C’est principalement ces fonds qui ont été visés.»

 

 

 

 

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *