Résolution de la crise du football béninois : Le Tribunal arbitral du sport confirme l’audience pour le 29 juillet

 

(La Fifa a suggéré le report en août)

De début juillet, la fin de crise se profile pour fin juillet. Pour programmer l’audience qui doit voir la confrontation des deux parties, le tribunal arbitral du sport a proposé deux dates. Le 29 juillet a donc été retenu, même si la Fifa a suggéré un report en août.

Aubay

La procédure enclenchée par le Tribunal arbitral du Sport début mars suite à la plainte contre « l’ingérence de la Fifa dans les affaires de la Fbf » est presque à terme. Ce sera le vendredi 29 juillet prochain que les deux parties seront entendues par l’arbitre principal. La formation arbitrale composée de 3 arbitres se réunira ensuite pour donner sa décision finale, irrévocable.

Toutefois, selon nos dernières informations, la fédération internationale de football (Fifa) a suggéré au Tas de repousser la date de l’audience en août. Les mêmes sources précisent que les dates du 10, 11, 17, 18 ou 19 août ont été soumises au Tas par la Fifa. Le Tribunal a maintenu le 29 juillet.

 

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

3 réflexions sur « Résolution de la crise du football béninois : Le Tribunal arbitral du sport confirme l’audience pour le 29 juillet »

  1. J’ai vraiment hate que vendredi soit là! Enfin le droit sera dit et ca a comment depuis aujourd’hui. Souhaitons vivement que le dénouement de la crise est la fin de cette semaine!
    Mersi pour les infos Aubay

  2. Oh que Dieu est bon, qu’il est merveilleux!!!! Quand on ne veut pas laisser les choses à temps, c’est les choses qui vous laissent!!!
    Et voilà, le tout puissant EL Hadj Anjorin MOUCHARAFOU, Président de la FBF, le Manager des écureuils est devenu locataire de la prison civile de cotonou. Déjà la descente aux enfers de ce monsieur après avoir mis le foot béninois aux enfers. Que la décision du TAS du vendredi prochain l’enfonce de ce trou de la prison et emporte son soit disant bureau fédéral reconnu par la CAF et la FIFA!
    Et vivement que le foot reprenne ses droits sur nos stades. je me reconnais depuis la nuit dernière comme béninois. Vive la justice béninoise!!!!!!

  3. Une petite confidence.
    ayant appris la nouvelle, je me suis aussitôt rendu à la prison civile de cotonou où j’ai pu rencontrer notre bandit national qui me confiait qu’il allait ressortir le temps d’un éclair.
    Laissons-le dans ses rêveries, il n’a encore rien compris. C’est le début du délurge……….

    Agréable séjour Monsieur et Vive la déchéance!

    Papa Yan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *