Que reproche-t-on à Sèssègnon ?

sessègnon a tourné les pages : pas les rancuniers franciliens!

Le milieu offensif béninois Stéphane Sèssègnon fait l’objet de plusieurs critiques depuis son départ de la capitale française. Il évolue actuellement à Sunderland même si depuis son arrivée soit depuis huit rencontres le club ne gagne plus. Est-ce  suffisant pour que la presse française s’en prenne à lui après chaque match avec mauvaise foi? Je ne crois pas.

Géraud Viwami

On se demande pourquoi ces dernières semaines les supporters et  la presse s’en prennent à l’international béninois ?

En janvier dernier à l’issue d’un bras de fer, Sessègnon a quitté le PSG pour Sunderland. Un épisode que les fans et les dirigeants du club n’ont pas encore digéré apparemment. Un fait qui est tout de même bizarre. Puisqu’avant son départ en Janvier 2011 il jouait les seconds rôles derrière Guily et ces performances n’étaient pas vraiment reluisantes. Alors beaucoup lui réservait déjà une place aux cimetières des talents éphémères. Erreur. Car  le natif d’Allahé étant doué et béni, il pose ses valises à Sunderland en Premier League Anglaise avec une place de titulaire acquise et une  confiance totale de Steeve Bruce. Historique pour le Bénin. Du point de vue personnel, avouons que Sèssègnon n’a pas encore atteint son niveau de la saison 2008-2009 sous les couleurs franciliennes. Mais il va beaucoup mieux, dans un championnat plus relevé, qu’il y a quelques mois quand il cirait le banc de touche aux Parc des Princes. La rancune tenace de certains supporters, et le racisme ambiant des autres est désormais à l’oeuvre.

On se demande alors ce qui  gêne nos amis Français. Est-ce le fait que Stéphane s’adapte bien dans le meilleur championnat du monde ? Ou est-ce des signes de regrets voilés ?  Que lui reproche-t-on exactement ?  Jugez-en vous-même.

1 pensée sur “Que reproche-t-on à Sèssègnon ?”

  1. Rien d’important à repprocher si ce n’est le regret d’avoir laisser partir un joueur sur qui l’on peut compter pour de grands défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *