16e de finale retour de la Ligue des champions : Gaspoz revient, l’Aspac domine l’Espérance 2-0

 

(Waïdi et Bouraïma heureux buteurs)

 

 

On les attendait, sans trop savoir à quoi s’attendre dans cette manche retour face à l’Espérance sportive de Tunis. Cette fois-ci dirigés par Gaspoz, les bleus de l’Aspac, habillés en blanc pour l’occasion ont réussi à élever leur niveau en l’emportant 2-0. Insuffisant pour continuer, ils sont éliminés.

Aubay

Le stade René Pleven n’était pas comble, loin de là. Mais qu’importe, l’Aspac au coup de sifflet final a laissé quelques regrets aux uns, un peu de fierté aux autres et beaucoup d’espoir à tout le monde, de voir le football béninois émerger. Dans ce match parfois à sens unique, l’Aspac a donné le ton, même si l’entame voit une tête tunisienne s’écraser sur la barre ! Chaude et fausse alerte (2e minute). Les blancs locaux cherchent leurs marques, se débrouillent et se procurent de bonnes situations. Waïdi va glisser un bon ballon en profondeur pour Kassa qui centre sur Owunka. Ce dernier hésite et puis frappe ! C’est un sauvetage sur la ligne d’un défenseur tunisien ! Le public y croit, l’Aspac va pousser enfin. Le corner qui suit échoue sur la tête de Salomon. Sans plus. Ballon à côté. Peu à peu la confiance vient. Dassagaté accélère et obtient un coup franc dans les 30 mètres. Afissou joue avec un malin rebond sur le gardien qui capte (20e minute). Au chapitre des imprécisions et erreurs de jeunesse, la 21e minute est un exemple patent. Owunka avait réussi un bon pressing et la récupération du ballon. Dassagaté servi par l’attaquant va remiser sur Sèwanou. Ce dernier hésite à passer le ballon à Waïdi…C’est dommage.

36e minute : Waïdi, un but d’école (1-0)

Le défenseur et capitaine Salomon Junior ratisse devant Traoré. Geste d’autorité qui inspire les siens (27e minute). L’arrière gauche Kassa provoque son vis-à-vis et obtient un coup franc intéressant à l’angle des 16 mètres. Dassagaté tire, c’est dégagé ! (28e minute). L’Aspac pose ses jalons et va se faire plaisir. Tout par de derrière avec le récupérateur Yolou en une-deux avec Sako. Le service pour Afissou qui glisse en profondeur sur Owunka. Le centre est puissant. Sèwanou passe au travers, mais pas Waïdi qui contrôle et frappe ! C’est au fond ! 1-0. (36e minute)

Sèwanou se perd dans ses choix et c’est bien dommage, car l’offensive était belle (40e). Owunka parti dans le dos de la défense adverse est servi par Sèwanou. Il manque son face-à-face malgré deux tentatives ! (44e minute)

L’Espérance déjoue et accuse un peu le coup. Deux cartons en deux minutes. Hichri écope d’un jaune, mais pour Etraoui, ce sera un carton rouge direct ! Le coup porté par ce dernier à Sèwanou n’a pas échappé à l’arbitre.

Afissou tire, Bouraïma marque, l’Aspac rit !

Avec un adversaire réduit à 10, l’Aspac pouvait régaler. Mais en face, l’Espérance joue avec deux lignes à quatre joueurs et procède par contre-attaque. L’entame est rude pour les locaux qui subissent les offensives de l’Espérance. Passé l’orage dans les 3 premières minutes, l’Aspac se réveille. Un coup franc d’Afissou tiré sur le gardien (52e), une passe de Lazadi sur Owunka qui ne parvient pas à trouver le sens du but (53e).

L’Aspac va subir le contrecoup avec Traoré qui accélère et plombe 4 défenseurs ! Ce sera un coup franc pour Nskani qui tire au-dessus, de justesse (55e minute). Sèwanou alerte Waïdi qui glisse pour Owunka qui attendait (56e). dassagaté dans les 16 mètres se décide à frapper malgré 3 adversaires dans le dos. C’est au-dessus (58e minute). Lazadi superactif obtient un précieux corner. Waïdi et Salomon se gênent sur ce centre de Sèwanou (62e). L’Espérance place quelques escarmouches. La gardien Karim Mamam anticipe deux fois de suite et rassure les siens.

L’Aspac domine et va concrétiser après deux remplacements. Bouraïma fait une belle entrée à la place d’Owunka blessé. Devant, Lazadi combine avec Sakibou, l’action est conclue par une frappe d’Afissou qui contraint le gardien tunisien à mettre en corner ! (75e minute)

L’Espérance déjoue et accuse un peu le coup. La faute de Touindouba est dangereuse. Il écope d’un carton et va être remplacé. De la touche, il verra Afissou déposer le ballon au premier poteau sur la tête de Bouraïma. En deux temps, le gardien tunisien essaye mais repousse dans ses propres buts ! 2-0 (77e).

L’Espérance tente de réagir pour l’honneur. La chaude alerte sur les buts des blancs béninois est l’œuvre de Dramane Traoré gêné par Karim Mamam. Derrière, Lazadi assure et met en touche. L’aspac sur la fin de match, va manquer de souffle et forcément de lucidité. On en reste à une victoire somme toute historique quoiqu’insuffisante pour passer au tour suivant. L’Espérance l’ayant emporté 5-0 lors de la manche aller à Radès.

Aubay

16e de finale de la Ligue Africaine des champions

Aspac – Espérance de Tunis 2-0

Aspac

Karim Mamam – Fanou, Salomon, Kassa, Sakho (Fousséni 53) – Yolou, Fayémi, Dassagaté – Onwuka (Bouraima 73e), Wahidi (Sakibou 63’) , Sèwanou.

Coach : Alain Gaspoz

Espérance de Tunis

Ben Cherifia, Darragi (Bouazzi  54’), Afful, Chamam, Msakni , Hichri , Traoré  , El Abdi (Banana 64’) , Mouelhi, Toindouba (CJ 74’) (Ayari 75’) , Ettraoui (expulsion 42’) .

Coach : Nabil Maaloul

 

Quelques statistiques

Aspac

Tirs cadrés : 9

Tirs non cadrés : 7

Corners : 6

Espérance de Tunis

Tirs cadrés : 04

Tirs non cadrés : 03

Corners : 02

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *