Côte d’Ivoire – Bénin, Coach Glèlè et Sessègnon parlent du match

 

Glèlè et Sessègnon parlent pour la paix en Côte d’Ivoire avant de parler du match.

Par Aubay

 Glèlè :

« Nous savions qu’en face il y avait beaucoup d’individualités et du talent. On a essayé de motiver les enfants à faire des efforts, ce qui a payé.

On a beaucoup couru. Les inattentions ne font pas bon ménage avec les individualités qu’il y avaient en face».

En seconde période, On a eu des joueurs qui débutaient à ce niveau. On a essayé d’avoir quelques balles de contre, mais on n’a pas su les exploiter. »

Sessègnon : « Pour la qualification, il reste trois matches et rien n’est perdu »

« On a fait une bonne première mi-temps. On savait que si l’équipe ivoirienne revenait au score on allait souffrir.

On n’est pas satisfait. Certains joueurs qui débutaient à ce niveau ont essayé.

Pour la qualification, il reste trois matches et rien n’est perdu. On sait que ça va être difficile.

On vise l’une des 3 places de meilleurs deuxièmes et le peuple béninois mériterait bien de revivre une nouvelle Can ».

Kalou « On a bien réagi »

« On a fait une très grande deuxième mi-temps. On a bien réagi. On a pris les 3 points et ça nous fait du bien.

On a prouvé qu’on a une équipe.

Les gens au pays peuvent prendre exemple sur nous, car nous portons haut les couleurs nationales. Chacun en Côte d’Ivoire peut prendre exemple sur nous. »

Depuis Accra, Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *