Côte d’Ivoire – Bénin du 26 mars : Modeste Kérékou devra s’opposer à la tenue du match à Abidjan

 

Au niveau du gouvernement, c’est la fièvre électorale, c’est vrai. Mais le pays est engagé dans des compétitions internationales et a besoin que ses dirigeants s’affirment dans le cas du match face à la Côte d’Ivoire. Les Ecureuils qui pointent à 2 longueurs des Eléphants sont deuxième et gardent leurs chances intactes avant ce duel. Mais en face, la situation politique et désormais sécuritaire est critique et la peur côté béninois pourrait bien inhiber les ardeurs.

Dans cette situation, la 3e journée devrait se dérouler dans une ville sécurisée. La capitale la plus proche étant Accra au Ghana. La situation actuelle a amené la fédération ivoirienne à réaffirmer que la rencontre se déroulait à Abidjan, la Caf ayant aussi confirmé la décision. Seul hic, le Bénin. L’adversaire qui pourrait être le plus près du danger devrait se prononcer et surtout s’opposer à la tenue du match à Abidjan.

Mais l’actualité électorale semble encore éclipser le match des Ecureuils qui se tiendrait justement la veille du second tour de la présidentielle.

Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *