Les exigences de la Fifa (Lire la lettre)

Facsimilé 

Fédération béninoise de football 

M. Moucharafou Anjorin 

Président 

Fax : +229-20215455

 Zurich, le 3 mars 2011

 Sg/tre/pco

Décisions du Comité exécutif de la Fifa en relation avec la situation actuelle de la Fédération béninoise de football (Fbf).

Monsieur le Président,

Nous vous informons que la situation de la Fédération béninoise de football (Fbf) a été discutée au sein de la Commission des Associations de la Fifa le 1er mars 2011 et au sein du Comité exécutif de la

Fifa le 3 mars 2011.        

Les membres des deux instances de la Fifa ont été mis au courant des événements survenus depuis la démission des 12 membres du Comité exécutif de la Fbf le 20 décembre 2010 ainsi que des résultats de la mission Fifa et Caf qui s’est rendue au Bénin les 27 et 28 janvier 2011.

Le Comité exécutif de la Fifa a ainsi décidé ce qui suit:

. la cooptation des 12 nouveaux membres du Comité exécutif de la Fbf sera soumise à l’approbation d’une assemblée générale extraordinaire tenant compte des délais statuaires, mais au plus tard le 17 avril 2011. L’agenda comprendra la seule approbation de la cooptation et, le cas échéant, l’élection d’une commission électorale.

. si la cooptation est confirmée, le Comité exécutif actuel ira jusqu’au terme du mandat actuel, à savoir l’été 2013, et le nouveau Secrétaire Général confirmé dans ses fonctions.

. si la cooptation est refusée, l’assemblée générale devra élire une commission électorale chargée d’organiser des élections dans Ies deux mois suivant la tenue de la première assemblée générale.

Au cas où une commission électorale venait être élue et selon les dispositions du code électoral standard de la Fifa, ses membres ne pourront pas se présenter aux élections, ne doivent pas être parent ou allié des candidats et ne peuvent pas être fonctionnaire du gouvernement.

Par ailleurs et en ayant en perspective la tenue de ces échéances, nous vous saurions gré de bien vouloir nous indiquer si les Associations mentionnées dans les statuts (arbitres ; entraîneurs ; médecins et kinésithérapeutes; anciens joueurs; écoles de formation) ont la légitimité nécessaire pour y participer. En effet, plusieurs voix prétendent qu’elles n’ont pas d’existence juridique et qu’elles n’ont pas été dûment admises au sein de la Fbf           .

Finalement, les statuts adoptés en novembre 2010 posent problème dans la mesure où il en a résulté une minorisation excessive du football amateur. De plus, plusieurs dispositions sont incomplètes ou insuffisamment explicites comme cela s’est vu lors de la récente crise avec des interprétations  divergentes de certains articles. En conséquence, le nouveau Comité exécutif (qu’il soit issu d’une confirmation de la cooptation ou de l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante) devra réviser les statuts avec l’aide de la Fifa et la Caf en vue d’une adoption lors de la prochaine assemblée générale ordinaire de fin d’année 2011.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le Secrétaire Général, 

Jérôme Valcke

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

2 pensées sur “Les exigences de la Fifa (Lire la lettre)”

  1. La FIFA doit comprendre qu’elle n’a rien à nous imposer.
    En fin de correspondance, je constate qu’elle revient sur les statuts FBF qu’elle a elle même validé. N’importe quoi.
    Dans tous les cas, J’ose croire que Anjorin et sa clique vont déguerpir et le foot béninois en sortira gagnant.

  2. Même si on devrait resoudre la crise telle que la FIFA l’indique, pourquoi ne va-t’elle pas dans le fond pour dire qui sont les délégués à l’assemblée générale?alors qu’on sait que le soit disant Anjorin continue de remplacer à tout les présidents des ligues sans aucune légitimité pour amener à l’assemblée rien que les siens.C’est du n’importe quoi.Mais quelque soit la duré de la nuit, le soleil finit par apparaître.Anjorin va partir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *