En cas de rejet d’Anjorin, de nouvelles élections mi-juin

On l’entrevoyait : c’est un processus de résolution que demande la Fifa. Au mieux, ce sera mi-avril, au pire, dans 3 mois, le football béninois aura une nouvelle fédération.

Ce qu’on retient est donc clair et le bureau de membres cooptés de Moucharafou Anjorin n’est donc pas légal, jusqu’à l’assemblée générale. Mi-avril est ainsi un rendez-vous pour le camp Attolou de démontrer sa légitimité par un vote sanction des pro-Anjorin.

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 réflexion sur « En cas de rejet d’Anjorin, de nouvelles élections mi-juin »

  1. Ma joie après mon cri de cœur

    Eh oui! Enfin le bout du tunnel pour les éclairés…………
    La FIFA sentant la menace TAS, a abdiqué et a dû dire le droit.
    Les obscurcis vont maintenant tenter de se lancer dans des interprétations tordues comme ils en ont l’habitude.
    Mais là n’est pas la solution encore moins une lueur d’espoir pour eux…
    L’Assemblée Générale est souveraine; et les clés pour désamorcer la crise se trouvent dans nos statuts même si entre temps, certains juristes de la “Haute Ecole des affabulations” ont tenté de nous faire comprendre autre chose.
    Voilà enfin dévoilé, le vrai visage de la commission IYA et la vraie origine des faux courriers envoyés par des pseudos secrétaires de la CAF ou de la FIFA, de vaines intimidations……. Heureusement que les poissons rassasiés que nous sommes n’ayons pas mordu à l’hameçon malgré la qualité de l’appât et malgré la politique des interventionnistes.
    Le bureau d’ATTOLOU n’est pas non plus reconnu mais c’est une question de temps, maxi 120 jours…………
    Quant aux membres cooptés qui se laissaient désillusionner, c’est le moment de vous mordre les doigts, rires…
    Mais ça ne fait pas trop mal lorsqu’on choisit soi-même de se mordre. Mais bon, vous l’aurez choisi et nous respectons délibérément votre choix.
    N’imaginer pas que l’AG vous accepte, même s’il est permis de rêver. Vous ne serez pas acceptés à mi-avril et nous irons aux élections deux (2) mois après comme le prévoient les statuts de la FBF.
    Le film sera rejoué, le scénario ayant conduit à l’élection du bureau d’ATTOLOU sera repris simplement avec l’amendement cette fois-ci de la CAF et de la FIFA.
    Alors le règne des apatrides, des vautours insatiables, des voleurs patentés atteindra son déclin en faveur d’un nouveau cycle que nous espérons radieux.
    Attention, Attention, ne nous empressons pas de crier totalement victoire…. parce que là, la décision de la FIFA ne me semble pas très correcte.
    Pourquoi demander à l’AG de valider ou d’invalider la nomination des nouveaux membres cooptés?
    Cela ne signifie déjà t-il pas que la FIFA reconnaît à Anjorin, la prérogative de remplacer des membres de son bureau lorsque ceux-ci démissionnent?
    Qui veut tromper qui là?
    Nous serons bien obligés avec cette décision de la FIFA, de nous faire entendre devant le TAS.
    Une fois encore, je reste persuadé que je suis, que nous sommes dans le vrai à moins que les obscurcis ne tentent résolument de nous obscurcir les méninges………..
    La victoire pour moi est déjà acquise parce que nous venons de remporter une bataille de plus…………mais ne manquons pas de rester prudent……..

    Papa Yan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *