Crise à la Fbf / Mission Fifa – Caf : La Fifa sous-pression promet trancher rapidement

 

Le vendredi 28 janvier 2011, la mission conjointe Fifa-Caf a rencontré les différents protagonistes de la crise à la FBF. Elle a aussi écouté Bernard Hounnouvi le Directeur exécutif de l’institution de même que les responsables des ligues régionales et les dirigeants des clubs amateurs. A l’issue de son périple, Mohamed Iya, le chef de la mission et ses pairs ont animé une conférence de presse au siège de la FBF à Porto-Novo.

Au cours de leur rencontre avec la presse sportive béninoise, les membres de la mission conjointe ont pratiquement réaffirmé les positions adoptées par la Fifa énoncés dans les trois correspondances reçues à Cotonou. Il s’agit notamment de la légitimation de la présence de Moucharafou Anjorin au poste de président de la FBF et du refus de la Fifa de s’associer au processus de renouvellement du Comité exécutif de la FBF tel que enclenché par Bernard Hounnouvi. Et pour mieux expliciter la posture de la Fifa sur le dernier point, Mohamed Iya a déclaré que si à la fois, les démissionnaires,  Moucharafou Anjorin et le ministre des sports ont tous sollicité l’arbitrage  de la Fifa, ceci suppose que tous les protagonistes de la crise ont foi en l’institution faitière du football et estime qu’elle est la seule habileté à résoudre la crise. Prosper Abéga a lui déclaré que les textes qui régissent la FBF ont certes été validés par la Fifa mais il est évident désormais qu’ils comportent des lacunes. Il est donc indéniable que le règlement de la crise par la Fifa passe par une révision des statuts de la FBF et donc une assemblée générale élective. Mohamed Iya a rassuré son auditoire de ce que l’annonce du verdict final ne saurait durer mais il a invité toute l’opinion publique nationale à la patience. Vraisemblablement. La Fifa devrait annoncée sa décision avant le 4 février 2011, date prévue par Bernard Hounnouvi appuyé d’une majorité écrasante du corps électoral, pour la tenue de l’assemblée générale élective anticipée, conformément aux statuts qui régissent la FBF.

Sosthène SEFLIMI (Collaboration)

1 réflexion sur « Crise à la Fbf / Mission Fifa – Caf : La Fifa sous-pression promet trancher rapidement »

  1. Nous béninois disont non à une gestion opaque de la FBF,non à la politisation du football béninois et enfin ou à une efondation du fotball béninois!!!!!!!!!!!!!!
    je vous remercis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *