Ligue des champions- tour préliminaire : L’Aspac prêt à relever le défi équato-guinéen

 

Une salle remplie de journalistes et en face, 2 joueurs, Karim Mamam et Vincent Fanou, le coach adjoint Emile Enassouan, intérimaire du titulaire, conseiller aux sports du Dg du Port, Pierre Hinvi et le chef de la division de communication du Port, Sanni Tadjou Dine. La promesse de passer le premier tour est ferme.

Réalisé par Aubay

Emile Enassouan, coach Aspac « Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu »

« En début de saison, le recrutement n’ayant pas été conséquent, la concurrence a manqué. Avec l’apport de quelques joueurs d’appoint, nous avons commencé à relever la tête. Deux matches durant le stage à Lomé la semaine dernière ajoutés à deux matches de championnat de bonne facture face à Cifas et Kraké et nous sommes désormais sur la bonne dynamique. Il fallait ce stage de Lomé pour cultiver plus de solidarité dans le groupe et faciliter l’intégration des nouveaux.

Nous savons que l’adversaire a 5 internationaux avec un bon défenseur central, un jeune attaquant de 22 ans et un milieu de terrain, tous avec de bons niveaux de jeu. Nous sommes préparés à cela. Nous allons faire notre jeu avec beaucoup de vivacité et imposer le style offensif. Nous sommes chez nous et nous imposerons notre jeu. Nous allons travailler ces derniers jours pour finaliser la tactique de dimanche prochain. La rigueur tactique approfondie reste la base des derniers entraînements. »

Pierre Hinvi « L’Aspac s’engage à passer ce tour »

« Je tiens à préciser que l’entraîneur principal monsieur Alain Gaspoz est allé faire un bilan de santé en Suisse et reviendra bientôt en forme pour poursuivre l’œuvre entamée. Dans cette compétition, nous espérons faire mieux que nos prédécesseurs souvent éliminés au premier tour. L’Aspac s’engage à passer ce tour-là pour porter haut le flambeau du professionnalisme béninois. Nous n’allons pas faire honte au Bénin. Nous sommes capables de vaincre l’équipe équato-guinéenne.

Par rapport à notre adversaire, il faut dire qu’il arrive jeudi et n’est pas en championnat depuis 2 mois et demi. Le Deportivo Mongomo a beaucoup d’étrangers dans son effectif, mais n’a pas la même organisation que l’Aspac. Pour cela, nous avons recruté trois joueurs qui aurait dû être qualifiés n’eût été la lenteur à la fédération en raison d’une mission à l’étranger du chargé des licences. Ces joueurs sont Maxime Singbo, Victor Adigoun et un autre défenseur central venu du Cameroun, de l’Union de Douala (ndlr : Nana Nafiou). Il y a enfin Junior Ellissa dont la situation administrative a été clarifiée. Dans notre préparation, nous avons choisi Lomé parce que c’est le plus près , car étant en championnat, les délais sont courts.»

Sanni Tadjou Dine, chef de la communication « Poursuivre notre investissement pour faire rayonner l’image du port et du Bénin »

« Le Port ne mesurait pas l’ampleur que pourrait prendre son engagement dans le professionnalisme. La saison dernière, après beaucoup d’efforts financiers, la récompense de 3 millions à l’issue du championnat a été en deçà des espérances. Mais face aux attentes, nous avons décidé de poursuivre notre investissement et aller loin pour faire rayonner l’image du port et du Bénin. »

Vincent Fanou, représentant des joueurs

«  Chacun de nous a pris la mesure de l’événement pour porter l’équipe plus haut. Nous allons faire oublier notre 10e place en championnat avec les mauvaises performances actuelles.»

Karim Mamam, représentant des joueurs

« C’est une fierté de participer à cette compétition, car ceci n’est pas donné à tout le monde et nous sommes motivés pour aller loin.»

Réalisé par Aubay

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *