Bénin / Ligue1 : Les onze confirmations de la mi-saison

 

(Fadel Suanon, meilleur joueur)

Le grand public a déjà un œil sur eux tout comme les observateurs avertis. Voici les onze qui ont répondu aux attentes. En d’autres termes les onze confirmations de la phase aller.

 

Gardiens de buts

Arnaud Atindokpo, Dynamo d’Abomey

Quand on tient compte de nombre de buts encaissés, le meilleur gardien c’est Arnaud Atindokpo qui en a concédé seulement 6 sur 13 matches. Mais le talent des autres challengers a rendu le choix du meilleur gardien complexe.

Karim Mamam, Aspac

Malgré la rude concurrence à l’Aspac, il a su aligner 5 matches. Dont 4 sans encaisser avec des prestations remarquées. Lui aussi mérite de figurer dans ce onze.

Isaac Nato Ado, Tonnerres

Si son équipe est leader il a su jouer sa partition. Mis en concurrence avec Compaoré il a su s’imposer et réaliser des matches impeccables. Nato Ado confirme tout simplement tout ce qu’il a prouvé l’année dernière.

Voici les trois challengers que le jury n’a pu départager. Jugez-en vous-même !

Junior Salomon, défenseur central, Aspac

Avec une CAN et trois tournoi de l’Uemoa ; Junior Salomon est le défenseur le plus expérimenté de la ligue 1 béninoise. Mieux c’est le  plus performant. Cette saison, l’international béninois démontre une autre dimension de son énorme talent. Il gagne des duels comme d’habitude et surtout il relance mieux. Maintenant il s’impose comme le régulateur de l’arrière-garde de l’équipe du Port. L’autre atout du  « roc » du Port est qu’il marque : 2 buts en 11 matches.

Eric Tossavi, défenseur central, Avrankou

Cette saison, Eric Tossavi confirme tout ce qu’il avait prouvé en 2009-2010 : Défenseur doué et intelligent. Sobre et efficace dans les duels notamment aériens, Tossavi dégage de l’assurance. Il devra juste corriger ses relances et sa présence sur les coups de pieds arrêtés de son équipe.

Lazadi Fousséni, latéral droit, Aspac

C’est un petit gabarit (1.60m)  au grand talent. Lazadi Fousséni, le meilleur latéral droit de la ligue 1. Agressif et généreux dans l’effort. Il est aussi connu pour sa pointe de vitesse et ses accélérations. L’ex-joueur de Tanéka est un latéral offensif à l’image des brésiliens. Il raffole aussi des débordements. Seulement, il doit soigner ses centres, mûrir tactiquement et contrôler son tempérament pour être plus complet.

Tanko Ouro, latéral gauche, As Tonnerres

Il s’était révélé la saison dernière sous les couleurs du Dynamo d’Abomey. Passé du coté de l’As Tonnerre cette saison, Tanko Ouro se bonifie. Titulaire indiscutable à Bohicon, il est aussi réputé comme un latéral très offensif sur con côté gauche. Il est crédité d’une bonne phase aller.

Gérard Adanhoumè, milieu défensif, Soleil

En une saison, il passé du statut d’international local, a celui d’international A avec une CAN au compteur. Gérard Adanhoumè s’est métamorphosé. Bagarreur infatigable dans l’entrejeu, il s’applique davantage dans ses relances. Maintenant, il sait se montrer utile sur le plan offensif. A Soleil Fc, il a gagné des galons supplémentaires, il est désormais capitaine. Espérons qu’en 2011 il continuera sur sa lancée.

Mazou Aboubakar, milieu axial, Mogas

Ex-joueur des Buffles du Borgou, Mazou Aboubakar a marqué son retour dans l’élite. Premier choix de Stanislas Akélé chez les pétroliers, l’ancien capitaine de l’UNB développe les qualités d’un milieu de terrain complet. Techniquement au point, il sait ratisser et organiser le jeu. Il sait lire le jeu et mettre ses partenaires sur orbite. Mazou compte également trois réalisations au compteur.

Daniel Lanignan Gbenga, ailier droit, Avrankou

C’est une valeur sure. L’Uss Kraké et les Dragons n’ont pu l’arracher à Avrankou lors du mercato d’été. Cette saison, Daniel Lanignan Gbenga confirme tout simplement son potentiel. Joueur très doué techniquement et polyvalent, il peut évoluer à tous les postes offensifs. Bruno Goudjo le préfère en position d’ailier droit et il assure. Débordements, passements de jambes, crochets suivis d’un centre ou d’un tir. C’est la marque de fabrique connu de tous, mais jamais contrecarré. Gbenga outre ses passes de buts compte 2 buts.

Fadel Suanon, ailier gauche, Mogas

Il a crevé l’écran lors de cette phase aller. D’abord par les stats 9 buts en 13 rencontres. Habituel attaquant replacé ailier gauche, Fadel Suanon s’est vite adapté. C’est le guide offensif des pétroliers. Doté d’une bonne technique il développe les qualités d’un ailier moderne. Efficace en un-contre-un  sur son coté, il sait parfaitement déborder grâce à sa bonne pointe de vitesse. Son point fort reste son sang-froid et son réalisme. L’international  junior béninois a bien confirmé. C’est sans aucun doute le meilleur joueur de la phase aller. Chapeau monsieur !

Isaac Louté, attaquant, Soleil

Déniché par Soleil FC au Nigéria, Isaac Louté est l’une des plus grosses révélations de cette première phase. Avec son niveau de jeu nettement au-dessus de la moyenne, ce gaucher doué n’a pas mis longtemps à convaincre. Il compte six buts en dix matches disputés. C’est le meilleur buteur de son club. Ses performances avec l’équipe nationale notamment lors du tournoi de l’Uemoa ne sont que l’illustration de ce qu’il démontre chaque week-end en ligue 1. 

Mohammed Aoudou, attaquant, As tonnerres

Après une saison galère à Evian Thonon Gaillard en troisième division française, Mohammed Aoudou aurait pu signer à l’As Khourb (D1 Algérienne) si ce n’était des soucis administratifs. Il accepté repasser par l’As Tonnerre pour une première saison en ligue 1 béninoise. Aoudou, le buteur-héros du Bénin face au Mali et au Ghana en 2009, s’est vite adapté et a surtout retrouvé les chemins des filets. Bien qu’il n’ait pas disputé les premiers matches de la saison il compte déjà 5 réalisations. Espérons que son retour au bercail sera suffisant pour le relancer. Car il le mérite bien.

 Aubay & Géraud Viwami

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

1 réflexion sur « Bénin / Ligue1 : Les onze confirmations de la mi-saison »

  1. ceci juste pour encourager mes freres a continuer dans ce sens car le travaille a abatre est énorme.nous constituons la relève du football béninois,pour cela il nous faut bosser…bosser dur pour porter haut le drapeau beninois……………………………….de la part de leur frère footballeur en FRANCE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *