Zone technique : Aspac – Mogas entre les lignes

 

alain gaspoz, coaching gagnant ce coup-ci...

Le match était attendu, surtout une réaction de l’Aspac secouée par un début de saison difficile. En face, les deux équipes de Cotonou voulaient offrir un spectacle de qualité. Ce fut le cas hier au stade René Pleven. La victoire de l’Aspac ou la défaite du Mogas, voici quelques clés et repères.

Les coachs : duels d’ex-défenseurs internationaux

La seconde période commence avec un remplacement capital : Akélé, le coach du Mogas lance le buteur Judicael Kouassi Kokodoko à la place de l’arrière-gauche Olivier Guendéhou. Le Mogas va enfin assumer son statut de leader et jouer son football.

Les remplacements en milieu de terrain aux postes de récupérateurs et de relayeurs (Tchato et Maka remplacés par Bébila Degnidé et Kader Kado Dato) ont montré que le Mogas a en réalité perdu le match en perdant la bataille du milieu de terrain.

La faute à Yolou et Atchègo qui n’ont rien laissé passer et surtout ont fait très peu de fautes.

Le match voyait sur chacun des bancs de touche deux défenseurs, ex-internationaux béninois. Stanislas Akélé du Mogas et Alain Gaspoz de l’Aspac.

La différence de coaching entre les deux est que le premier a été prudent et le deuxième a osé jusqu’au bout. Même réduite à 10, l’Aspac a continué à avancer. Le Mogas a attendu 45 minutes avant de se décider à attaquer avec 3 vrais attaquants. La manche retour est attendue.

Les duels : Salomon éclipse Suanon

Les deux ont eu droit à leurs pages respectives la semaine dernière. Le dernier mot revient au défenseur Salomon Junior, promu capitaine pour ce match et qui a éclipsé le meilleur buteur Fadel Suanon.

Dassagaté

Profession : Bourreau du Mogas

William Dassagaté a marqué à chaque match face au Mogas sur les 3 dernières confrontations. Deux sur coups de pieds arrêtés et un autre en phase de jeu. Dimanche, il a débloqué la situation pour son équipe et porté son compteur personnel à 4 buts sur 9 matches. Pour un milieu offensif c’est un bon début, mais cela reste bien loin du haut du classement des buteurs.

Les deux équipes les plus riches

Tant que le pétrole existera, le Mogas, l’équipe de la société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop). Le Port est une institution et son équipe existera toujours, tant que les dirigeants le voudront. Les deux équipes sont donc sur la même longueur, même si le Mogas est plus vieux (début année 1980 contre début année  2000). Le mode de gestion est presque pareil pour les deux équipes qui pratiquent le football le mieux élaboré du pays. Ceci a rejailli sur la qualité du match.

Par Aubay

Impressions

William Dassagaté « J’ai tiré directement et ça été réussi »

« Nous sommes vraiment contents. Avant le match on était vraiment motivés. Il nous fallait les 3 pts pour aller de l’avant. Justement c’est grâce aux conseils des coachs que nous avons pu nous imposer ce soir. Sur mon but je m’étais dit qu’il fallait que je cadre et c’est allé au fond. J’avais l’habitude de combiner mais là j’ai tiré directement et ça été une réussite.»

Alain Gaspoz : « Notre état d’esprit nous a fait gagner »

«On avait un objectif défini cette semaine c’était de faire le plein de points jusqu’à la trêve. La première bataille est gagnée. Il nous en reste deux. On va essayer de faire le maximum pour y arriver. On est bien entré dans le match on a eu l’état d’esprit qu’il fallait c’est cela qui nous a fait gagner.»

Recueillis par Géraud Viwami

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *