Un Béninois, ancien membre du centre de formation du TFC, menacé d’expulsion

 

Un ancien jeune espoir originaire du Bénin recruté par le Toulouse football club (L1) à 14 ans pour intégrer son centre de formation est aujourd’hui menacé d’expulsion faute de papiers, a-t-on appris mercredi auprès de son avocate.

Nasser Adechokan, placé mardi au centre de rétention administratif de Cornebarrieu, près de Toulouse, doit passer jeudi devant le tribunal administratif de Toulouse qui statuera sur son expulsion ou non, a dit Me Noemi Bachet.

L’avocate a déclaré avoir reçu de nombreux courriers de soutien d’anciens partenaires de M. Adechokan aujourd’hui footballeurs professionnels, tels Albin Ebondo (Saint-Etienne, L1) ou Alaixys Romao (Lorient, L1), ou encore du député PS de Haute-Garonne Gérard Bapt.

« On est allé le chercher pour ses jambes, c’est de l’immigration choisie », a déclaré son avocate ajoutant que M. Adechokan « n’avait plus aucun contact familial au Bénin depuis 12 ans ».

Le joueur de football aujourd’hui âgé de 26 ans avait signé en 1999 une convention de formation à visée professionnelle avec le TFC qui avait ensuite rompu son contrat d’aspirant professionnel en 2004.

Titulaire du baccalauréat, il a depuis évolué dans différents clubs amateurs de la région toulousaine où il s’occupait de l’école de football. Mais malgré ses différents emplois et une formation dans l’aéronautique il a vu rejeter sa demande de titre de séjour, a affirmé Me Bachet.

(Afp)

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *