Djidonou a trouvé un point de chute

Il signe à Levallois en CFA2

Sans club depuis cet été, le gardien international béninois Yoann Djidonou (24 ans) s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en faveur du Racing Levallois (CFA2).

Yoann Djidonou a retrouvé un club. Laissé libre par Libourne (CFA) en juin dernier, le gardien international béninois s’est engagé jusqu’à la fin de la saison en faveur du Racing Levallois (CFA2). Agé de 24 ans, l’Ecureuil retrouve là l’un de ses anciens clubs.

Footafrica365

Rwanda-Bénin : Dassagaté présent,Kobéna et Tchomogo aussi

Rwanda-Bénin

Ce matin Jean-Marc Nobilo a dévoilé la liste des 20 joueurs retenus pour le voyage de Kigali. L’ossature est presque la même que contre le Burundi. On les retours de Seidath Tchomogo et de Nouhoum Kobéna .

Chez les locaux ,trois joueurs évoluant en ligue 1 béninoise vont vivre   une  première. Il s’agit des attaquants Jacques Bessan et Isaac Louté   de Soleil et du milieu offensif de l’Aspac William Dassagaté.

G.Viwami

Liste des joueurs retenus par J.M. Nobilo

Gardiens

Ludovic Alla (Mambas Noirs), Saturnin Allagbé (Aspac)

Défenseurs

Romuald Boco (Sligo Rovers ),Emmanuel Imorou (Châteauroux) ,Damien Chrysostome (Denizlispor) ,Abdul Khaled Adénon (Lemans FC) ,Junior Salomon (Aspac)

Milieu

Stéphane Sèssègnon (Paris S.G.) ,Cédric Coréa (Uss Kraké) ,Djamal Fassassi ( Uss Kraké) ,Djima Koukou (Créteil) ,Nouhoum Kobéna (Al Madina) ,Ousmane Makarimi (Cifas) ,Seidath Tchomogo (Al Orouba)

Attaquants

Razak Omotoyossi, Mohammed Aoudou (Tonnerres), Isaac Louté (Soleil) ,Jacques Bessan (Soleil) ,Michael Poté ( Nice)

Requins : Djabakatié blessé ,Noumon touché

Dimanche dernier, lors du match Requins –Dragons à Kouhounou. A la 75’, Lyindé est lancé en profondeur dans le dos de la défense. Sur cette action, Noumon dégage in extrémis son camp. Mais dans son sauvetage, le genou du défenseur à heurté la tempe du gardien sorti sur le coup. Noumon s’en sort avec une blessure au bras. Mais l’international togolais, le gardien de but, a perdu connaissance sur le champ. Il a été évacué immédiatement à l’hôpital puis remplacé par Hougbèmè. Il est donc blessé grave. 

Aux dernières nouvelles on apprend que ces deux joueurs sont hors de danger (A suivre)

Géraud Viwami

Yaovi Bézo a filé au Cifas

Les rumeurs circulaient depuis la fin du mercato. L’information est désormais confirmée. L’attaquant des Requins de l’Atlantique, Yaovi Bézo, a signé au Cifas juste avant la fermeture du marché et son  envol pour l’Egypte.

Géraud Viwami

Cela fait plusieurs semaines qu’on espérait un transfert international pour lui. Mais en attendant le grand saut, Yaovi Bézo, meilleur buteur de la saison écoulée avec 14 réalisations,  a donné son accord pour arborer la tunique jaune du promu Cifas.

Au cas où l’international béninois, actuellement à l’essai en Egypte, ne serait pas retenu, il rejoindra le groupe de Lionel Soccoai pour le compte de la saison en cours.

Ce transfert est un autre joli coup pour le Cifas qui  a fait son marché des transferts en mode « Manchester City ».

Moovligue /3e J. : Avrankou passe en tête, premier succès pour les Buffles

Samedi

A Kraké, l’autre choc de cette journée s’est soldé par un nul vierge entre l’Uss Kraké et l’Aspac. A noter l’expulsion du défenseur-capitaine Vincent Fanou de l’Aspac.

A Cotonou 2, les pétroliers du Mogas 90 ont facilement pris le dessus sur les Panthères de Djougou 3-1. Grace à des réalisations signées de Mazou Aboubakari (1’), Fadel Suanon (13’) et Kocou Viza (30’).

A Djeffa, le Cifas a battu les Mambas Noirs de Cotonou  deux buts à zéro.

Dimanche

A Avrankou, Avrankou Omnisports, s’est imposé face au Dynamo Abomey, (1-0) .Comme la journée précédente, grâce encore à un but du capitaine Marius Oké.

A Athiémé, Tonnerres a battu Soleil sur le score étriqué d’un but à zéro

A Pobè, les Buffles  ont réussi un hold-up parfait en s’imposant devant la J.A. Plateau 1-0.

Tous les Résultats

(12 buts)

Mogas-Panthères  3-1

Cifas-Mambas Noirs 2-0

Tonnerres – Soleil 1-0

Avrankou – Dynamo Abomey 1-0

Kraké –Aspac 0-0

J.A. Plateau – Buffles 0-1

Requins –Dragons 2-1

Classement après la 3e journée

1-Avrankou 7pts +2

2- As Tonnerres 6 + 3

3- Mogas 6 pts +2

4- Requins 6 pts + 1

5-Kraké 5 pts + 1

6-Cifas 4 pts +1

7-Soleil FC 4  pts + 0

8- Mambas Noirs 8 pts + 0

9- Buffles 4 pts – 1

10- Aspac 3 pts +0

11-Dynamo Abomey 2 pts -1

12-Panthères 2 pts – 2

13-Dragons 1pt -1

14-J.A. Plateau 1pt  -3

Requins – Dragons 2-1: Sémiou et Sorafina pour un premier succès à domicile

 

 Moovligue1/3e Journée : Requins –Dragons  2-1

Le choc entre les deux rivaux éternels a bien eu lieu hier à Kouhounou. Entre une équipe des Dragons joueuse mais inexpérimentée et une équipe des Requins, peu organisée mais motivée. Ce sont les rouges et blancs de Cotonou qui s’imposent sur le fil : deux buts à un. Grâce à des réalisations signées Yessoufou Sèmiou et Abdou Sorafina.

Géraud Viwami (coll.)

Les buts

15’ : Tout part d’un coup franc tiré par Abikoyè à droite. La défense des Dragons se dégage mal. Le cuir revient sur Yéssoufou Sèmiou à gauche. Il repique dans l’axe, le milieu gauche décroche un bolide du droit qui va se loger dans la niche de Waliou Bastou. Superbe !  1-0  

22’ : Liyindé est lancé en profondeur dans les 16 mètres. L’attaquant emmène son défenseur, remet astucieusement derrière pour Junior Lokossou. Ce dernier contrôle et ajuste Djabakatié. 1-1

36’ : Coup franc à droite pour les Requins. Abikoyè tire, la défense se dégage. Et le cuir revient encore sur Abikoyè qui centre au premier poteau. Bastou est devancé par Ceikezié dans sa sortie. Il remet derrière pour Sorafina qui signe son deuxième but de la saison. 2-1

Les autres temps forts

Pour les Requins

10’ : Belle action à droite entre Abikoyè, Aly, Ceikezié. Ceikezié dans les 16 mètres arme un puissant tir au premier poteau, bossé en corner par Bastou.

13’ : Joli centre d’Abikoyè à droite sur la tête de Michel Foly seul, qui manque le cadre. Alors que Bastou était battu.

54’ : Encore Abikoyè à droite. Il déborde son défenseur, centre pour Ceikezié. Bastou sort dans les pieds de l’attaquant. Le cuir roule vers Sèmiou qui tire du droit, Kodanou dégage sur la ligne.

90+4 ‘ : Sorafina slalome dans la défense de la droite vers la gauche et décale Odoun-Ifa seul. Mais il perd son duel devant Bastou.

Pour les Dragons

51’ : Liyindé efface Aly à droite et accélère puis remet au centre pour Eric Kintonou seul dans les six mètres. L’attaquant tire au dessus, incroyable !

76’ : Sur un ballon mal dégagé par la défense des Requins,  Charles Houngbo, récupère le ballon dans les six mètres. Pourtant seul, le milieu béninois, tire au dessus. Enorme occase ! 

Homme du match

Shakirou Abikoyè

Il a réalisé une prestation remarquable. Des débordements, des accélérations, des dribles, de bons centres. Le numéro 13 des Requins a presque tout fait. Il aurait pu couronner tout ceci par un but. Mais l’international béninois a prouvé une fois encore son statut. Il a pris du poids dans l’animation offensive des Requins. Abikoyè est devenu un maillon presqu’indispensable. La preuve, il était au départ des deux buts de son équipe.

Le jeu des Requins

L’équipe est bien entrée dans son match, mais le bloc n’a répondu par moments. Les rouges et blancs se sont montrés plus motivés qu’il y a sept jours contre Tonnerres. Ils doivent leur succès  au réalisme des attaquants. Deux exploits personnels. Parce que le fond de jeu n’y est pas encore même si les  individualités  ne manquent pas pour autant. Claude Yenké n’a pas encore créé l’homogénéité souhaitée.

Le jeu des Dragons 

Ils ont montré un fond de jeu très intéressant. Leur style de jeu fait de passes courtes de la défense jusqu’à l’attaque a régulièrement mis les Requins en difficulté. Les oranges et noirs ont payé cher leur manque de réalisme et leur inexpérience. L’équipe a aussi accusé le coup physiquement en seconde période. Ils ont le potentiel pour faire mieux.

Fiche technique

Buts : Sèmiou 15’ et Sorafina 36’ pour les Requins.

Junior Lokossou 36’ pour les Dragons

Arbitre : Crespin Aguidissou

Requins

1-Omorou Djabakatié (Hospice Hougbèmè 75’), 2-Hervé Quenum (5-Antonin Salanon) ,21-Michel Foly,12-Tawali Magnindo,11-Mohammed Aly,25-Lionel Sagbo (26-Marcel Noumon 60’) ,18-Alexandre Odoun-Ifa,13-Shakirou Abikoyè,10-Stanley Ceikezié,25-Abdou Sorafina.

Non entrés

22-Dangbé Robert ,28-Achille Ousounkpoé, 7-Patrice Djokoué

Coach : Claude Yenke

Dragons

16-Waliou Bastou,2-Médard Kodonou,4-Djalilou Orou,5-Nassim Daouda (Rodrigue Tangni 66’),14-Guy Akpagba,15-Charles Houngbo,6-Kennedy Do Régo,7- Jocelyn Djidé (11-Eric Kintonou 32’),18-Constant Dossa Valou (9-A.Mounirou),13-Emmanuel Iyindé ,17-Junior Lokossou

Non entrés 

1-Salomon Vianou,7-Patrice Djokoué,26-Achille Ounsoupkoé,22-Robert Dangbé.

Coach : Akinyélou Akinsola

 

Serey Dié : « Je veux jouer pour le Bénin, je ne veux pas un sou »

 

Une rencontre improbable à Sion, dans un stade où Gaspoz et Ahouéya ont fait d belles choses il y a quelques années. Nous avons rencontré pour vous, le milieu de terrain ivoirien Serey Dié qui nous a confié son désir de jouer pour la pays de sa grand-mère maternelle : le Bénin : Exclusif !

Par Aubay

Nous avions appris avant la coupe des nations Angola 2010 que vos souhaitiez jouer pour le Bénin…

Ma grand-mère, la mère de ma mère pour être précis, est béninoise. Elle est décédée quand j’avais 10 ans. J’ai un cousin qui vit actuellement au Bénin. Il a réussi donc à me mettre en contact avec le sélectionneur d’alors (Ndlr : Michel Dussuyer). Il ne m’a pas rappelé. Je me suis dit qu’il n’avait pas besoin de moi…

La Can 2010, comment l’avez-vous vécu dès lors ?

Je me sentais là-bas. J’avais envie de défendre les couleurs béninoises. J’ai eu mal…

Parlons de votre actualité. Sion- Xamax 1-2, vient de se terminer. Vous l’avez suivi depuis les tribunes…

On n’a pas eu un beau spectacle. Je n’ai pas joué parce que je suis blessé depuis la première journée du championnat. Ligaments croisés du genou.

Cela est arrivé après une feinte, mon pied s’est enfoncé dans le gazon et le genou a tourné. J’ai été opéré le 16 août, là je suis une rééducation avec l’hôpital et les médecins du club. Je fais du vélo pour me remettre…

Vous revenez quand alors à la compétition ?

En janvier, je serai sur pied. En février, je reprendrai le championnat. Le staff s bat pour que je revienne au plus tôt.

Et après ce retour, vous penserez toujours au Bénin ?

J’ai du sang béninois dans mes veines. Je n’ai pas fermé la porte. Je ne veux pas jouer tout. Sinon, par exemple, le Burkina m’a sollicité j’ai refusé. Je veux jouer pour le Bénin parce que j’ai du sang béninois. Je ne veux rien d’autre. Pas un sou.

Vous avez grandi à Abidjan en Côte d’Ivoire, comme Sessègnon et  Adénon par exemple. Les connaissez-vous ?

Sessègnon, je l’ai vu plusieurs fois. On l’appelait « Diego Pourri » (Ndlr : en référence à Diego Maradona). S’il me voiyait, il ne me reconnaîtrait pas du tout, mais c’était mon idole. C’est un aîné que j’allais admirer dans les tournois de quartier à Abidjan. En ce moment, il ne jouait encore nulle part. On ne s’est pas revu depuis.

Sinon, Adénon, lui, c’est mon petit frère. En vacances, on loge dans le même hôtel et il me donne les nouvelles de l’équipe du Bénin. Depuis tout petit on a joué ensemble.

Sa fiche technique

Geoffroy Serey Die

Date de naissance : 07/11/1984

 Numéro de maillot : 26

Club actuel : Fc Sion

2008 – 2009 FC Sion Suisse ASL 30  

2009 – 2010 FC Sion Suisse ASL 30 / 2 buts ; Coupe d’Europe : 2 matches

Clubs précédents

EO Goulette Kram Tunisie D2

ES Sétif Algérie D1

Bénin- Ligue 2 : Entrée en lice des clubs ce weekend

 

La ligue 2 béninoise démarre ce weekend. 12 clubs entre ainsi en compétition pour deux places en ligue 1. Voici en quelques lignes  le profil de ces clubs participants.

Géraud Viwami

Les candidats à la montée

. Dynamo Parakou

Logiquement relégué en ligue 2, la saison écoulée. Le club parakois est prêt à repartir sur de nouvelles bases, même s’il a perdu son coach et quelques joueurs clés. Le Dynamo de Parakou ne cache pas son envie de retrouver l’élite. En tous cas, les Bleus de Parakou partent favoris, à eux de le confirmer.

. Espoirs de savalou

Les dirigeants du club phare des Collines n’ont qu’un seul souhait tutoyer la ligue 1 la saison prochaine. Après les ratages de la saison écoulée qui leur a couté la relégation, ils se doivent de relever ce défi. Espoirs semble renaître de ses cendres. Les Verts de Savalou représentent un candidat sérieux pour la promotion en division supérieure.

. Tanéka FC de Natitingou

La majorité de son effectif est issue de son centre de formation. Basé à Natitingou, au Nord du Bénin, Tanéka a les atouts qu’il faut pour prétendre à la montée. Un effectif de qualité et une relève enviée. La saison écoulée il avait fini 4e. Cette saison pourrait être celle des perles du président Ahouandjinou qui rêvent de ligue 1.

. Dadjè FC d’Aplahoué

Ils avaient manqué de peu la montée la saison écoulée en finissant 3e derrière le Cifas et la J.A. Plateau (ex-cavaliers de Nikki) .Cette saison l’objectif est claire pour les Bleus et blancs d’Aplahoué. Les amis de Johnson Ampomah jouent pour accéder à la ligue 1 la saison prochaine. Le club a des ambitions et les joueurs en sont conscients.

Les outsiders

. As Cotonou

Ce club évoluera pour la première fois dans une division professionnelle. L’effectif est jeune et l’équipe est très joueuse. Sous la houlette de Raoul Zamba, les Jaunes et bleus de Cotonou sont en apprentissage. Mais ils peuvent surprendre. A noter l’arrivée cet été de certains joueurs, expérimentés, ex-sociétaires de club  de ligue 1 béninoise.

. As Oussou Saka (ASOS)

Fraîchement promue en ligue 2. L’Association Sportive Oussou Saka (ASOS) ne compte pas séjourner longtemps dans cette division. Pensionnaire de la première division il y a quelques saisons. Les Jaunes et bleus de l’Est sont bien décidés à vouloir accéder à  la ligue 1.  Les coéquipiers d’Ismaël Adjibabé, meilleur buteur de l’exercice précédent de la ligue amateur (3e division) avec 10 buts, visent très haut cette saison.

Les autres clubs à savoir, Eternel Omnisports, Entente FC, Adjobi de Sakété, Racing Club de Natitingou, et Caïmans du Zou, pourraient jouer les trouble-fêtes. Mais ils se contenteront largement du maintien.

Ligue 1/ 3e journée: Deux chocs ce weekend(Kraké-Aspac et Dragons-Requin)

 

 

C’est le troisième acte de la Moovligue 1. Après deux journées, le championnat ne s’est pas encore emballé. Ce sera peut-être ce weekend. Vu les affiches au programme.

Géraud Viwami

Samedi

. Kraké – Aspac au Saint Louis Stadium de Kraké

Gaspoz vs Latoundji, acte 2

L’Aspac est toujours à la recherche de sa première victoire. Après deux nuls d’entrée, les poulains d’Alain Gaspoz sont dos au mur.  L’Uss Kraké, invaincu jusqu’ici, jouera comme maitre à domicile. On connait l’effectif des deux équipes donc on attend du jeu !

Sur le banc ce sera une affaire d’ex-Ecureuils. L’année dernière, ils s’étaient déjà affrontés alors que Moussa Latoundji était à la tête de  Dragons. Ce Samedi, Alain Gaspoz sera encore opposé à Laoundji.Un duel de vrais technicien.  En tous cas ça promet à Kraké.

Joueurs à suivre :

William Dassagaté (milieu offensif/Aspac)

Il réalise un bon début de saison en témoigne sa présence sur la liste de Nobilo. Dassagaté, buteur unique contre Kraké la saison écoulée. Le milieu offensif pourrait remettre ça ce samedi. En tous cas il a le talent pour.

Cédric Coréa (milieu axial/Kraké)

Il fait partie des cadres de Latoundji. Coréa prend progressivement du poids dans l’entrejeu de Kraké. L’international béninois a tout intérêt à confirmer son statut.

Les autres affiches

Au stade René Pleven d’Akpakpa, les Mambas Noirs de Béchir Mahamat, invaincu après deux journées, accueillent  le Cifas de Moussa Adjai.

Pour finir, l’As Tonnerres d’Akaté Ganha reçoit  Soleil FC de Gérard Adanhoumè  à Athiemé, le stade de Bohicon étant suspendu.

 .

Dimanche 

Dragons- Requins  à Porto-Novo

Un classique attendu

C’est le plus grand classique de notre championnat. Mais vu le début de saison peu reluisant des deux clubs, on a des interrogations à émettre par rapport à l’enjeu de ce match toujours très attendu.

Les Requins ont déjà une victoire au compteur. Mais les Rouges et blancs de Cotonou  devront montrer qu’ils peuvent relever la tête après l’échec de la journée précédente contre l’As Tonnerres à Kouhounou.  Rappelons que les Requins seront privés de Shakirou Abikoyè blessé aux orteils.

Quant aux Oranges et noirs,  les résultats du club reflètent bien l’ambiance qui prévaut en son sein. Les Dragons comptent un seul point en deux rencontres. Autre bémol, l’attaque est toujours muette. Dimanche sera le moment idéal pour se réveiller. Car un résultat négatif pourrait empirer les choses.

Avec deux clubs en quête de rachat ce sera chaud à Porto-Novo.

Le reste du programme dominical

A Pobè, la J.A. Plateau de Mayowa Olanopko reçoit les Buffles du Borgou de Junior Mvondo. Ces deux équipes courent toujours après leur premier succès de la saison.

A Avrankou, Avrankou Omnisports d’Eric Tossavi accueille le Dynamo d’Abomey de Jean-Paul Anato. Si les protégés de Bruno Goudjo sont intouchables après deux matches, ceux de Maurice Noussoudjin sont toujours à la recherche d’une première victoire.

La dernière affiche opposera le Mogas 90 de Fadel Suanon, accueille les Panthères du président Malick Gomina à Kouhounou.

 

 

 

L’agenda du weekend

Agenda du Weekend

Ligue 1

Samedi 02 octobre

Uss Kraké –Aspac – à Kraké (16h)

Tonnerres –Soleil  à Athiémé (16h)

Mambas Noirs – CIFAS à Cotonou 2 (16h)

Dimanche 03 octobre

Dragons –Requins à Porto-Novo (16h)

Mogas – Panthères à Kouhounou (16h)

J.A. Plateau – Buffles à Pobè (16h)

Avrankou –Dynamo Abomey (16h)

Ligue 2

Samedi 02 octobre 

Eternel –  Espoirs

Dimanche

Racing N. – Dadjè à Natitingou (14h)

As Cotonou –Caimans à Kouhounou (14h)

Zazira – Entente à Parakou (14h)

Tanéka-D. Parakou à Natitingou (16h)

ASOS-Adjobi à Porto-Novo (14h)