Suite à son départ des Dragons:Claesen : «Il pose trois conditions et désigne les responsables de son départ»


daniel claesen (source: Jipsports)

Il a pris sa décision il y a quelques jours. Daniel Claesen a quitté les Dragons de l’Ouémé. Dans cet entretien qu’il nous accordé le belge, très franc et peiné dévoile en exclusivité les raisons de son départ.

Propos recueillis par Géraud Viwami (coll.)

Qu’est-ce qui motive votre  départ ?

Si je démissionne des Dragons c’est parce que deux personnes, (Claude Kpaki secrétaire général du club et Bruno Gbèmènou organisateur du club) se sont introduites personnellement dans mon travail de détection, de recrutement, et ça je ne peux tolérer. Chacun doit rester à sa place.

Des regrets ?

J’ai des regrets très profonds pour les joueurs parce que je n’aime pas ces genres de situations. Au départ c’était très bien structuré avec les adjoints que j’avais, et le travail était bien fait. Par la suite, avec l’incohérence et l’incompétence de certaines personnes, je pars.

A quelles conditions reviendrez-vous sur votre décision ?

Je reviens à trois conditions : que les joueurs soient bien payés, je dois postuler à une place de directeur général, manager du club avec la fonction d’entraîneur et à ce moment, fructifier mon travail par les ventes des joueurs en fin de saison. Travailler comme ça on peut jouer les trois premières places du championnat et une qualification pour les coupes africaines.

L’organisation au sein du club ?

L’organisation du bureau au départ elle était très bonne. Il y avait des gens consciencieux et au fur et à mesure du temps je me suis rendu compte que ce n’était pas très clair et bien ordonné. Le staff technique en place était bon, le travail était bon mais on s’est entraiîé sur des terrains peu praticables. C’était intolérable pour une équipe professionnelle.

Vous avez d’autres pistes au Bénin ?

Je reviendrai volontiers au Bénin, je pourrais revenir une semaine avant le championnat peut-être aux Dragons si mes conditions sont remplies, ou  pour une autre équipe, en première ou en seconde division et même un centre de formation.

De bons souvenirs ?

J’ai eu de très bons rapports avec les gens de Porto-Novo, avec tout mon staff, le président De Chacus et avec les journalistes, les supporters et les entraineurs des autres clubs.

Des joueurs qui vous ont marqué ?

Il y a plusieurs joueurs. Je peux citer, l’attaquant Emmanuel Liyindé qui est aux Dragons, il y en a d’autres, Junior Salomon, Emmanuel Joseph ils sont nombreux.

Des déceptions ?

En matière de déception, c’est malheureux de laisser un travail entamé comme ça parce qu’indirectement à cause de deux personnages. Je laisse les enfants à leurs sorts mais je leur ai dit ce matin à la dernière séance d’entrainement qu’on a eu (ndlr : hier lundi matin). Je leur explique la cause de mon départ et que mon billet d’avion était pris avant la décision. J’aurais dû revenir le 14 septembre.

Un mot pour le public ?

Je n’ai jamais eu de problèmes avec les supporters, sauf une fois après le match piège contre l’Aspac. J’ai discuté avec une trentaine de supporters à Porto-Novo. C’est des gens sympas ce n’est pas ce qu’on m’avait dit au départ, mais j’ai admiré leur sens sportif en vers moi et les joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *