Les Ecureuils cadets tenus en échec…

 Eliminatoires Can Cadets 2011/ Bénin-Cote d’ivoire 1-1

Les Ecureuils cadets tenus en échec…

(Djibril Naim a arraché le nul)

Dans ce premier tour des éliminatoires, les écureuils cadets ont accueilli les éléphanteaux de la cote d’ivoire  hier au stade René Pleven d’Akpakpa.  Devant plus de 5 mille spectateurs les jeunes écureuils ont été contraints au nul 1-1.

Géraud Viwami (coll.)

Excepté Arsène Loko, le reste de l’effectif d’Edmé Codjo a vécu une première hier. Dans une enceinte tout acquise à la cause des jaunes ce sont les éléphanteaux qui vont se signaler en obtenant un premier corner dès la 2e minute de jeu.

Après ce début un peu chaud, les Ecureuils vont poser le pied sur le ballon pour une séquence de conservation de balle. Le quart d’heure de jeu passé ce sont les ivoiriens, mieux physiquement qui gagnent les duels et commencent par se montrer dangereux. Drissa Diarasouba et Lionel Lago font parler leurs techniques et leurs pointes de vitesse sur les cotés où la défense béninoise est régulièrement mis en difficulté. Comme  à la 36e, quand Augustin Dah manque de peu sa reprise sur un centre de Lago. Les poulains d’Edmé Codjo frôlent le pire à la 45e. Encore Dah, cette ci, bien servi par Diarasouba en dans les seize mètres. Légèrement décalé à droite, il arme une frappe à ras de terre, le cuir coulisse sous Cyrille Sèmèvo, le portier béninois et va heurter le poteau. Grosse frayeur ! Les Ecureuils regagnent les vestiaires avec un nul vierge.

Naim répond  à Fofana

En début de seconde période, les oranges d’Alain Gouamené vont perdre leur arrière droit, Thierry Dassé blessé qui sera remplacé par Abdou Fofana (51’).

Changement tactique du côté béninois. Arsène Loko va quitter le côté droit de la défense pour l’axe du milieu de terrain. Herman Kassa quitte le front de l’attaque pour le flanc droit de la défense. Djibril Naim, lui, monte d’un cran du milieu à l’attaque.

Il a fallu attendre la 55e pour voir le premier tir béninois. Djibril Naim manque  le cadre des 20 mètres.

Après avoir obtenu huit coners en première période, les ivoiriens ouvrent le score sur  leur premier coup de coin de la seconde période. Joël Djédjé dépose le cuir sur la tête d’Abou Fofana, le défenseur, jaillit et coupe parfaitement la trajectoire au premier poteau, 1-0  pour les visiteurs (58e). Le stade est muet, le banc ivoirien jubile.

Deux minutes pour répliquer

La riposte béninoise ne se fait pas attendre. Deux minutes après le but ivoirien. Djibril Naim égalise pour les écureuils sur un chef-d’œuvre. Sur un coup franc  des dix-huit mètres, le pensionnaire de Cifas bat Sévérin Djehyao d’un tir limpide à mi-hauteur.

Après ses deux buts la rencontre va s’animer. Les éléphanteaux ont failli reprendre l’avantage à la 66’. Dans un cafouillage léger devant le but béninois. Le poteau puis une tête de Carofe Sogbossi sur la ligne  vont sauver les écureuils. Les jaunes aussi vont s’offrir une grosse occasion dans une partie qui s’est équilibré en seconde mi-temps. David Djigla bien servi dans les seize fusille Djehyao qui boxe le cuir en coner (82’).

Le match va prendre fin sur ce score nul .Un résultat qui ne fait pas vraiment l’affaire des écureuils qui seront à Abidjan dans 14 jours pour la manche retour.

A noter les prestations remarquées de Carofe Sogbossi en défense centrale, Djibril Naim le buteur sur le front de l’attaque et de Mohamed Tidjani en milieu de terrain.

 

Les réactions

Edmé Codjo, coach des Ecureuils cadets

« L’adversaire était coriace »

« Je ne parlerai pas de résultats satisfaisant, ils sont en gestation ils vont murir. L’adversaire était coriace. Nous allons continuer à travailler. Mes joueurs ont aussi trop respecté l’adversaire. C’est des étapes de l’apprentissage. »

Alain Gouamené, coach des Eléphanteaux

 « Un nul 1-1 à Cotonou, c’est vrai qu’on va jouer chez nous au retour mais je ne  pense pas que ce soit un vrai avantage. On est tombé aussi sur une bonne équipe béninoise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *