Football béninois, un contexte particulier

Quand vous lisez ces lignes, faites – le avec votre clairvoyance, et non à la lueur de la conscience des autres.
Une dissolution en février, annulée en juillet. une équipe junior dissoute de fait et une autre montée en quelques jours. on part de quelques intentions intéressantes pour en arriver à des finalités peu concluantes.
si derrière chaque acte le projet était concret, je comprendrai.
J’ai connu 6 ministres des sports, 3 président de fédération et des centaines de joueurs internationaux. Ne personnalisons pas les débats. oublions aussi les petits sous qui circulent.
ajavon n’a pas eu raison de dissoudre les Ecureuils sous couvert du comité exécutif. il est vite aller, il a fait des erreurs, il s’est rebiffé. Cela pose un problème de ligne d’action.
En décidant de détruire l’équipe de Gaspoz tout en essayant de prendre ce dernier pour le fautif, il joue au jeu dangereux.
D’un côté, il y a l’icône Gaspoz. de l’autre il y a le « poiticien » Ajavon. Le peuple en huant les dirigeants dimanche 25 dernier au stade, a montré qu’entre le fils revenu pour aider e pays, et le milliardaire, le choix est sans équivoque.
Faire un projet dans le foot en s’opposant à une icône, en décidant de détruire son image sur une sélection de moins de 20ans, c’est limite…
il n’y a pas de projet derrière cette équipe emmenée par d’Almeida et qui a fait un 0-0 à la maison. C’est une des pires de toutes les générations. les joueurs, pour certains ayant plus de 20 ans, ne sont pas en cause. leurs parents ont volé bas, avec quelques coups en dessous de la ceinture. C’est un cirque financé, qui déçoit beaucoup.
Je suis très déçu aujourd’hui. c’est ma liberté de le dire. chacun peut avoir son avis, et son camp comme c’est le cas dans le système foot. Pourvu que la suite soit bonne pour nous tous. Sinon, ce serait encore des errements sur des errements.

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

2 pensées sur “Football béninois, un contexte particulier”

  1. j’espère qu’Alain GASPOZ trouvera un challenge à la hauteur de son talent sera reconnu à sa juste valeur car il mérite amplement de prendre la sélection A mais avec le système actuel, n’y comptez pas.
    Merci à tous.
    Mes salutation à gabriel afouda de l’ortb le seul qui ose dénoncer le système AJAVON

  2. C’est vraiment piteux. Eternel recommencement. une équipe sanctionnée depuis février et c’est en juillet que la sanction s’est levée. Conclusion pas de joeurs pas d’entraineur et on veut évoluer c’est pas possible et c’est seulement au bénin qu’on peut voir ça.Rien de grand, rien de beaux ne se fait sans les grands Hommes. c’est dire que nous n’avons pas de grands Hommes dans ce pays.ça fait pleurer. Comme le dit un écrivain: citation »Il faut pouvoir dire la vérité à son ami pour voir la rougeur de ses yeux que de lui mentir pour voir la blancheur d ses dents » …..
    Mes sincères salutation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *