Ecureuils juniors – Sélection Atlantique-Littoral : Trois demi-heures, trois équipes, un but marqué

C’est la première sortie de la jeune troupe d’Alain Gaspoz, et elle s’est soldée par un nul un partout. Cette rencontre a permis d’observer globalement le niveau des 30 joueurs présélectionnés.
Géraud Viwami
Ce match a eu lieu dans un contexte assez particulier puisque c’était en fin de matinée sous un chaud soleil. On eu droit à trois demi-heure de jeu entre les écureuils juniors et la sélection Atlantique qui affute ses armes pour la coupe de l’indépendance. Pour la première demi-heure, Chez les juniors, on a retrouvé quelques joueurs de la génération cadette 2008 comme W.Dassagaté, J. Dossou et J.Bessan sur la ligne offensive. En défense on note la présence de Didier Sossa, Fousséni Lazadi ou encore Eric Tossavi.Du coté de la sélection Atlantique conduite par Emile Ennasouan, il avait des habitués de la ligue 1.On peut citer les internationaux Salomon, Kassa et Adanhoumè. Cette première équipe des juniors a constamment fait l’effort de construire sans vraiment y arriver. Malgré les initiatives de Dossou et de Dassagaté. La seule occasion de cette partie est pour la sélection Atlantique-Littoral, mais le tir de Manzourou Oladipupo est à coté (9’).
E
n seconde demi-heure, revue d’effectif pour les deux équipes.A.Oladjidé, Atchègo H. font leur apparitions ainsi quelques joueurs de l’Usp. Aly M., Zocli, Quenum P. ou encore Awalou font leurs entrées pour la sélection Atlantique. Le jeu baisse en intensité des deux cotés. Mais la sélection Atlantique domine nettement les débats et finira par ouvrir le score (22’). Les juniors sont peu incisifs et manquent cruellement de cohésion. Néanmoins Wahidi va se créer l’unique occasion de son équipe mais son tir est trop facile pour Awalou (25’).
Enfin la troisième et dernière demi-heure sera un peu plus animée.Allagbé, Sewanou et le reste de l’effectif font leur entrée. Le jeu est moins attrayant, mais les juniors sont plus entreprenants, avec Wahidi et Sewanou. Justement à la 18e minute, Sewanou est lancé, le gardien le fauche, pénalty. Wahidi marque. C’est l’égalisation. La rencontre s’achève sur ce score de parité. Soulignons qu’Alain Gaspoz a suivi ce match qui était d’un niveau très moyen depuis les tribunes. C’est son adjoint Eustache D’Almeida qui était sur le banc.

Gaspoz: »Développer un mental,un esprit de groupe »

Sur la tv nationale, Alain Gaspoz parle de l’équipe
Pour le technicien, l’objectif principal est de faire tout ce qui est possible lors de ces trois semaines de stages pour obtenir le meilleur groupe possible. Car le Burkina Faso est un adversaire solide. Il a envie de « développer un mental et un esprit de groupe ». Pour cela il demande « de la patience, pour laisser le groupe se mettre en place faire le maximum pour avoir les meilleurs joueurs dans l’effectif final».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *