Franck Gnahoui à l’essai au FK Usti Nad Labem


Nous l’avions annoncé, il y a quelques semaines ça se précise pour Franck Gnahoui en D1 Tchèque. L’ex-joueur de Brozany (D3 Tchèque), est mis à l’essai par le FK Usti Nad Labem fraichement promu en ligue 1 tchèque. Selon le site du club, Svatopluk Habanec, coach du club, veut renforcer son effectif mais observe d’abord, le joueur béninois, capable d’évoluer en milieu de terrain ou en attaque, avant de se décider. Soulignons que Franck David Gnahoui à débuter la préparation de pré-saison dans le groupe, et a déjà disputé trois matchs amicaux et compte une passe décisive.
Géraud Viwami

Tonnerres : Kamel Djabour approché !

Kamel Djabour

Officiellement l’As Tonnerres, n’a plus d’entraineur depuis la fin de la saison écoulée. On se souvient que Roger Enama, directeur technique du club ,avait assuré l’intérim en fin de saison dernière après le départ de Wabi Gomez.
L’As Tonnerre discute actuellement avec, Kamel Djabour, le technicien français désormais ex-coach des Dynamo Abomey, qu’il avait réussi à maintenir en Ligue1.Actuellement consultant sur la télévision nationale pour la coupe du monde et libre de tout contrat, il pourrait céder aux sirènes des verts de Bohicon.
Les verts de Bohicon, sont également sur la piste de deux techniciens étrangers dont les identités restent inconnues.Rappelons la prochaine saison démarre le 12 septembre 2010.
G.Viwami

In Black Stars we trust!

Je n’ai pas de mots pour décrire la joie que vous avez ressentie devant votre écran samedi soir en famille ou avec vos amis. Entre nous, un match n’est jamais gagné d’avance, malgré toute la conviction qu’on peut avoir. Au vu de leur début de compétition, on savait que ce Ghana-là a quelque chose. Mais de là à conclure que face aux Etats-Unis il l’emporterait, je ne franchirai pas ce pas. Samedi, ils ont produit du jeu et confisqué le ballon à des américains qui ont égalisé sur penalty. Le jeu a été ghanéen tout comme la victoire. Dans un contexte où beaucoup ne voulaient pas y croire, par peur d’être déçus, les Black Stars sont venus nous rappeler que la quantité ne fait pas le résultat, mais seule la qualité peut être gage de réussite. En 1990, le Cameroun est allé en quart, l’Egypte a été éliminée au premier tour. En 2002, Le Sénégal était en quart, pendant que le Nigeria était éliminé en huitième et le Cameroun, la Tunisie et l’Afrique du Sud au premier tour. Cette coupe du monde 2010 donne la preuve que le seul représentant ayant épousé une logique de rigueur, de qualité et de continuité, s’inscrit parmi les 8 meilleures nations de cette coupe du monde.
Le pays de N’Krumah a montré dans les 1960 la voie du panafricanisme, et reçu Barack Obama en 2009 pour son premier voyage en Afrique. C’est l’un des symboles de la démocratie qui prend date avec l’Afrique. Le Ghana a démontré qu’on pouvait croire en lui. Les américains disent : « In God we trust ». Sans vouloir blasphémer, qu’il me soit permis de dire : In Black Stars we trust!

Metz : Omotoyossi à l’essai à Odense (D1 Danemark)

Razack Omotoyossi

Arrivé l’été dernier pour trois ans au FC Metz, Razak Omotoyossi pourrait tenter une nouvelle aventure dans les prochaines semaines. L’attaquant béninois de vingt-quatre ans effectue actuellement un essai à Odense (D1 danoise).
(Francefootball.fr)

Transfert : Kraké, Latoundji débarque ,Roux menacé ?

Moussa Latoundji ,nouveau coach de l'Uss Kraké

Uss Kraké: Latoundji c’est officiel!
Le président Oké de l’USS Kraké accélère les choses en vue de la saison prochaine. Il s’est séparé de tout son staff technique y compris Raoul Zamba et Johnson Ampomah. L’ancien joueur de Cottbus en Allemagne, Moussa Latoundji prendra les rênes du staff. L’ex-coach des Dragons a déjà paraphé son bail. Sa venue a été officialisée juste après le limogeage du staff précédent.

Les Requins et les autres clubs d’Ajavon se renseignent sur Gaspoz

Le club phare de la ville de Cotonou, s’active pour son staff pour la saison prochaine. Nous avons parlé dans notre parution d’hier, de la volonté des Requins de s’attacher les services d’un africain. Celui-ci pourrait être Alain Gaspoz dont la côte a fortement augmenté après le titre de champion obtenu à la tête de l’Aspac. Le vainqueur de la coupe de Suisse 2007 avec le Fc Sion est sur les tablettes des Requins de Cotonou.
En fin de contrat avec l’Aspac, le technicien commence à crouler sous les propositions avec les 7 équipes soutenues par le milliardaire Ajavon, et qui désirent chacune, s’attacher les services de Gaspoz. L’Aspac est prévenu !

Jordel Dossou : Sorin refuse Vannes, Lorient préféré ?

Après ses essais à Vannes et Lorient, Jordel Dossou a laissé bonne impression aux dirigeants de ces deux clubs qui sont très intéressé. Mais à en croire, Michel Sorin ex-entraineur, mentor du joueur, Vannes proposerait au joueur de 18 ans d’évoluer avec l’équipe réserve en CFA 2. Ce qui n’est pas du goût de Sorin et pourrait faire l’affaire de Lorient.

Aspac : huit joueurs sur le départ ?

Vu leur faible temps de jeu au sein de l’effectif portuaire, l’attaquant Johnson Onwuka et le milieu offensif Yacoubou Adamu seraient sur le départ. Kraké, Tonnerres et Mambas Noirs se seraient déjà renseignés sur l’attaquant. Pendant que Soleil FC et le Mogas verraient d’un bon œil, l’arrivée Y. Adamu en vue de renforcer leur secteur offensif. Comme ces deux joueurs, six autres joueurs du champion 2010, sont pressentis partants. Ils sont tous courtisés par Cifas la nouvelle équipe qui est montée en Ligue1. Le président Ajavon ne devrait par tarder à transmettre une offre à la direction portuaire.

Mambas Noirs : Tonnerres apprécie Kido et Adah

Emmanuel Kido, le milieu offensif auteur d’une bonne saison sous les couleurs des Mambas Noirs attise des convoitises. Roger Enama directeur technique de l’As Tonnerres, ne cache pas son estime pour le joueur. Bon meneur de jeu, passeur et buteur, il apportera une plus-value dans le jeu des verts de Bohicon. A suivre….

Uss Kraké
Tout le staff limogé
Ampomah et Zamba ne seront plus à Kraké la saison prochaine. Ainsi en a décidé le président Oké, tirant ainsi les conséquences d’une saison où le titre était à un point. En cause, le manque d’autorité et les insuffisances techniques du coach ghanéen. Mais le ménage ne resterait pas qu’au niveau du staff technique. Selon nos sources, le président Oké veut aller plus loin.

Roux menacé ?
Nommé manager général à 5 journées de la fin de la saison alors que le club était leader au classement, Jacques Roux a fait son baptême de feu avec la première défaite du club de Kraké à domicile. La saison s’étant terminée avec une 2e position mal digérée par le président Oké, le manager général pourrait aussi en faire les frais…

Dragons : Zamba Raoul dans le staff ?
Il a quitté Kraké, mais ne devrait pas chômer, selon nos sources. L’ex-canonnier des Dragons version 1986, Raoul Zamba pourrait retrouver le club de son cœur après sa saison réussie avec l’Us Kraké qui a fini 2e. le club de Porto-Novo se renseigne…

Le Mogas va débuter son marché
Les pétroliers de Rock Ajavon désirent élever leur niveau pour la saison prochaine et entendent ainsi recruter à tour de bras. 9 recrues sont annoncées. Parmi ceux-ci, des joueurs d’Avrankou, de Dynamo d’Abomey, des Mambas noirs et quelques étrangers. Les noms ne filtrent pas encore pour le moment. On piste pour vous !
Aubay et Viwami

Transfert

Jordel Dossou : Sorin refuse Vannes, Lorient préféré ?
Après ses essais à Vannes et Lorient, Jordel Dossou a laissé bonne impression aux dirigeants de ces deux clubs qui sont très intéressé. Mais à en croire, Michel Sorin ex-entraineur, mentor du joueur, Vannes proposerait au joueur de 18 ans d’évoluer avec l’équipe réserve en CFA 2. Ce qui n’est pas du goût de Sorin et pourrait faire l’affaire de Lorient.

Aspac : huit joueurs sur le départ ?
Vu leur faible temps de jeu au sein de l’effectif portuaire, l’attaquant Johnson Onwuka et le milieu offensif Yacoubou Adamu seraient sur le départ. Kraké, Tonnerres et Mambas Noirs se seraient déjà renseignés sur l’attaquant. Pendant que Soleil FC et le Mogas verraient d’un bon œil, l’arrivée Y. Adamu en vue de renforcer leur secteur offensif. Comme ces deux joueurs, six autres joueurs du champion 2010, sont pressentis partants. Ils sont tous courtisés par Cifas la nouvelle équipe qui est montée en Ligue1. Le président Ajavon ne devrait par tarder à transmettre une offre à la direction portuaire.

Mambas Noirs : Tonnerres apprécie Kido et Adah
Emmanuel Kido, le milieu offensif auteur d’une bonne saison sous les couleurs des Mambas Noirs attise des convoitises. Roger Enama directeur technique de l’As Tonnerres, ne cache pas son estime pour le joueur. Bon meneur de jeu, passeur et buteur, il apportera une plus-value dans le jeu des verts de Bohicon. A suivre….

Etat Civil / La fédération béninoise de football lance la chasse aux tricheurs !

Le communiqué signé du directeur exécutif qui nous est parvenu hier annonce la création d’une commission dénommée « Confession et réintégration ». Une chose est sure, l’initiative est bonne. On a constaté que l’équipe béninoise des moins de 16 ans qui s’et rendue en France au mondial minimes de Montaigu était composée de joueurs contrôlés à Lomé au Togo par des analyses pour révéler leurs âges. C’est bien beau. Dans les années 1980, les béninois comme Expédit Dossougbété ou encore Raoul Zamba n’ont pas jugé utile de baisser leurs âges, car ils avaient du talent. Mais dans les années 1990, leurs jeunes frères ont été incités et surtout aidés à le faire par les dirigeants, car le modèle était devenu le Nigéria. Tout est parti de là.
Dans un pays comme le Bénin où les responsables de clubs qui sont à la base de la pratique se retrouvent aussi dirigeants dans les instances, on a du mal à suivre tout ce qui est annoncé. Franchement. Des joueurs sont guinéens, ghanéens ou nigérians le matin, et l’après-midi, ils sont béninois. Des exemples sont légions. Peu de joueurs sont déclarés comme étrangers dans nos championnats de football, alors qu’on sait que notre football est devenu la vitrine des « rejetés » de la Cedeao. L’initiative est bonne, mais pour être efficace, la police et donc la justice béninoise doivent être associées, car dans cette affaire de changement d’âge ou même de fausse identité, les mairies sont au cœur du système. La chasse aux tricheurs telle qu’annoncée par Bernard Hounnouvi risque d’éclabousser les 99% des responsables du football béninois. Si on est prêt à faire cette salubrité, alors qu’on aille jusqu’au bout. Sinon, qu’on ne vienne pas distraire les béninois.
Aubay

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FBF

Dans le cadre de la dynamisation de son football à la base et conformément aux dispositions de la FIFA en ce qui concerne le projet des licences informatisées et aux directives de la CAF, le Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football au cours de sa réunion du 23 avril 2010, a décidé de faire le ménage en allant à la chasse aux joueurs qui trichent sur leur âge.

A cet effet, une Commission dénommée «Confession et Réintégration» sera mise en place pour assainir le milieu footballistique du Bénin. La Commission travaillera d’arrache pied toutes les fois que les joueurs cadets et juniors seront appelés en équipe nationale du Bénin. Des tests de détection d’âge auront lieu par moments pour démasquer les tricheurs et les exclure du football national. La Fédération entend ainsi miser sur l’avenir (les vraies valeurs) pour relancer le football béninois en se donnant l’opportunité d’exploiter les joueurs sur une plus longue période de leur carrière sportive.

Par conséquent, la Fédération Béninoise de Football invite tous les joueurs ayant trafiqué leur âge à se présenter à son siège afin de rectifier le tir afin qu’ils soient intégrés avec leur âge réel. Les joueurs qui reconnaissent avoir diminué leur âge et qui ne se manifesteront pas d’eux-mêmes, seront mis devant leurs responsabilités une fois démasquée par la Commission. Ces derniers s’exposeront à des sanctions allant jusqu’à leur exclusion des compétitions de la fédération pour une période de allant de cinq à dix ans.

Fait à Porto-Novo, le 23 juin 2010

Signé le Directeur Exécutif
Bernard HOUNNOUVI

Nouveau ministre des sports / Modeste Kérékou en « manager-joueur d’une équipe qui marque des buts»

Hier mardi matin au palais des sports, plusieurs centaines de passionnés, dirigeants, pratiquants des sports, amis et proches ont tenu à assister à la prise de pouvoir de Modeste Kérékou à la tête du ministère des sports, marquant la fin de l’ère Kossi.
Aubay
Il y avait les « gens » du sport, habitués aux passations de service. Mais cette fois-ci, il y avait un air de politique avec Bako Arifari de l’Upr, du soutien avec les ministres Kassa, Dègbo et Azannaï. Pour appuyer tous ceux-là, le clan ou la tribu Kérékou si vous voulez. Avec une bonne partie de la machine paternelle. Quelques hommes d’affaires, comme pour donner à ce ministère souvent classé sans intérêts et enjeux, un poids plus fort. Et le discours de Modeste Kérékou (Dieu sait que des ministres des sports entrants, j’en ai vraiment entendus !) dans la forme comme dans le fond a été à la hauteur. « Les problèmes de la jeunesse ne sont pas qu’économiques, mais aussi sociaux.» On retiendra sa volonté de « former et responsabiliser la jeunesse pour la soustraire aux déviances.» Loin des discours presque connus et entendus, le fils Kérékou a évoqué la puissance de son département avec ses 7 millions de béninois concernés en tant qu’amateurs ou professionnels. Ce qui justifie son message en direction de toutes les couches sociales et composantes de la classe sportive, dirigeants, pratiquants et supporters. L’épanouissement de la jeunesse sera un gage de maintien du corps social à température normale, avertit en substance le nouveau patron des sports.
Entre autres vertus du sport, Kérékou citera le mérite, le dépassement de soi, l’abnégation, le respect de l’adversaire. Pour le nouveau ministre des sports, le Bénin doit être présent dans le concert des grandes nations sportives et pour cela, le sport devra repartir à la base, dans les quartiers, les communes, chez les scolaires et les corporatistes.
Pour ceux qui soulignent souvent que le ministre des sports est le ministre du football, il répond implicitement en prônant une extension à toutes les disciplines, de la même forme d’organisation.
Sur le plan des loisirs, Modeste Kérékou entend exploiter judicieusement la politique nationale des loisirs déjà existante.
Avec une très appréciée métaphore de l’équipe de football dans ses différents compartiments, avec lui-même dans le rôle du manager-joueur, il a exhorté ses partenaires et collaborateurs au travail.
Précisons qu’avant le nouveau ministre, le secrétaire général du ministère a planté le décor. La secrétaire générale du syndicat-maison a sa suite, a exprimé son insatisfaction par rapport aux revendications du personnel. La Dotation en carburant étant le principal point. Madame Mondé lancera un appel au fils pour marcher sur les traces du père, afin de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie, «dans un ministère où le conservatisme prime sur l’adaptation aux changements.»
Désormais ex-ministre des sports, Etienne Kossi fera un bref bilan à travers la participation à la Can Angola 2010, le lancement du football professionnel et les participations aux diverses compétitions sportives internationales, les améliorations apportées au mode de gestion des stades et l’inauguration du stade Charles de Gaulle à Porto-Novo. Il a aussi tenu à présenter ses excuses aux personnes frustrées par ses actions qui entraient dans la droite ligne des consignes reçues du président de la république.

Bleus : Domenech ne nous embrouillera plus…

La France part dans la confusion, la tête basse, comme elle s’est qualifiée face à l’Irlande. C’est la très bonne nouvelle du mardi, pour les français, à chaud, c’est difficile à admettre. Mais pour nous, c’est une bonne nouvelle que de mettre un terme à 6 ans de flou de temps perdu et de scandales. La frustration de Zidane face un coaching défaillant s’exprime par un coup de tête sur Materrazzi, la colère d’Anelka qui a côtoyé de grands entraîneurs s’est exprimée par une injure dont la nature réelle reste inconnue. Pendant 6 ans, la France a été divisée en deux en réalité, malgré les ententes de façade et les déclarations de joueurs soutenant le « farceur » Domenech. Zidane dit de lui qu’il n’est pas un entraîneur, Robert Pires avait dit qu’il est crispant, Trézéguet a dû mettre un terme à sa carrière. Monsieur Domenech préférant des joueurs de seconde zone évoluant en France, comme Gignac à la place des expérimentés tels que Trézéguet, buteur adulé en Italie. Tout est parti de ce genre de conneries qu’on l’a laissé faites en disant qu’on le soutenait. Le président Escalettes de la Fédération française et ses acolytes du conseil fédéral et tout le reste ont été comme hypnotisés.
De ma position de béninois, je vois 3 scandales majeurs dans le football international : la main d’Henry qui qualifia la France pour le Mondial, la dissolution des Ecureuils du Bénin et évidemment loin devant, la longévité de Domenech à la tête de l’équipe de France pendant 6 ans !
Les Français ont montré leurs limites en la matière, refusant de payer quelques millions d’Euros d’indemnités de licenciement au farceur Domenech après un Euro raté en 2008, ils voient leur drapeau traîné dans la boue et leur honneur bafoué à la face du monde. 50 ans après avoir donné l’indépendance aux africains, la France, en terre africaine échoue dans un des domaines où elle a fait partie des meilleurs. Quelques semaines après la renaissance de la Françafrique, l’ex-colon n’est plus aussi fringant qu’avant, et ses linges sales se lavent dehors. Pour cette France-là, celle de Domenech, qui au moins ne sous embrouillera plus, j’ai honte et mal. Sincèrement.

Encadrement technique des Requins : Trois dossiers sur la table

Le club phare de la ville de Cotonou, s’active pour son staff pour la saison prochaine. Après le départ de Michel Sorin, il n’y a pas encore de successeur officiel. Les dirigeants des Awissi-Wassa examinent actuellement, trois dossiers de techniciens. Parmi les postulants il y aurait deux belges et un dernier technicien d’origine africaine. Selon nos sources, les dirigeants des rouges et blancs pencheraient pour ce dernier.

NOUS IGNORIONS QUE L’ÉQUIPE DE FRANCE S’ENTRAÎNAIT TOUT COURT »

Sur son blog, un autre journaliste du NYT souligne que l’équipe de France n’est pas la seule à connaître des tensions, et cite en exemple le cas de l’équipe d’Angleterre, qui pour l’instant affiche des performances moyennes. En effet, « les deux équipes, qui sont parmi les favoris de la Coupe du monde, ont attiré l’attention des médias aussi bien par les scandales liés aux escapades extra-maritales de leurs joueurs que par leur performances footballistiques ». La différence est que les tensions chez les Bleus « ont été exposées en pleine lumière », explique le journaliste, plaidant l’indulgence.

Pour le Wall Street Journal en revanche, qui n’hésite pas à comparer les Bleus aux « Misérables », les dissensions autour du renvoi d’Anelka sont l’occasion de moquer une équipe dont les performances sportives sont jugées plus que médiocres : « Nous avons été stupéfaits d’apprendre que l’équipe de France a refusé de s’entraîner dimanche. En fait, […] nous ignorions que l’équipe de France s’entraînait tout court », raille le journal. L’atmosphère qui règne au sein de cette équipe de « divas » est pareille à celle « d’un jardin d’enfants », et son futur se résume à une « auto-immolation »,

http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/06/21/coupe-du-monde-miserables-francais_1375996_3242.html

Ecureuils juniors – Sélection Atlantique-Littoral : Trois demi-heures, trois équipes, un but marqué

C’est la première sortie de la jeune troupe d’Alain Gaspoz, et elle s’est soldée par un nul un partout. Cette rencontre a permis d’observer globalement le niveau des 30 joueurs présélectionnés.
Géraud Viwami
Ce match a eu lieu dans un contexte assez particulier puisque c’était en fin de matinée sous un chaud soleil. On eu droit à trois demi-heure de jeu entre les écureuils juniors et la sélection Atlantique qui affute ses armes pour la coupe de l’indépendance. Pour la première demi-heure, Chez les juniors, on a retrouvé quelques joueurs de la génération cadette 2008 comme W.Dassagaté, J. Dossou et J.Bessan sur la ligne offensive. En défense on note la présence de Didier Sossa, Fousséni Lazadi ou encore Eric Tossavi.Du coté de la sélection Atlantique conduite par Emile Ennasouan, il avait des habitués de la ligue 1.On peut citer les internationaux Salomon, Kassa et Adanhoumè. Cette première équipe des juniors a constamment fait l’effort de construire sans vraiment y arriver. Malgré les initiatives de Dossou et de Dassagaté. La seule occasion de cette partie est pour la sélection Atlantique-Littoral, mais le tir de Manzourou Oladipupo est à coté (9’).
E
n seconde demi-heure, revue d’effectif pour les deux équipes.A.Oladjidé, Atchègo H. font leur apparitions ainsi quelques joueurs de l’Usp. Aly M., Zocli, Quenum P. ou encore Awalou font leurs entrées pour la sélection Atlantique. Le jeu baisse en intensité des deux cotés. Mais la sélection Atlantique domine nettement les débats et finira par ouvrir le score (22’). Les juniors sont peu incisifs et manquent cruellement de cohésion. Néanmoins Wahidi va se créer l’unique occasion de son équipe mais son tir est trop facile pour Awalou (25’).
Enfin la troisième et dernière demi-heure sera un peu plus animée.Allagbé, Sewanou et le reste de l’effectif font leur entrée. Le jeu est moins attrayant, mais les juniors sont plus entreprenants, avec Wahidi et Sewanou. Justement à la 18e minute, Sewanou est lancé, le gardien le fauche, pénalty. Wahidi marque. C’est l’égalisation. La rencontre s’achève sur ce score de parité. Soulignons qu’Alain Gaspoz a suivi ce match qui était d’un niveau très moyen depuis les tribunes. C’est son adjoint Eustache D’Almeida qui était sur le banc.

Gaspoz: »Développer un mental,un esprit de groupe »

Sur la tv nationale, Alain Gaspoz parle de l’équipe
Pour le technicien, l’objectif principal est de faire tout ce qui est possible lors de ces trois semaines de stages pour obtenir le meilleur groupe possible. Car le Burkina Faso est un adversaire solide. Il a envie de « développer un mental et un esprit de groupe ». Pour cela il demande « de la patience, pour laisser le groupe se mettre en place faire le maximum pour avoir les meilleurs joueurs dans l’effectif final».

Ecureuils :1er match test pour les juniors de Gaspoz

Les juniors de Gaspoz, après de deux jours de stage seulement vont livrer une première rencontre amical dans la matinée de ce jeudi au stade René Pleven d’Akpakpa. Alain Gaspoz va ainsi tester sa troupe pour la première fois. L’adversaire est logiquement moins huppé, il s’agit de la sélection de l’Atlantique-Littoral, conduite par Emile Enassouan adjoint de Gaspoz à l’Aspac, qui se prépare pour la coupe de l’indépendance. Cette rencontre permettra à Gaspoz d’avoir les premières certitudes quant aux joueurs à retenir sur la liste définitive. Rappelons que le Bénin affronte le Burkina Faso en éliminatoires le 25 juillet prochain à Cotonou.
Géraud Viwami

Gaspoz et ses juniors contre la montre…

 

Le plus grand adversaire au Bénin, c’est le temps, les lourdeurs administratives et les crocs-en-jambes. 10 stages demandés, un seul retenu, le dernier. On le sait, les autorités béninoises n’ont pas encore reçu les cours sur la préparation des équipes de haut niveau. et Donc, depuis un an qu’il propose stages sur stages, Gaspoz a dû comprendre que là où il était venu, il faut marcher sur la tête.

Pas sûr qu’il le fasse. Ce stage bloqué jusqu’au match semble une formule pour rattrapper le retard. Et le 25 juillet, ils seront nombreux, les béninois qui espéèreront l’emporter face au Burkina Faso. Y a un risque à prendre, il le prend. La suite nous édifiera.

Car la réalité est que Gaspoz attend son contrat dans la main et aussi devra espérer que les administrations concernées comprennent une chose simple : son contrat fini le 31 juillet alors qu’aucun renouvellement n’est proposé.

Deuxième chose, le match retour se jouera le 9 août à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Alors, vous comprenez qu’on continue de marcher sur la tête!

Franck David Gnanhoui en D1 Tchèque ?

.Exilé en République Tchèque depuis deux saisons. Franck David Gnanhoui a évolué en 3e division thèque. A l’issue de cette saison qui vient de s’achever, le profil de l’ancien joueur d’Energie FC, intéresse fortement un club de première division avec qui, il serait en passe de signer un bail. Mais l’identité du club n’est pas encore révélée. Information confirmée par l’entourage du joueur, qui a quitté Cotonou, lundi dernier, pour la République Tchèque. Rappelons qu’en 2007, Franck David Gnanhoui avait fini meilleur buteur du championnat béninois avec 22 buts et qu’il était devenu international la même année.
Géraud Viwami

Les Ecureuils juniors débutent demain…

Liste des Ecureuils juniors

Avrankou
1- Marc Kinnouezan (latéral droit)
2- Eric Tossavi (Défenseur central)

Aspac
3- Saturnin Allagbé Kassifa (gardien de buts)
4- Karim Mama (gardien de buts)
5- Hubert Atchégo (Milieu défensif)
6- Adam Wahidi (Milieu offensif)
7- Hyacinthe Sèwanou (Attaquant)
8- William Dassagaté (Milieu Offensif)
9- Lazadi Fusseni (Latéral droit)
10- Yolou Gérard (Milieu défensif)

Buffles
11- Mama Kalilou Abdou (Milieu défensif)
12- Fataou Issifou (Attaquant)
Cifas
13- Honoré Dossa (latéral gauche/ droit)
14- Djamal Bissirou (latéral gauche)
15- Jerome Hessou (gardien de buts)
16- Pathmos Aboky (attaquant)
17- Kotadatou Bawa (défenseur central)
18- Maurice Kougnavo (défenseur central)
19- Alcade Yakinou (milieu défensif)
20- Giscard Ahangistin (milieu défensif)
21- Jesue Jesue (attaquant)
22- Rachidi Rachidi (attaquant)
Dragons
23- Benoît Aimé Santou (milieu)

Soleil Fc
24- Jacques Bessan (attaquant)
Us Lokossa
25- Bienvenu Winsouvi (milieu offensif)
Us Kraké
26- Akim Oladjidé (milieu défensif)
27- Didier Sossa (défenseur central)
Usp
28- Jerome Bonou (latéral droit)
29- Cyr Loudjinan (gardien de buts)
30- Jodel Harold Dossou (milieu offensif)

*Regroupement du mardi 15 juin au dimanche 25 juillet (match Bénin – Burkina Faso)
Première séance d’entraînement mardi 15 juin à 17h – stade René Pleven

Tshabalala et Gyan montrent la voie

Ils ont osé organiser la coupe du monde, osé recevoir le monde chez eux. On était sceptique à l’entame de la rencontre d’ouverture. Crispés par l’enjeu, les vuvuzelas (trompettes sud-africaines) et quelques 94 spectateurs du Soccercity, les bafanas bafanas ont débuté poussivement le match. Mais la suite leur a donné raison. Un but collectif d’une pureté qui nous ramène à la réalité simple du football : la préparation porte toujours ses fruits. L’histoire gardera que sur la terre africaine, l’Afrique du Sud a organisé, la première, la coupe du monde, et que Tshabalala a inscrit le premier but de la compétition. C’est ce qu’on appelle, montrer le bon exemple.
Deux jours plus tard, hier dimanche, c’est l’expérimenté Gyan, déjà buteur en 2006 au mondial allemand, qui a transformé avec sang-froid le penalty accordé au Ghana face à la Serbie. 1-0, 3 points pour le Ghana.

Mondial 2010: La fête démarre vendredi

C’est la première fois que la compétition la plus suivie du monde atterrie en Afrique. C’est l’Afrique du Sud, terre de Nelson Mandela qui a le privilège. Une organisation presque parfaite prêt pour accueillir tous ces hôtes prestigieux. Mais on va épiloguer sur les moyens gigantesques, débourser pour la réussite de l’événement allons plutôt sur la pelouse.

6 représentants, objectif : demi-finale

Pour la première fois, l’Afrique comptera six représentants au lieu de ses cinq habituels. Bon signe peut-être ? .Mais quand on connait la forme actuelle d’un Lionel Méssi, Wayne Rooney ou encore Cristiano Ronaldo. On se demande quelles sont les réelles chances des pays africains ? Moi je dirai qu’elles sont énormes et minimes à la fois. Chaque nation devra monter son potentiel sur le terrain, car c’est là le vrai débat. Et honnêtement les pays africains ne manquent pas de talent au sein de leur effectif. Mais cela n’est pas suffisant il faut bâtir une vraie équipe pour aller loin.

Drogba capitaine des élephants sera probablemnt apte pour le mondial ?

Ainsi les éléphants orphelin de Drogba ou pas ont le devoir se battre même si leur poule n’est pas aisée. L’ouverture contre le Portugal sera décisif car derrière il y aura le Brésil et la modeste Corée du Nord.

Obi Mikel forfait ,mais le Nigéria ne manque pas de moyen pour aller loin

Les Super Eagles, eux joueront sans leur maestro habituel, John Obi Mikel blessé au genou. Avec une ligne offensive tranchante (Martins,Yakubu,Odemwingie) et ça démarre ce samedi contre les favoris argentins.La suite sera avec les grecs et les Sud Coréens .

L’Algérie de Saadane aussi sera privé de M.Meghni en plus de cela les fennecs ont de sérieux problèmes d’organisation de jeu .On espère que les derniers réglages comme le dit souvent on été fait. Le match initial contre la Slovénie sera décisive ca derrière faudra jouer l’Angleterre de Cappélo et les USA.

Eto' l'interiste sera bien là pour montrer la voie aux siens

Le Cameroun de Paul Leguen n’a peur de personne dans un groupe relativement jouable et a confiance en son mental légendaire. Les lions indomptable eux n’ont pas de blessé grave et peuvent compter sur l’inusable Samuel Eto’o.Première mission, dimanche contre le Japon. Ensuite viendront le Paraguay et la Hollande de Robben.

Le Ghana aussi est « éploré » Essien le bison d’Accra sera est forfait. Mais la relève ghanéenne a déjà prouvé des choses à la Can en Angola. En 2006, les Black Stars étaient la seule nation africaine à passer le premier tour. C’est l’heure de la confirmation pour la bande à Stephen Appiah.

Mokoena capitaine des Bafana-Bafana et ses amis face aux défis mexicains

Les Bafana-Bafana sont aucun doute la nation africaine la plus attendue. Avec un soutien populaire à son paroxysme, les poulains de Carlos Parreira connaissent leur mission dans un groupe A, visiblement moyen mais piégeux.Pemière mission face au Mexique ce vendredi 15 heures de Cotonou.

Pour ces six représentants deux défis s’imposent. Le premier passer le premier tour ensuite tutoyer le dernier carré, chose qu’une nation africaine n’a jamais réussi. Ensuite on pourra rêver plus grand.Bjfoot vous soutien tous Allez Forza Africa.

Géraud Viwami

Vendredi 11 juin
Afrique du Sud -Mexique 15h (heure de Cotonou)
Uruguay-France 19h30 (heure de Cotonou)

Moovligue1 : Stat A domicile, Le champion maître à domicile

Après les statistiques générales voici des équipes à domicile. Sur les 26 journées chaque équipe a eu droit treize rencontres sur ses propres installations. Voici le bilan global.

Soleil impuissant, Aspac tout puissant

On commence par les victoires. Le champion Aspac et le nouveau troisième, Buffles comptent huit victoires à domicile. Ils sont suivis par les Kraké boys qui ont gagné sept fois au Saint Louis Stadium.
Toujours en terme de victoires, le Mogas, Espoirs et Dynamo Abomey ont le plus faible taux à domicile soit 4 victoires chacun.
Avec ses 28 buts, les Requins ont logiquement la meilleure artillerie à domicile suivi par le champion, Aspac qui a marqué 25 fois.
Deux équipes du centres se partage le trône des matches nul concédés à domicile. L’As Tonnerre de Valère Glèlè compte 9 nuls à Bohicon, pendant son voisin de Dynamo Abomey en a réussis 7 à Goho.
Enfin la palme de l’équipe qui perd le plus revient à Soleil FC et ses six défaites. Les Requins de Michel Sorin, le Mogas et le relégué Espoirs de Savalou compte 5 défaites chacun sur leurs propres installations.

Djougou y était presque, les Requins ennemi du nul

Avec une saison en dessous de la moyenne, le Mogas tout comme le relégué Espoirs et Dynamo, le miraculé de la dernière journée, n’a pris douze points à Cotonou soit 4 victoire à domicile.
Chez les Awissi-Wassa soit on perd ou on gagne. Les rouges et blancs ont concédés un seul nul à domicile cette saison aucune équipe n’ a fait mieux .
Aucune équipe n’est restée invincible sur ces terres. Les panthères ont tenu 24 journées avant de craquer contre Kraké,lors de la 25e dans le mythique stade d’Atchoukouma.Un seul déboire donc pour les protégés d’Abattan sur leurs terres. Tout comme Tonnerres, Kraké et le Champion Aspac qui n’ont connu, eux aussi qu’une seule défaite sur leurs installations.
Pour ceux qui des buts, les attaquants le plus timides sont ceux de Tonnerres (8 buts seulement à Bohicon) et Soleil 9 réalisations.

Conclusion

La meilleure équipe à domicile : Aspac ,8 victoires, 4 nuls et une défaites soit 28 points acquis en 13 rencontres. Avec 25 buts marqués pour huit encaissés

La plus mauvaise équipe à domicile : Espoirs 4 victoires ,4 nuls et 6 défaites soit 20 points en 13 matches joués à Savalou. Avec 9 buts marqués pour 14 encaissés

Géraud Viwami

(A venir les stats à domicile les records et les anecdotes de la saison)

Transfert : Du mouvement sur les bancs

Requins : Sorin « j’ai pas rempli ma mission »
Michel Sorin ne sera plus sur le banc des Requins la saison prochaine. Le technicien lui –même à confirmer l’information. Arrivée au terme de son contrat, l’ancien rennais affirmé que « les objectifs de départs n’ont pas été atteint » .Rappelons que les Requins ont fini 6e alors qu’il jouait pour le titre ,Sorin reconnait en toute franchise « j’ai pas rempli ma mission ». Au delà des raisons sportives il évoque également les raisons personnelles. Il souhaiterait rejoindre sa famille restée en France. Les Awissi-Wassa s’activent déjà pour le remplacer. Une certaine rumeur annonce déjà Stephen Keshi, récemment candidat au poste de sélectionneur des Ecureuils. On attend donc le successeur de Sorin

Uss Kraké : Latoundji très proche
La rencontre avec les sages de Porto-Novo n’aura pas servi à grand-chose. Moussa Latoundji ne figurera pas dans le staff des Dragons pour le compte de la saison prochaine. L’USS Kraké très intéressé n’a pas tardé à se manifester, l’ancien lensois aurait même déjà donné son accord aux dirigeants. Il doit parapher dans un futur proche son bail. Rappelons Jacques Roux avait déjà été précédemment nommé manager général du club de la cote Est.

Dragons : Daniel Clausen va signer

A peine, la première saison de la Moovligue1 s’achevé, les Dragons qui ont fini à une décevante 5e place, prépare déjà la saison prochaine. A cet effet c’est un belge qui va prendre les rênes du staff technique des oranges et noirs, il s’agit de Daniel Clausen, grand inconnu du public béninois. Selon nos sources, il rejoindra le Bénin au cours de ce mois-ci pour régler les derniers détails avant la signature officielle.

Géraud Viwami