Le blog de aubay: réaction à la lettre des écureuils

Beaucoup de gens se sont dit déçus. je ne suis pas pyromane pour applaudir les dissolveurs. Je ne suis pas non plus là pour dire que cette lettre des Ecureuils est une chance. Ceux qui ont dissout l’équipe ont foutu le bordel. Mais comme on est dans un pays où l’Etat se réduit à quelques individus parfois intéressés par l’argent. On entend rien. Nada.

Et là, on commençait à se poser des questions. La lettre des Ecureuils est venue pour rappeler même à certaines personnes que l’équipe nationale de football avait été dissoute. Quel pays! Quelle honte! Autant de matières grises pour si peu d’actions. Les Ecureuils ont peut-être cherché le compromis à la limite de la compromission. Mais leur mérite est de ramener à des bases simples un débat envenimé par des dirigeants parfois malhonnêtes dans leur déclaration.

Faut-il blamer les joueurs d’avoir fait cette démarche? Je n’ose pas le leur reprocher. Ils ont posé là un acte qui montre que le patriotisme n’est pas dans les grands discours des hommes politiques, mais dans des actes simples. On est déçus, d’accord, je suis déçu, oui. Mais je n’ai pas un ego aussi surdimensionné que celui de certains dirigeants pour dire que si je ne suis pas de leur avis, cela veut dire que je vais les crucifier. Désolé, je n’y arrive pas. Au-delà nos attentes personnelles, [Lire la suite…..]

Ligue A:Le point de la seizième journée

Ligue A/16e Journée
Kraké garde la tête, Aspac et Buffles à l’affût
A l’issue des sept matchs de la seizième journée qui ont eu lieu ce weekend, Kraké a conservé son fauteuil pendant qu’Aspac et Buffles suivent la tendance. En bas de tableau, Soleil et Avrankou réalisent une bonne performance.

Aspac – Dynamo Abomey 2-0
Fayémi et Bouraima plient l’affaire
En ouverture de cette seizième journée, l’Aspac a accueilli vendredi au stade René Pleven de Cotonou Dynamo Abomey avant-dernier. En première période, Dynamo est bien en place l’Aspac souffre et a du mal à trouver la clé. C’est en seconde période que les poulains d’Alain Gaspoz dirigés à l’occasion par l’adjoint Emile Enassouan vont se réveiller. D’abord à la 57e minute par Kassa qui déborde à gauche et centre à ras de terre au premier poteau pour Bouraima dont la reprise du gauche ne laisse aucune chance à Atindokpo. 1-0.
A la 73e minute, toujours sur le côté gauche, Fayémi élimine facilement Gnanhoui dans la surface de réparation et conclut d’une belle frappe du gauche.2-0.
Les portuaires remportent logiquement une rencontre largement à leur portée. Une victoire qui les propulse à la seconde place au classement. Notons l’exclusion du gardien de but de Dynamo Abomey Atindokpo suite à une faute sur Sewanou hors de la surface de réparation à la 63e.

Mogas –Tonerres 2-2
Guendehou buteur, le doublé pour Wassiou Oladipupo
(Les grands faits)
20’ : coup franc décalé à gauche pour le Mogas 90, Ayayi tire dans la surface, s’ensuit un léger cafouillage dans les six mètres, suffisant pour Guendehou qui catapulte le cuir au fond. 1-0 pour le Mogas.
43’ : deux minutes seulement après son entrée en jeu, l’ex-sociétaire de la Js Pobè Wassiu Oladipupo égalise pour les verts et blancs. Décalé à gauche dans la surface de réparation, il élimine Dossougbété, croise du gauche et trouve le petit filet d’Amoussou. 1-1 coaching payant pour Gomez.
52’ : contre-attaque rapide menée à droite par les joueurs de Bohicon avec Séka à la baguette. Ce dernier élimine d’abord Agbo, enchaîne une course de 50 m avant d’adresser un centre millimétré au second poteau pour Oladipupo qui signe le doublé. 2-1. L’As Tonnerres mène et croient au hold up.
61’ : coup franc décalé à gauche pour les pétroliers, Bachirou tire encore, un cafouillage. Cette fois-ci c’est Ajavon qui marque contre son camp.2-2
Ce nul ne fait l’affaire d’aucune des deux équipes. Les verts de Bohicon quittent le podium pendant que les pétroliers manquent une occasion de recoller au peloton de tête.

Les deux équipes
MOGAS /Amoussou-agbo,dossougbété,menongbé,gahou-tchato,Guendehou(Kocou) agonhossou,d’almeida-zocli(kouassi),ismael(bachirou)
Coach : Eustache D’Almeida
tonnerres
Nato-Ajavon,Acapko,Munlegbe,Adjovi-Kwamé,Getheme,Outarra(Guehi),Séka-Edoh(Oladipupo),Dekpoh
Coach : Wabi Gomez

Les Bonnes affaires du weekend
Kraké mange du Dragons
Les poulains de Jonhnson Ampomah montrent qu’ils ont les moyens de leurs ambitions. Ce dimanche dans le derby de l’Est face au Dragons, les amis de Bangoura Ansoumane se sont imposé par deux à zéro et conservent tranquillement leur fauteuil de leader.

Soleil – Mambas 2-1 : Le doublé salvateur de Bessan
Soleil a enregistré ce dimanche une belle victoire face à Mambas Noirs. Les hommes de Touré Vizir se sont imposés 2-1 grâce à un doublé de leur buteur vedette Jacques Bessan. Les Mambas aussi ont marqué grâce à leur homme providentiel Phillipe Adah mais ce ne sera pas suffisant. Soleil s’offre une bouffée d’oxygène et s’éloigne de la zone rouge.

A Avrankou : Ishola terrasse Dynamo Parakou
Avrankou est décidément dans une spirale positive. Hier suite à leur succès 2-1 grâce à un doublé de Razack Ishola face à Dynamo Parakou, un adversaire direct dans la lutte pour le maintien, Avrankou fait un petit bond loin de la zone rouge pendant que Dynamo-P y reste.

Les Requins se relèvent à Savalou
Les rouges et blancs ont réalisé le minimum en allant s’imposer 1-0 à Savalou face à Espoirs. Une défaite qui n’arrange pas les locaux. L’unique but de la partie porte la griffe de Bézo Yaovi qui rejoint Kotchoni à la tête des buteurs.
Enfin un seul match nul a été enregistré ce weekend dans le derby du septentrion .0-0 entre Panthères et Buffles.
Gérovinho

Le conseil des ministres sollicité pour un accord avec Dussuyer (revu)

 

Un accord attendu, mais qui n’arrive pas à point nommé. 3 semaines sont passées et on attend le conseil des ministres. Le dossier a été porté au conseil des ministres de ce mercredi. Mais l’attente de Dussuyer est longue, tout comme celle de Sorin qui attend une lettre e confirmation du ministère des sports avant de prendre les rênes de la sélection nationale A. Le malaise n’est pas visible, mais réel.

Et pour un ministère des sports dont le premier responsable se disait au courant de la dissolution, on constate que le cas Dussuyer n’était pas prévu. Ce qui confirme bien que les services du ministère des sports et Etienne Kossi le premier n’étaient en réalité pas préparés à gérer ce genre de dossiers.

Ce qui relance le débat sur la tenue au courant ou non de l’autorité de tutelle de la décision de dissolution. Etienne Kossi affirme être au courant, mais les faits semblent attester du contraire.

Si cela avait été bien géré, les services juridiques du Mjsl auraient anticipé et proposé des solutions plutôt que de tourner en rond depuis 3 semaines, et de retarder la mise en train de la sélection nationale locale.

Aubay

3 semaines après la dissolution : les Ecureuils prennent le monde sportif à contrepied

Une démarche patriotique

C’est de Denizli, petite ville turque que nous vient la surprise de la semaine avec cette lettre adressée par une dizaine d’Ecureu

les Ecureuils gardent la tête froide...

ils à la fédération béninoise de football et à la ligue du football professionnel. La lettre envoyée par le capitaine de l’aventure 2010 est le fruit de concertations dans la mesure des accès téléphoniques. Mais le calibre des signataires, tous titulaires durant la Can ne trompe pas sur la volonté de conciliation des Ecureuils dans ce qui semble être un combat inutile et destructeur du football béninois. On comprend aisément cela quand les signataires disent : «Nos familles, nos amis et nos partenaires dans chacun des clubs où nous évoluons auraient souhaité avoir notre son de cloche et des déclarations qui viendraient pour nous défendre. Ceci, vous conviendrez avec nous, serait pour en rajouter à la polémique et creuser une fracture plus profonde. » C’est un sens de responsabilité et de patriotisme sur lequel nous reviendrons.

Aubay

Lire l’intégralité de la lettre

COLLECTIF DES INTERNATIONAUX BENINOIS                                               DENIZLI LE, 23 FEVRIER 2010

« LES ECUREUILS »

AYANT PRIS PART A LA CAN ANGOLA 2010

A

Messieurs les Présidents de la fédération béninoise de football et de La Ligue du football Professionnel

COTONOU

Objet : demande de conciliation

Et d’excuses au peuple béninois

Excellences messieurs les présidents de la fédération béninoise de football et de la ligue du football professionnel, nous venons par la présente démarche vous demander une conciliation et vous présentons toutes nos excuses les plus profondes pour les intérêts supérieurs de notre pays le Bénin. Suite aux différentes concertations que nous avons menées avec vous et en notre sein, nous tenons à exprimer nos regrets quant à l’allure qu’ont pris les événements après la participation à la Can 2010. Nos familles, nos amis et nos partenaires dans chacun des clubs où nous évoluons auraient souhaité avoir notre son de cloche et des déclarations qui viendraient pour nous défendre. Ceci, vous conviendrez avec nous, serait pour en rajouter à la polémique et creuser une fracture plus profonde. Nous avons déploré la désinformation orchestrée dans la presse et qui ne nous a pas facilitée d’abord de nous concerter sereinement en notre sein au plus tôt, tant les blessures étaient ouvertes.

Excellences messieurs les présidents de la fédération béninoise de football et de la ligue du football professionnel, dans notre démarche de conciliation et de sauvegarde des acquis obtenus sur le terrain au prix d’énormes sacrifices, nous tenons à dire que l’argent ne saurait être le moteur de notre engagement pour notre cher pays le Bénin. Quand certains parmi nous débutaient en sélection, les primes étaient de 10.000F Cfa et pourtant, nous jouions. Sans argent, nous viendrons défendre notre drapeau national et la fierté de notre peuple pour qu’avance notre cher et beau pays le Bénin.

Excellences messieurs les présidents de la fédération béninoise de football et de la ligue du football professionnel, l’absence de textes répartissant à l’avance les primes et d’autre part l’absence de règlement intérieur en sélection a mis à mal la cohésion au sein du groupe et à mal les relations avec les autorités. On ne transgresse pas une loi qui n’existe pas. Mais l’absence de loi n’est pas une porte ouverte au non respect envers les autorités.

Excellences messieurs les présidents de la fédération béninoise de football et de la ligue du football professionnel, nous vous présentons nos excuses les plus profondes. Notre génération est la charnière entre les pionniers de 2004 et les consolidateurs du futur. Cette décision que vous avez prise est donc une crise de croissance. Plutôt qu’une occasion de division, cette décision devrait nous amener à réfléchir chacun à notre niveau, à comment structurer la sélection nationale pour aller plus loin.

Excellences messieurs les présidents de la fédération béninoise de football et de la ligue du football professionnel, nous vous réitérons toutes nos excuses pour les personnes qui se sont senties frustrées ou blessées dans leur amour-propre. Notre cher et beau pays le Bénin vaut bien quelques sacrifices. Enfin, nous voudrons croire en votre sens patriotique, votre clémence et votre fair play pour les intérêts supérieurs de notre pays le Bénin.

POUR LE COLLECTIF DES INTERNATIONAUX BENINOIS

« LES ECUREUILS »

AYANT PRIS PART A LA CAN ANGOLA 2010

Ont signé,

CHRYSOSTOME DAMIEN

DJIDONOU YOANN

ADENON KHALED

BOCO ROMUALD

IMOROU EMMANUEL

JOHNSON REDA

SINGBO FÉLICIEN

TCHOMOGO SEIDAH

OGUNBIYI MOURITALA

SESSEGNON STÉPHANE

OMOTOYOSSI RAZAK

POTE MICKAËL

Imorou vers Benfica ?

Prêté au FC Gueugnon (National) par Châteauroux cette saison, le latéral gauche international béninois, Emmanuel Imorou, aurait tapé dans l’oeil du Benfica Lisbonne. Si l’on en croit RMC, le club portugais, actuel leader de son Championnat, et le longiligne joueur de 21 ans seraient déjà tombés d’accord en vue d’un transfert l’été prochain. S’il était confirmé, ce pari d’avenir rappelerait celui réussi en 2008 par le Vitoria Setubal avec Aly Cissokho, également repéré sous le maillot des Forgerons. Sous contrat avec la Berrichonne jusqu’en juin 2011, Imorou faisait partie des 23 Ecureuils retenus pour la CAN Orange 2010.

(footafrica)

Les juniors de Gaspoz ont rendez-vous avec le Burkina

 

Alain Gaspoz et sa sélection ont rendez-vous dimanche 25 juillet avec le Burkina Faso à Cotonou avant un déplacement deux semaines plus tard à Ouagadougou…

Eliminatoires Can Juniors 2011

25 juillet 2010

Bénin – Burkina Faso

8 août

Burkina Faso – Bénin

LES ECUREUILS VONT PARLER CETTE SEMAINE

3 semaines se sont écoulées et au moment où les voix s’élèvent pour savoir ce qu’il en est de leur position officielle après la dissolution, plusieurs Ecureuils réunis dans un collectif dirigé par Damien Chrysostome le capitaine de l’aventure 2010, vont faire parvenir une lettre à la fédération béninoise de football dans les jours à venir.
Message constructif, message de conciliation, ce sont les pistes sur lesquelles nous ont mené nos investigations.

Ecureuils : L’ère Sorin débute mal…

Joueurs non béninois de part leur origine, extirpés, Michel Sorin ne reconnaît pas la liste lue sur des radios. Transmise par la fédération béninoise de football, ce qui devrait être la liste de présélectionnés de Michel Sorin fait déjà l’objet de la première polémique. Une chance qu’il soit provisoire…

Joueurs non béninois de part leur origine, extirpés, Michel Sorin ne reconnaît pas la liste lue sur des radios. Transmise par la fédération béninoise de football, ce qui devrait être la liste de présélectionnés de Michel Sorin fait déjà l’objet de la première polémique. Joint au téléphone par nos confrères de l’Ortb, le technicien français a balayé cette liste du revers de la main. Ce n’est pas la sienne, un point c’est tout.

En outre, Sorin attend toujours d’avoir le précieux document en provenance du ministère des sports qui devrait lui signifier sa nomination…

Le stage prévu pour débuter le 22 février promet des étincelles…

Liste ecu février 2010

du 22 au 25 février les 36 joueurs présélectionnés ci-dessous participeront à un stage au terme duquel seront sélectionnés ceux jugés aptes à défendre les couleurs nationales.

Liste des joueurs présélectionnés équipe Nationale du BENIN du 22 au 25 Février 2010:

(Béninois authentiques)

1 MAKARIMI Ousmane Dragons FC

2 FASSASSI M. Djamal

3 HOUESSOU Cissé Roméo

4 KASSA Koffi Antonin ASPAC

5 FANOU Vincent

6 ALLAGBE Saturnin

7 YOLOU Gérard

8 DURAND ROCK Thuram G. Ayithe Espoir de Savalou

9 AGBOKOU MANDANDA Judicael

10 TCHIBOZO Eric Tonnerre de Bohicon

11 AKAKPO Comlanvi

12 SUANON Abdel Fadel Mogas 90

13 DOSSOU GBETE Lunel Abdoulaye Bim

14 KOTCHONI Akande Christian Requins FC

15 TITO Ronald Kelly

16 ABDOULAYE Ouzérou Buffles FC

17 ABOUBAKARI Ousmane

18 TRAORE Moussoulimi M.Hai Panthères de Djougou

19 SALIFOU Kpema Lakibou

20 ALLA Ludovic Carlos Mambas noirs

21 SOSSA Garel USS Kraké

22 BESSAN Jacques Soleil FC

23 Karim Niger

Liste des joueurs présélectionnés en équipe Nationale du BENIN du 22 au 25 Février 2010:

1 MAKARIMI Ousmane Dragons FC

2 FASSASSI M. Djamal

*3 SANTOU Benoît Aimé

4 HOUESSOU Cissé Roméo

*5 HASSANA Sako Mohamed ASPAC

6 KASSA Koffi Antonin

7 FANOU Vincent

8 ALLAGBE Saturnin

9 YOLOU Gérard

10 DURAND ROCK Thuram G. Ayithe Espoir de Savalou

11 AGBOKOU MANDANDA Judicael

*12 ADJAVON Jules Tonnerre de Bohicon

13 TCHIBOZO Eric

*14 NATO Isaac Ado

15 AKAKPO Comlanvi

*16 LUIZAN Getheme

17 SUANON Abdel Fadel Mogas 90

*18 AGONHOSSOU Louis Ireke

19 DOSSOU GBETE Lunel Abdoulaye Bim

*20 EMMANUEL Joseph Avrankou O.

*21 OGOUNIYI Rachidi Akanda

*22 BEZO Yaovi Agounyo Requins

23 KOTCHONI Akande Christian

24 TITO Ronald Kelly

25 ABDOULAYE Ouzérou Buffles FC

26 ABOUBAKARI Ousmane

*27 NATABI Traoré

*28 M’VONDO Noel Junior

*29 GNOFAM Wagbe

30 TRAORE Moussoulimi M.Hai Panthères de Djougou

31 SALIFOU Kpema Lakibou

32 ALLA Ludovic Carlos Mambas noirs

*33 KIDO Emmaneul

34 SOSSA Garel USS Kraké

35 BESSAN Jacques Soleil FC

36 Karim Niger

* : Joueurs béninois d’origine étrangère

Turquie – D1 – 22e journée / Chrysostome buteur, Denizli signe son 2e succès !

Quand ça débloque, ça débloque ! Denizli après sa première victoire le week-end précédent, s’est offert dimanche une belle victoire 2-0 en déplacement sur le terrain de Diyarbakirspor.

Quand ça débloque, ça débloque ! Denizli après sa première victoire le week-end précédent, s’est offert dimanche une belle victoire 2-0 en déplacement sur le terrain de Diyarbakirspor. Il a fallu attendre le seconde période et l’ouverture de la marque par le défenseur béninois Damien Chrysostome (0-1 ; 49e). En fin de match, le guinéen Youla va porter la note à 2-0 pour Denizli (80e) qui s’offre ainsi sa deuxième victoire consécutive de la saison en 22 journées. Denizli reste 17e au classement. Précisons que Damien Chrysostome inscrivait hier son 2e but de la saison.

Aubay

Les buts 0 – 1 49′ D. Chrysostome 0 – 2 80′ S. Youla

Ligue A/ 15E Journée : Mambas noirs – Panthères 1-1 ; Samadou répond à Adah

En  ouverture de la quinzième journée de la ligue A, Mambas Noirs a accueilli au stade de l’amitié de Kouhounou, les panthères de Djougou. Ces deus équipes de milieu de tableau ont présenté  un niveau de  jeu en dessous de la moyenne. Le match   s’est soldé par un nul d’un but partout.

Géraud Viwami (Coll.)

Les buts

11e Ouverture du score pour Mambas Noirs

Abalo Razack décalé à droite centre au second poteau pour Adah qui reprend à la retombée  du gauche et trouve le petit  filet opposé de Souradjou. 1-0 

36’ égalisation des Panthères 

Samadou décalé à droite dans la surface il se mélange un peu les pinceaux mais conclut d’un tir puissant à ras de terre dans l’angle fermé d’Alla. 1-1   

Le jeu  de Panthères

Ils ont évolué dans un 4-4-2 « carré ». Les poulains d’Abattan ont un bloc équipe trop lourd qui a beaucoup de mal à jouer en mouvement. L’animation dans l’entrejeu est bâclée par Ai Traoré et Adamou trop limité techniquement. Les attaquants aussi étaient trop timide .Bref le match nul est logique vu le jeu présenté  par les deux équipes.

Le jeu de Mambas Noirs

Haruna Yusif a inculqué une nouvelle philosophie de jeu à ses poulains cela s’est ressentis  dès les premières minutes avec une volonté de faire le jeu du coté des jaunes et noirs. Dans un  4-4-2 en losange avec Kido Emmanuel en bon meneur de jeu  les Mambas ont maitrisé le milieu de terrain notamment en  première période. En attaque Adah  est devenu le véritable point d’appui depuis le départ de Bessan.Il a d’ailleurs confirmé son statut en ouvrant le score.  

Composition 

Arbitre : B. Egounléti

Mambas Noirs 

Alla-abiodoun, quenum, agboessi, soglogbé-razack, oshomah, sanni, kido-egouatou, adah.

Coach : yusif haruna 

Panthères

Souradjou-barana,salifou,hamidou,karimou-ai traoré,gafarou,samadou ,adamou(latif 45’)-arouna(séfoulaye 52’),adjabarou

Coach : Antoine Abattan

Qualifications – Can 2012 / Bénin – Burundi, le 5 septembre

Côte d’Ivoire, Rwanda, Burundi, Bénin. Le groupeH offre aux Ecureuils un terrain glisant sur la route de Gabon / Guinée Equatoriale 2012.

premier acte : Bénin – Burundi le 05 septembre à Cotonou

le calendrier complet

http://fr.cafonline.com/userfiles/file/2012CANfixtures.pdf

Ci-dessous l’agenda des échéances prochaines pour les différentes sélections des écureuils. Il est également désormais disponible dans le menu “Agenda en haut de page”.

Les Requins humiliés 0-4 par le Mogas

Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

 

L’expulsion de Shakirou Abikoyé (4e) auteur d’un coup sur Iréké a entraîné les joueurs de Michel Sorin dans une spirale négative. Bébila Loko va concrétiser la dominatin du Mogas par une frappe des 20 mètres qui fini dans les filets des Requins (0-1 ; 12e).

le derby est tendu et c’est dans ce climat que Franck Ayayi qui finalement n’a pas fait un grand match, va expédier un lob des 40 mètres dans les filets des Requins, en profitant d’une erreur de jugement du gardien Antonin Ndukoyé. (0-2 ; 15e)

Les Requins réagissent par deux coups francs, mais Valère Amoussou et sa défense répondent présents. Iréké va offrir au Mogas plusieurs incursions, mais le match va s’équilibrer dans le dernier quart d’heure de la première période. Dans la foulée, Kotchoni centre pour Bézo qui remise sur Aly dont la frappe est puissante mais non cadrée (41e). Iréké va provoquer et obtenir un coup franck des 25 mètres qi ne donnera pas grand-chose.

les Requins s’écroulent

Avec une organisation défensive très discutable et un manque d’envie, les Requins malgré l’expulsion de Bébila (deuxième carton jaune – 62e) sont plutôt timides.

Réduit à 10 tout comme son adversaire, le Mogas va trouver les ressources avec Iréké qui part en dribble avant de glisser plein axe pour Djibril Bachirou entré en cours de partie. Le premier défenseur est effacé et ala frappe de l’ataquant du Mogas échoue sur les genous de Ndukoyé qui est lobé. Il court derrière le ballon, désespérément. C’est au fond. (0-3 ; 66e) Le Mogas tient sa revanche et ne va pas s’en arrêter là. Iréké dans les 6m seul face à Ndukoyé cadre mollement (75e). Les Requins vont tenter de sauver la face avec une lourde frappe de Odoun Ifa qui trouve la transversale! (83e).

Mais Iréké et sa bande reviennent à la charge. La passe de ce dernier est pour Judicaël Kouassi qui efface Ndukoyé mais la défense sauve sur la ligne. Iréké sort entre-temps pour un standing ovation mérité. Le Mogas ne s’arrête pas là. Bachirou buteur va se muer en passeur. Après une belle accélération à droite, il glisse pour Judicaël Kouassi qui bat du gauche Ndukoyé et humilie pour de bon les Requins de Sorin (0-4 ; 90+5)

Requins – Mogas 4-0

Arbitre :Alban Zodéhoungan

Composition 

Amoussou-agbo,dossougbété,menongbé,gahou-tchato,loko (R ),agonhossou(kocou 91’),d’almeida-zocli(kouassi 79’),ismael(bachirou 52’) 

Coach : Akélé Stanislas

Requins

Ndukowé-noumon,quenum,Ali,Kadé-odoun-ifa(do régo 83’ ),traoré,abikoyè,tito(soumaila 77’)-kotchoni(fashanon63’’),bézo .

Coach : M. Sorin

Enfin, le taureau se réveille

Il aura fallu attendre la 25ième journée pour voir enfin Omotoyossi justifier son statut d’attaquant au sein de la formation messine. Metz s’impose ce soir en déplacement à Dijon grâce à l’unique but de la rencontre de Omogoal…

Il aura fallu attendre la 25ième journée pour voir enfin Omotoyossi justifier son statut d’attaquant au sein de la formation messine. Metz s’impose ce soir en déplacement à Dijon grâce à l’unique but de la rencontre de Omogoal, qui doit son entrée en jeu au forfait très tôt de Jeremy Pied, touché dans un duel. Razack profitera d’un service de Cheikh Gueye pour se retourner et placer une lourde frappe du pied gauche à ras de terre à la 30ième minute (voir vidéo ci-après). Ce but intervient à un moment crucial pour lui, qui depuis l’arrivée de Wiltord joue plutôt les second rôles. Même si ce soir il n’a pas été très brillant(assez dribbleur mais trop individualiste sur les bons coups) dans certains de ces choix et ces glissades, ce but lui fera beaucoup de bien, et par dessus tout Metz sera revenu d’un déplacement avec trois points, soit en tout 7 sur 9 possible au cours des trois dernières sorties. Belle série!!!

Si pour les grenats et Omotoyossi il fait bon être sur le podium de la ligue 2, Adénon et les siens continuent leur descente, et s’isolent en queue de train. Bastia en bonne lanterne rouge va de plus en plus mal après la défaite ce soir 3-1 face à Nantes.

Résumé du match Dijon – Metz

Ligue2 – 25ème Journée, Guingamp, Bastia même combat

 

 

A Nantes, Bastia (dernier) va tenter de garder son rythme. Après avoir engrangé 4 points sur 6 possibles, Adénon et les siens espèrent maintenir le cap.

Plus haut dans la zone rouge, Guingamp dans le derby breton face à Brest joue déjà gros. Ogunbiyi et les rouges et noirs devront se relever dimanche…

Beaucoup plus haut, Metz est dans son combat de montée, emmené par le “pappy” fringant Wiltord devra défier Dijon vendredi soir. Quant au Béninois Omotoyossi, son premier but est toujours attendu…

Vendredi 19 février 2010   

20:00 FC Nantes     SC Bastia

20:30 Dijon FCO     FC Metz

Dimanche 21 février 2010   

 15:00 EA Guingamp     Stade Brestois

Bénin / Ligue1 : Requins – Mogas, chaud derby

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite .

Bénin / Ligue A /15e journée 

Requins (4e) – Mogas (9e

Le plus chaud derby de Cotonou

Les awissi-Wassa visent haut dans la ligue A  prendre des points face à des adversaires directs comme le Mogas 90 est une priorité. Les hommes de Michel Sorin sont dans une bonne spirale de trois matchs sans défaite.Pas la peine de rappeler la triste série des pétroliers  en manque cruel de points .Eustache d’Almeida tant à domicile qu’à l’extérieur  n’arrivent plus à trouver les cartes pour  faire la différence. C’est un duel attendu par le public cotonois. Les Requins  ont besoin des trois points pour rêver de la première place pendant qu’une victoire permettrait aux pétroliers de souffler. Le jeu sera-t- il à la hauteur de l’enjeu ? Réponse ce dimanche au stade de l’Amitié de Kouhounou 

Série en cours : Requins : N D V V N / Mogas 90 : N D D N N

Aller : Mogas –Requins  0-1 

Joueurs à suivre : Bézo Y. (att/Requins)  ,Suanon F.(att/Mogas)

Buffles (1er)  –Avrankou (12e)

Le duel des extrêmes 

En pole position avec une longueur d’avance sur leur dauphin. Les Buffles ont la pression s’ils veulent conserver le fauteuil  face à un adversaire moins costaud qui lutte pour le maintien .Avrankou s’est offert un bol d’air en battant les panthères dimanche dernier mais les poulains d’Ousmane Keita vont jouer le nul en territoire septentrionale. La clique à Natabi Traoré est dans l’obligation d’empocher le gain de la partie pour conserver sa position. Soulignons qu’en cas  de mauvais résultats Avrankou pourrait retrouver la zone rouge. Le stade municipal de Parakou  accueillera donc un duel très chaud.

 Série en cours : Buffles : V D D V N/ Avrankou : N V N D  V

Aller : Avrankou-Buffles 1-1 

Joueurs à suivre : Natabi Traoré (att/Buffles), Razack Ishola (mil/Avrankou)

Dynamo Abomey(13e)  –Uss Kraké  (2e

Hold up en vue pour Kraké ?  

Dauphin à un point du leader, l’Uss Kraké  à un coup sérieux à jouer en cas de succès  ce samedi  à Abomey. Les amis de Julius Boyè affronteront une équipe de Dynamo d’Abomey très mal-en-point, actuel avant-dernier malgré quelques signaux positifs dans le jeu la bande à Akoha Aimé manque encore de maturité pour bousculer les grands dans cette ligue A.A deux points du premier non-relégable et à un seul point de la lanterne rouge les poulains de Djamel Kabour n’ont vraiment pas le choix. Kraké est logiquement favori mais rien n’est jouer d’avance. 

Série en cours : Dynamo Abomey : D N N N D/ USS Kraké: N V N D N

Aller : Uss Kraké – Dynamo Ab. 0-0

Joueurs à suivre : J.P Anato (mil/Espoirs), S. Loba (att/Kraké)

Mambas Noirs (5e)  – Panthères  (7e) 

Mambas face au défi Panthères

Après sept rencontres sans défaite, la belle série d’invincibilité  des Panthères de Djougou a pris fin le weekend dernier à Avrankou. Mais la nouvelle étoile montante du septentrion a peut –être pris un coup mais n’a pas perdu son fond de jeu mis en place par Abattan  .Ce samedi en ouverture de la deuxième journée  de la  phase ils se déplacent au  stade de l’Amitié de Kouhounou pour  défier une équipe de  Mambas Noirs bien campé en milieu de tableau. Les jaunes et noirs de Cotonou n’affichent  pas une grand qualité de jeu mais savent prendre des points. C’est l’une des qualités principales des poulains de Yusif Arouna, mais les rouges blancs de Djougou n’ont  perdu aucune rencontre sur le pelouse de Kouhounou cette saison .Les mambas sont prévenus, les coéquipiers de Zacharie Séfoulaye  vont-ils renouer avec le succès ?    

Série en cours : Mambas Noirs : V V V N N /Panthères : N V N N D

Aller : Panthères –Mambas Noirs  0-0

Joueurs à suivre : P. Adah (att /Mambas N.) , M.Ouédénou (att/Panthères)

Dragons (7e)  – Soleil (11e

Une première à domicile pour Fofana ? 

Il a pris les commandes de l’équipe depuis décembre2009, mais Sékou Fofana n’a pas encore  offert une victoire au public du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les vingt dernières minutes livrées face à l’Aspac dimanche ont une fois encore prouvé que les oranges et noirs ont des capacités mais  parfois du mal à s’exprimer. Quand  à Soleil le temps n’est pas au repos, les protégés de Ganiou Salami ont urgemment besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge. Il pourrait se contenter d’un nul. Mais la qualité de jeu de ces derniers n’est pas  la meilleure, les oranges bénéficiant des retours de Fassassi et Coreia  pourront peut-être rêver d’une première à Porto-Novo  sous l’ère Fofana ?

Série en cours : Dragons : N N V N N/ Soleil: D V D D V

Aller : Soleil-Dragons 0-3 

Joueurs à suivre : Ousmane Makarimi (mil /Dragons), Bessan J.(att/Soleil)

Tonnerres (3e)  –Dynamo Parakou (14e

Et si Dynamo créait la surprise ?

Sur le papier cette rencontre qui aura lieu dimanche prochain au stade Paulin Tomanaga de Bohicon semble déséquilibré. Les verts de Wabi Gomez en panne de succès malgré le retour de Séka, partent logiquement avec la faveur des pronostics mais ne devraient pas vite se rejouir.Car les parakois sortent petit-à petit la tête de l’eau en pointant désormais  à deux points du premier non rélegable.Avec les avancées notées dans le jeu Dynamo peut rêver au moins du nul encore que l’As Tonnerres n’est pas une référence à domicile. Il y peut-être un bon coup à jouer.  

Série en cours : Tonnerres : V D D N N / Dynamo Parakou: D D D V N

Aller : Dynamo Parakou –Tonnerres  0-1

Joueurs à suivre : Kuami Dekpoh  (att/Tonnerres)

Espoirs (8e) –Aspac (6e)  

Le piège savalois 

C’est un match à double en jeu pour les deux équipes. D’abord deux points les  séparent ce qui  veut dire qu’en cas de succès  les savalois pourraient passer devant les amis de Fanou Vincent .Le faux pas est donc interdit pour portuaires qui pourraient tutoyer le trio de tete en cas de succès. Seul bémol l’Aspac  n’engranger que cinq point en sept  déplacements cette saison. Ce voyage s’annonce périlleux car les  verts de Savalou n’ont pas chuté depuis quatre  rencontres. Les protégés de Gaspoz devront faire attention au piège des collines. 

Série en cours : Espoirs : N D V V N / Aspac : N V V D N 

Aller : Aspac-Espoirs 3-0

Joueurs  à suivre : Gbègan Kévin (att/Espoirs) ,Sewanou Yacinthe (att/Aspac)

Aubay et Géraud Viwami (coll.)

Dissolution, sanctions , que faut-il faire ? Compromis ou comprimissions ?

mais la fracture aujourd’hui semble grande entre les Ecureuils et les dirigeants qui sont allés bien loin dans les déclarations, les révélations et avec les rumeurs agitées par supporters ou médias interposés.

Le public sportif béninois attend toujours d'être fixé

Un deal est possible dans un pays aussi petit que le Bénin où persone finalement ne saurait imposer quelque chose d’arbitraire aux autres.

mais la fracture aujourd’hui semble grande entre les Ecureuils et les dirigeants qui sont allés bien loin dans les déclarations, les révélations et avec les rumeurs agitées par supporters ou médias interposés.

Les joueurs sont-ils prêts à revenir ?

La réponse pourait être un oui complexe. Au nom du maillot jaune et de leur amour pour le foot, les grands matche sinternationaux, c’est évident; mais à quel prix ?

Il va falloir enfin construire quelque chose sur lequel tout le monde peut s’appuyer.

les dirigeants vont-ils pour autant changer leurs pratiques d’antan?

Rien n’est moins sûr.

si Les ecureuils acceptent revenir en présentant des excuses publiques pour des fautes pas forcément commises, c’est qu’ils auraient fait un grand pas, et ainsi résolu la crise par une démarche d’humilité. Ce serait quand même u risque de compromission plutôt qu’on compromis. car certains parmi eux pourraient ne plus revenir, car déjà “blacklisté” (?)

Le drapeau vaut bien cela me dira-t-on.

Mais la fédération qui s’est souvent compromise par certaines pratiques devra s’attendre à un retour du baton quelqu’il soit, à n’importe quel moment.

Ces Ecureuils-là vont mûrir et viendront balayer la maison. C’est d’une évidence inévitable.

acte1 samedi prochain 20 février on connaîtra les prochains adversaires des éliminatoires. la semaine prochaine on devrait connaître la position officielle d’un grand nombre d’Ecureuils. ce sera l’acte2.

l’histoire ne fait que commencer…

Omotoyossi réagit à la dissolution

 Suite à la décision de la Fédération béninoise de football, prise le 5 février dernier, de dissoudre la sélection nationale, l’attaquant Razak Omotoyossi a décidé de répliquer. Dans un entretien accordé à la BBC, il affirme que « la vérité, c’est que les joueurs se battaient pour leurs droits. Ils n’obtenaient pas leurs maillots au moment où ils en avaient besoin, les maillots n’étaient pas terminés et ils portaient les mauvais numéros ».

D’après Omotoyossi, les indemnités et les bonus n’étaient pas non plus versés à temps, ce qui le pousse à se questionner : « est-ce que la fédération se discipline elle-même ? »

(Rfi)

Ministère des sports : Les discussions toujours en cours pour fixer Dussuyer sur son sort

Va-t-il partir ou rester travailler dans un autre cadre au Bénin ? C’est la question qui agite aujourd’hui le monde du football. Après la nomination des intérimaires (Sorin, Bernain et Martin), le désormais ex-sélectionneur des Ecureuils a rencontré hier lundi pour une 2e fois les autorités béninoises afin d’être fixé sur son sort.

Si le principe d’un versement régulier de ses salaires jusqu’en juin est acquis, il reste à savoir si le technicien français va quitter le Bénin et attendre tranquillement juin pour travailler ailleurs. En attendant d’avoir des offres, Dussuyer pourrait bien accepter de servir autrement le Bénin, le temps que son contrat arrive à expiration.

Mais que va-t-on faire de lui ? Les éminences grises du ministère des sports devront faire des propositions concrètes d’une part, et intellectuellement épanouissantes d’autre part.

Le Bénin tout compte fait, n’est toujours pas sorti de cette galère créée par la dissolution.

Aubay

Les Ecureuils se concertent pour une déclaration commune

Les Ecureuils, 2 semaines après la dissolution prononcée par la fédération béninoise de football, et les diverses interventions et rumeurs s’apprêtent à réagir, sous la conduite du capitaine Damien Chrysostome. Ce dernier, selon nos sources, a multiplié les contacts ces derniers jours pour concilier les positions. L’objectif est de faire parvenir aux acteurs, un message « constructif », selon les mêmes sources. Cette réaction officielle des « radiés » de 2010 est attendue dans la semaine en cours ou en début de semaine prochaine.

Mais pendant que les rumeurs et autre campagne de désinformation prennent le pas sur un vrai débat de fond, on se demande jusqu’où iront les Ecureuils.

Vont-ils s’excuser publiquement ? Vont-ils dénoncer des choses ? Les interrogations restent entières et l’attente va grandissante dans les milieux sportifs béninois et aussi internationaux.

Aubay