« Les problèmes de primes sont du passé ! »

les bonnes nouvelles sont légions dans l’antre des Ecureuils ce jeudi à la veille de leur départ.

Chrysostome : Plus de peur que de mal. Quand il est sorti hier, on a eu peur pour le solide capitaine des Ecureuils. Son choc à la tête n’est qu’un mauvais souvenir. C’est déjà du passé. Et ce matin la preuve en a été donnée à la présidence de la République quand Damien Chrysostome a pris des mains de Boni Yayi le drapeau béninois.

Le bonus présidentiel

Chrysostome et ses coéquipiers, en prenant le drapeau national ont aussi pris la bénédiction et les millions présidentiels ce matin. on parle de 2 millionsCfa (3000 euros) chacun.

Le second tour : plus de 30.000 euros (20 millions) par joueur

en cas de passage au second tour, chaque Ecureuils empochera la somme de 20 millions de francs Cfa au lieu de 10 millions initialement prévus.

c’est ce qui ressort des dernières négociations faites entre dirigeants et joueurs.

ceci vient désarmorcer la crise autour de la prime de participation qui s’élève finalement à 8 millions (13 mille euros) de farcs cfa au lieu des 13 millions (20.000 euros) exigées au départ par les joueurs.

Au lendemain donc de leur test-match convaincant face à la Libye, c’est donc une plue de bonnes nouvelles qui accompagnent les Ecureuils.

Auteur : Rolland

journaliste sportif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *