Dussuyer ” je garde le suspense jusqu’au dimanche….au cas où il y aurait des blessures”

Le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer que nous venons de joindre a décidé de garder sa liste jusqu’au dimanche afin de maintenir tout le groupe dans la pression et surtout éviter une démobilisation de deux joueurs recalés ui pourraient en cas de blessures, disputer finalement la CAn.
il va falloir attendre, je suis comme vous….impatient!
Rappelons que le 31 décembre à minuit est le délai officiel prévu par la Caf pour avoir les listes de chacun des 16 pays. La liste du Bénin est en voie de transmission depuis quelques heures.
bonne année 2010

Adversaire du Bénin, l’Egypte sans 3 cadres

L’egypte a sa liste. ce sera sans zaki, aboutreika, et mido les deuxpremiers cités étant blessés. le cas aboutreika est un coup dur pour une équipe égyptienne, mais surtout un football égyptien qui lui doit beaucoup surtout en 2008 où l’Egypte a tout remporté.

La liste de l’Egypte : Al-Hadari, Al-Sayed, Aboul-Saoud – Saied, Gomaa, Fathallah, Salem, Al-Saqqa, Moawad, Abdul-Shafi, Al-Muhammadi, Fathi – Hassan, Abd Rabou, Tawfiq, Ghali, Nagui, Shikabala – Eid, Motaeb ,Raouf, Hamdi, Zidan.

Nos voeux pour l’année 2010

Salut à tous.

Un site web digne du nom, qui traite de l’actualité du foot et qui fait référence au Bénin!! Vous en avez rêvé? Et bien nous l’avons fait. bjfoot.com relève le défi du suivi au quotidien de l’actualité du football au Bénin, des talents qui ne cessent d’éclore dans le championnat au local, aux professionnels qui évoluent au haut niveau, que ce soit en textes, en images ou en vidéos.

A peine mis en ligne, en début de semaine, vous avez été nombreux à prendre d’assaut le site, assoiffés de news sur le football au Bénin, passion qui nous anime tous. Nous ne pouvons que vous en remercier, et vous encourager à nous supporter dans cette démarche.

Nous avons apprécié, et tenu compte de vos commentaires, que ce soit au niveau des articles, du sondage, ou de la shoutbox. Votre dynamisme nous motive à faire mieux, et à nous incite à ne point vous décevoir.

Pour finir, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2010, et que tous vos voeux les plus chers se réalisent. Que vive le foot, que vive le Bénin, et bonne chance aux écureuils à la CAN!

Nigeria, la vie à 24…Le Bénin retient son souffle

 

Shuaibu amodu a retenu 24 d’une pré-liste de 32 au départ. plus que qulques heures pour retenir les 23, tout comme le Bénin. La pression monte…

 

Goalkeepers: Vincent Enyeama, Bamidele Aiyenugba, Austin Ejide

Defenders: Joseph Yobo, Danny Shittu, Obinna Nwaneri, Taye Taiwo, Elderson Echiejile, Yusuf Mohammed, Chidi Odiah, Onyekachi Apam

Midfielders: Nwankwo Kanu, Mikel Obi, Dickson Etuhu, Sani Kaita, Yusuf Ayila, Oluwaseyi Olofinjana, Kalu Uche

Strikers: Yakubu Aiyegbeni, Osaze Odemwingie, Michael Eneramo, Obinna Nsofor, Obafemi Martins, Chinedu Obasi

PROGRAMME DES PREPARATIFS CAN ANGOLA 2010

Avant d’affronter l’équipe nationale de la Lybie, le Bénin se frottera à Lomé au Liberty Professionals FC, un club ghanéen de football basé à Accra, par lequel sont passés les internationaux ghanéens tels que Michael Essien, Sulley Ali Muntari, Derek Boateng, Asamoah Gyan.

    3 adversaires, 3 finales, 3 styles différents : la clé, c’est Sessègnon

    La coupe des nations ne vient que chaque deux ans. Et cette fois-ci, le tourisme habituel semble révolu. Le Bénin va disputer 3 matches, 3 finales en réalité pour s’offrir un second tour tant désiré. Ce n’est pas simple d’être Dussuyer aujourd’hui. Mais il va falloir oser lutter et oser vaincre. A chaque suffira sa vérité. Il faudrait arrêter de se voiler la face. Ogunbiyi est notre chirurgien, Sessègnon est notre fusil d’assaut laser. Les deux sont complémentaires. Le parisien est capable d’évoluer dans toutes les positions offensives pour soutenir un ou des attaquants. On a vu la France de 2000 et celle de 2006 ne respirer que par Zidane. Quand on a un joyau, il faut en tirer le meilleur prix.

    A chaque match, il devrait avoir un registre différent adapté à l’adversaire. Michel Dussuyer va devoir se pencher sur la question et essayer des options sans rompre l’équilibre offensif et défensif de son équipe. Nous n’allons pas évoquer des détails ici.

    Quand vous jouez contre le Mozambique, vous pouvez bien vous permettre d’utiliser Sessègnon en meneur de jeu pour battre l’adversaire sur son propre terrain : le jeu court. Face un adversaire comme le Nigeria, vous avez également la possibilité d’utiliser Sessègnon juste dans le dos de l’avant-centre, pour gêner la défense plate nigériane. Et aussi obliger ce grand adversaire à surveiller ses arrières. Vous avez également la possibilité de le positionner en milieu axial relayeur et le fixer sur un joueur comme Mikel Obi. Les deux sont puissants et techniques. Ça tombe bien ! A la différence que Sessègnon peut partir plus vite, et même très vite balle au pied dans l’axe adverse et causer des dégâts.

    Ces simulations pour montrer que le Bénin dans une compétition comme celle qui vient, dispose d’atouts non négligeables. Des joueurs comme Sessègnon savent qu’une belle Can peut conforter un futur employeur dans son choix.

    Beaucoup de choses dépendront de la capacité du sélectionneur à élever à nouveau le niveau du débat tactique. Il en est fort capable.
    Aubay

    Zone technique / Dussuyer et les options offensives

    Michel Dussuyer a convoqué Bézo Yaovi en dernier recours après la défection de Jonathan Tinhan. Ceci a montré que le sélectionneur a tenu compte de la rareté des avants-centres dans son groupe. Mais la vraie carte pourrait être Sessègnon et ses différents positionnements en fonction des adversaires.

    Aubay

    Ils sont donc désormais 3. Omotoyossi, Aoudou et Bézo. Le Bénin, calculateur et parfois minimaliste lors des éliminatoires, Continuer la lecture de « Zone technique / Dussuyer et les options offensives »

    Les Ecureuils prêts à 90% selon le président de la fédération

    Le stage des Ecureuils du Bénin débute mardi matinLe président de la Fédération Béninoise de Football, Moucharaf Anjorin et le sélectionneur des écureuils, Michel Dussuyer ont conjointement animé à la mi-journée au siège de la Fédération à Porto-Novo une conférence de presse pour faire  le point final du niveau de la préparation de l’équipe Béninoise. Il y avait également aux côtés du président de la FBF et de l’entraineur et le Directeur technique national, César Dagba. Cette sortie médiatique vise essentiellement à mettre en confiance non seulement les joueurs, mais aux aussi le peuple béninois en une possible qualification à la seconde phase des écureuils à la CAN. Tout semble aujourd’hui avoir été mis en place pour permettre une meilleure participation de l’équipe. Les questions récurrentes des primes ont été réglées. Mais les joueurs ont exigé le paiement d’une nouvelle prime  Continuer la lecture de « Les Ecureuils prêts à 90% selon le président de la fédération »

    Bénin – Libye le 6 janvier à Cotonou

    Les Ecureuils du Bénin auront une seule sélection nationale au programme de leur préparation : La Libye. ce sera le 6 janvier à Cotonou devant leur public.

    Amodu : « Le calendrier de la Can ne nous arrange pas en Afrique »

    « Le calendrier de la Can ne nous arrange pas en Afrique », a déclaré en substance le sélectionneur Amodu. Selon les textes de la Fifa, le délai de mise à disposition des joueurs est de 14 jours. Mais dans la réalité, ceci revient à 10 jours, surtout pour les internationaux africains évoluant en Premier League anglaise. « La Caf devrait se pencher sur la question afin de nous donner plus de deux semaines pour nous préparer car la situation actuelle nous met en difficulté.» Malgré ces difficultés, Shuaibu Amodu souligne que le Nigeria peut remporter le trophée. «Nous le pouvons. Tous les coaches viennent à la compétition avec cette ambition. J’ai fixé la demi-finale comme objectif, mais je ne m’arrêterai pas là. Nous devons faire de notre mieux pour ramener la coupe au Nigeria.» « La can est une prélude à ce que sera la coupe du monde. Beaucoup de gens disent que mon sort dépendra de l’issue de la Can, mais je n’y pense même pas.» Au sujet de son groupe, Amodu confie que “Adeleye et Apam pourraient débuter la competition dans l’axe centrale de la defense si YObo n’était pas complètement rétabli.”

    source kickoff, traduit par Aubay

    Le Nigeria très large dans sa liste…

    shuaibu amodu
    shuaibu amodu, le sélectionneur du Nigeria pas tout à fait serein...

    La liste des 32 joueurs

    Gardiens de but : Vincent Enyeama, Bamidele Aiyenugba, Austin Ejide, Greg Etafia, Bassey Akpan

    Défenseurs : Taye Taiwo, Joseph Yobo, Elderson Echiejile, Ayodele Adeleye, Danny Shittu, Obinna Nwaneri, Onyekachi Apam, Chidi Odiah, Chibuzor Okonkwo, Yusuf Mohammed, Olubayo Adefemi

    Milieux de terrain : Dickson Etuhu, Sani Kaita, Bartholomew Ibenegbu, Oluwaseyi Olofinjana, Mikel Obi, Nwankwo Kanu, Yusuf Ayila, Kalu Uche, Olufemi Ajilore

    Attaquants: Osaze Odemwingie, Obafemi Martins, Chinedu Obasi, Michael Eneramo, Joseph Akpala, Yakubu Aiyegbeni, Obinna Nsofor

    Le renfort : BEZO YAOVI, appelé en toute logique

    bezo yaoviTinhan s’étant désisté, c’est le buteur Bezo Yaovi des Requins qui a été rappelé. Le buteur des Requins a montré de réelles qualités dans la ligue1 profesionnelle et c’est donc logiquement qu’il est rappelé. Il est attendu dans les minutes qui viennent au campement des Ecureuils au Sun Beach Hôtel.

    Les requins, sur le fil face à Aspac 1-1

    Bezo Yaovi qui figurait pourtant sur la feuille de match. Son carton jaune dont il a écopé face aux Dragons le week-end précédent, cumulé avec les précédents l’obligeait à perdre un match.

    requins de l'atlantiqueFace à l’Aspac 1-1 Les Requins reviennent de loin… La première information de ce match est la mise à l’écart à la dernière seconde, de Bezo Yaovi qui figurait pourtant sur la feuille de match. Son carton jaune dont il a écopé face aux Dragons le week-end précédent, cumulé avec les précédents l’obligeait à perdre un match. Les requis devront faire sans leur inspirateur de la saison.
    Dès la première minute, C’est l’Aspac qui s’illustre avec Lazadi qui lobe Houngbèmè. Noumon va dégager son camp, sous la pression de l’attaque adverse.
    12e Bouraïma Moukaïla seul au second poteau hérite d’un centre et frappe au-dessus.
    16e L’Aspac met la pression et sur une belle combinaison, Sèwanou renverse le jeu dans l’axe de la défense des Requins dont la défense est contrainte à la faute. Monsieur Adadja accorde un penalty logique. Sèwanou bat Houngbèmè Continuer la lecture de « Les requins, sur le fil face à Aspac 1-1 »

    bénin/ ligue1- 10e journée, le tour d’horizon

    Espoirs – USS Kraké  1- 1

    Espoir en panne de succès

    Espoir de Savalou a accueilli ce dimanche sur ces terres l’USS Kraké .Les protégés de ¨Patrice Lair  avait à cœur de d’offrir un premier succès à leur coach mais la réalité sera autre sur le terrain. Les locaux seront même mis en difficulté après l’ouverture du score de Nanapéré.Mais les coéquipiers de Paul Degnidé vont réussir à rétablir la parité. Le match va s’achever sur ce score nul.Kraké manque l’occasion de recoller au duo de tête pendant qu’Espoir reste à quatre points du premier relégable.

    Dragons – Avrankou  1- 0

    Service minimum pour les oranges et les noirs

    Après avoir enchainé  cinq rencontres sans succès ponctué par une défaite lors du choc face aux Requins. Les Dragons étaient dans l’obligation de relever la tête devant leur public très assoiffé. Continuer la lecture de « bénin/ ligue1- 10e journée, le tour d’horizon »

    Tinhan décline l’offre pour raisons familiales

    Les regards se tournent vers Bezo Yaovi qui n’a pas joué samedi avec les Requins face à Aspac. Akandé Kotchoni qui a évolué 90 minutes durant face au club portuaire reste une possibilité.

    (Dussuyer va annoncer son remplaçant de jour)

    Jonathan Tinhan, la sélection, pour lui, ce ne sera pas tout de suite

    Jonathan Tinhan avec lequel tout n’a pas apparemment été calé, a refusé d’honorer la sélection. Michel Dussuyer s’apprête donc, selon ses termes à procéder au remplacement de ce dernier par un attaquant. Les noms circulent, mais le sélectionneur attend lundi matin pour se prononcer. Les regards se tournent vers Bezo Yaovi qui n’a pas joué samedi avec les Requins face à Aspac. Akandé Kotchoni qui a évolué 90 minutes durant face au club portuaire reste une possibilité. Mais les jeux restent ouverts, car Dussuyer garde le suspense. Pourvu que la surprise soit bonne. Aubay